Note : 4 sur 5.

D’un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l’autre, il y a Laetitia et David. Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge. Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côté à côte dans une harmonie parfaite. Jusqu’au jour du drame. Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s’appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine…

Je me doutais que j’allais aimer l’univers noir de ce livre, mais j’avais quand même peur d’être déçue. Et j’avais vu juste… Ce livre a été une bonne lecture, mais pas à tomber par terre de mon point de vue.

Deux couples, Laeticia et David, Tiphaine et Sylvain, sont amis depuis 7 ans, liés comme par les liens du sang jusqu’à ce qu’un drame arrive dans un des deux foyers. Et là le cauchemar commence… Cette intrigue tout de suite révélée dans la quatrième de couverture m’avait donné très envie et pour le coup je n’ai pas été déçue par les choix de l’auteur. Elle sait faire frissonner le lecteur (pas de la manière dont on le penserait aux premiers abords), et les événements arrivent au bon moment les uns après les autres.

Pour les personnages, je suis un peu mitigée. J’ai bien apprécié l’évolution des personnages qui au départ sont aimants et heureux, puis qui deviennent par la suite paranoïaques et remplis de haine. Le problème que j’ai rencontré, c’est que certains personnages principaux sont plus impliqués que d’autres, et il y en a qui ne sont pas vraiment approfondis (je pense notamment à Sylvain). J’aurais apprécié plus de psychologie pour TOUS les personnages principaux.

Après le petit point négatif sur les personnages, vient celui sur mon ressenti global : L’auteur arrive bien à nous mettre dans le malaise et dans la « peur », mais je m’attendais tout simplement à plus. Plus noir, plus de suspens, plus dans la psychologie. Mais mon ressenti est peut-être dû au trop grand nombre d’avis positifs que j’ai pu lire sur ce livre… L’écriture elle, est bonne, simple. Les chapitres sont courts, ce qui ne nous donne nullement le temps de s’ennuyer. L’auteur maîtrise son sujet, même si des fois les indices laissent facilement présager certains événements. 

Derrière la haine est un bon thriller psychologique, mais je m’attendais à davantage de noirceur et certains personnages ne sont pas assez poussés par rapport à d’autres.

De la même auteure

  • L’Instinct maternel (2002)
  • Un bel âge pour mourir (2003)
  • Duelle (2005)
  • La Mort en écho (2006)
  • Illustre inconnu (2007)
  • Le Bonheur sur ordonnance (2009)
  • La Brûlure du chocolat (2010)
  • Après la fin (2013)
  • L’Innocence des bourreaux (2015)
  • Je sais pas (2016)
  • Je t’aime (2018)

6 commentaires sur « Derrière la haine, Barbara Abel »

  1. Bonjour,
    merci pour ton commentaire.
    C'est vrai que l'enquête est assez intéressante. Tu en as lu d'autres ou c'est le seul que tu aies lu ?

    Personnellement j'ai beaucoup entendu parler de ce roman, « derrière la haine » mais je n'ai pas encore eu l'occasion de l'acheter.

    Par contre je me pose une petite question (je suis curieuse !) comment es-tu arrivée sur mon blog ?
    A bientôt j'espère
    bon week-end et bonne journée.

    J'aime

  2. C'est le seul que j'ai lu de l'auteur pour le moment mais j'ai bien envie d'en découvrir d'autres.
    Derrière la haine est assez psychologique et l'ambiance est plutôt angoissante ce qu'il le rend bon, même si je m'attendais à un peu plus vu l'éloge qu'on en fait.

    Et j'ai découvert ton blog sur livraddict, je regarde souvent le fil d'actualité des chroniques et j'ai voulu lire la tienne sur La maison d'à côté 🙂
    Bon week end à toi 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s