Note : 3.5 sur 5.

C’est l’histoire de Véritable, personnage symbolique qui anime ce bouquin grâce à son évolution, son chemin de vie vers l’inconnu qui, suivant son existence, essaye de résoudre le mystère du grand œuvre par la voie royale. Ainsi découvrir la fameuse pierre philosophale.

Tout est porte dans la vie même la plus petite poignée de porte, la toute petite clinche finit par s’ouvrir avec la plus grande des clefs qui existe.

Tout d’abord, merci à Nicolas Bottin pour l’envoi de sa nouvelle, j’ai apprécié me plonger dans un genre qui m’est presque inconnue. Néanmoins, quelques points m’ont dérangé.

Véritable, un lycéen en mal d’existence, va se découvrir un but grâce à l’ange Abel qui le guide vers la clinche d’or de l’alchimie, vers la pierre philosophale. Nous suivons son parcours pour arriver à cet état ultime, en découvrant tout d’abord son ignorance dans le domaine puis sa rapide évolution.

Et justement, le mot « rapide » définit bien mon ressenti pour cette nouvelle. J’ai trouvé que les choses arrivaient beaucoup trop vite, surtout dans le premier chapitre lors de la « rencontre » entre Véritable et d’Abel. J’aurais apprécié en savoir davantage sur l’adolescent, sur sa personnalité avant qu’il se dirige vers le domaine de l’alchimie. Puis le reste de la nouvelle m’a paru elle aussi trop rapide. Je n’ai pas eu le temps de me poser sur des détails vu que l’auteur passait vivement à autre chose.

Par contre, si l’écriture a début m’a dérouté par la syntaxe, j’ai réussi à peu à peu rentrer dans le récit, même si j’aurais préféré que l’œuvre soit plus longue. Je pense que certains points auraient pu avoir plus de consistance, d’approfondissements, ça m’aurait peut-être donné la chance de m’attacher aux personnages ou en tout cas d’être totalement immergée dans l’histoire.

Les blancs entre les mots expliquent la parole comme l’écrit par l’intuition, ce moment semblable à l’éternité qui explique tout vraiment tout.

Malgré le fait que j’aurais voulu davantage d’approfondissements et d’épaisseur, j’ai apprécié cette petite histoire de quête existentielle.

Merci encore à Nicolas Bottin pour ce partenariat.

Du même auteur

7 commentaires sur « La Clinche d’or de l’alchimie selon Véritable, Nicolas Bottin »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s