Note : 4 sur 5.

Partir. Tout quitter. Mes racines. Ma famille. Mes amis. Et tenter de me reconstruire et guérir de mes blessures. Je devais reprendre ma vie en main avec pour simples bagages, une valise et mes souvenirs ! Pourtant, rien n’aurait pu me préparer à ce que j’allais affronter. Je pensais être un monstre, néanmoins je n’étais rien comparé à certains. Ma vie allait prendre un nouveau tournant, surprenant et bien loin de ce que j’avais imaginé. Mais je ne serais pas seule face à mon destin. Une rencontre précieuse. Gabriel. Je m’appelle Cathye… mais pour eux, je suis le Phénix !

Cette histoire de phénix m’a intrigué. Et lorsque j’ai vu que je pouvais le lire grâce à Babelio, j’ai sauté sur l’occasion. À part ce résumé qui n’en dit presque rien, je ne savais pas ce que renfermait ce livre. Et si j’ai cru au début abandonner ma lecture, j’ai tout de même continuer. Et au final je suis plutôt contente de ce premier tome. Certains points m’ont dérangés, un autre fondamental à l’intrigue a réussi à me donner envie de poursuivre ma lecture.

Après un bouleversement dans sa vie qui l’a détruite, Cathye a souhaité changer de vie. Et lorsqu’elle apprend l’existence d’un cousin éloigné au Québec, elle se dit que c’est la meilleure option pour quitter la France et tous ses repères. Jeune étudiante à la fac, elle va bientôt faire la rencontre d’un groupe de personnes spéciales, dont Gabriel qui ne cesse de la fuir. Pourquoi est-ce qu’il se comporte de manière aussi bizarre ? Pourquoi Cathye se sent irrémédiablement attirée par ce jeune homme ? Elle va bientôt découvrir que certaines croyances se révèlent être véridiques et que les événements tragiques de son passé l’ont amené à découvrir maintenant ce qu’elle est véritablement.

Alors oui, rien d’original pour le moment, du déjà-vu pour beaucoup de choses. J’ai décelé une certaine ressemblance avec Les Étoiles de Noss Head. Mais même si le début se montre assez commun à ce genre littéraire, l’idée d’intégrer dans l’histoire des origines anciennes aux amis de Cathye m’a beaucoup plu. Raphaël, Lina, Newen, Lautario et les autres font tous partie de clans où les traditions, cultures, et magie se transmettent encore de générations en générations. Ce point prend une grande place dans l’intrigue pour chacun des personnages avec les métamorphoses et cette notion d’âmes-soeur.

Mais si j’ai aimé le côté fantastique du récit, j’ai beaucoup moins aimé la romance. Tout se fait assez rapidement, et j’ai trouvé les personnages niais au possible, surtout Gabriel et un autre personnage qui apparait plus tard dans le livre. J’ai plus d’une fois levé les yeux au ciel tellement c’était trop parfois. Et un autre fait qui se passe trop vite : la prise de conscience de Cathye pour le fantastique. Rien n’a l’air réellement de la toucher, tout est normal. Un petit moment de réflexion parfois n’aurait pas fait de mal pour rendre le tout plus crédible.

Tout comme les dialogues que j’ai trouvé trop soutenus pour des personnes de vingt ans. Ils étaient pour moi pas assez plausibles à plusieurs moments. Néanmoins, j’ai tenté de faire abstraction de tout ça pour me focaliser sur l’intrigue et j’ai réussi à ce moment là à apprécier davantage l’histoire. Même si l’intrigue n’est pas folle, ça se lit bien. Cathye découvre son potentiel en compagnie de ses proches doués de dons exceptionnels eux aussi. La guerre entre son clan et une certaine reine se met en marche et risque d’être sanglante et intéressante à suivre.

Je tiens à remercier Babelio pour ce partenariat.

Même si la narration m’a plusieurs dérangé, par rapport au langage soutenu des dialogues, et les personnages principaux parfois trop niais, j’ai apprécié les suivre dans cette aventure prenante où au final on s’attache à tous les personnages.

De la même saga

  • La Flamme oubliée tome 2 (2017)
  • Embrasement éternel tome 3 (2018)

De la même auteure

  • La Bêtise d’Evan Boël (2019)

Blackely : Gardienne de la nuit

  • La Mort est une compagne fidèle tome 1 (2017)
  • La Mort tient toujours ses promesses tome 2 (2019)
  • La Mort a ses raisons que la raison n’a pas tome 3 (2020)

À cran, à crocs

  • Le Virus V tome 1 (2017)
  • Le Premier V tome 2 (2017)
  • V comme Vital tome 3 (2018)
  • Le Créateur du V tome 4 (2018)

16 commentaires sur « Incandescente – Révélation incendiaire tome 1, K. Aisling »

  1. L'histoire a l'air intéressante, mais au vu de ton avis ce n'est pas un livre sur lequel je me jetterais tout de suite. Il a trop de défauts je trouve. ^^' Si j'ai l'occasion pourquoi pas mais sinon je pense passer mon tour…

    J'aime

  2. J'adore la couverture. ^^ Par contre le scénario a l'air plus que cliché… Ce n'est pas (plus) le genre d'histoire qui me plaît, pour moi c'est du vu et du revu et tu as soulevé trop de points négatifs. Dommage !

    J'aime

  3. Je ne sais pas vraiment comment, mais j'ai réussi à passer outre. Sûrement grâce à la magie et au fantastique qui prend une place plus importante dès la fin de la première partie du livre.

    J'aime

  4. Merci beaucoup pour cet avis pertinent. J'ai un peu joué à quitte ou double avec les personnages (dommage pour moi 😦 ) et j'ai adoré la petite comparaison avec les étoiles de Noss Head dont j'ai la saga chez moi mais que je n'ai pas encore eu le temps de lire, lol !
    Belle continuation sur votre joli blog et au plaisir de peut-être se rencontrer un jour,…

    J'aime

  5. Et bien, je vous conseille de la lire, elle risque de vous plaire vu l'introduction de votre saga avec ce premier tome. 🙂
    Oui, c’est vrai que j'ai eu un peu de mal avec les personnages masculins lors de la romance, mais en dehors de ces scènes-là, je n'ai rien à leur reprocher, ils ont chacun leur caractère distinctif et attachant pour la majorité d'entre eux.
    Et je ne sais pas quand le deuxième tome sera publié (ou encore écrit ?), mais vous avez piqué ma curiosité par le côté fantastique de votre histoire et je lirai avec plaisir la suite.
    Merci beaucoup pour votre passage.

    J'aime

  6. Pour le coup, je ne suis pas super attirée. A un moment, tu compares avec Les étoiles de Noss Head, et je n'avais déjà pas été convaincue plus que ça par la série, principalement à cause des personnages parfois trop niais / clichés, donc si là c'est pareil, je ne pense pas me ruer dessus.

    J'aime

  7. Ici, ils ne sont pas forcément clichés (en tout cas je ne l'ai pas remarqué) mais je les ai trouvé certaines fois niais par rapport la romance. En dehors de ça, ils sont plutôt sympathiques même si j'espère qu'ils seront davantage développés par la suite.

    Pour Les étoiles de Noss Head (je ne sais pas si tu as lu plus que le premier tome), j'avais trouvé trouvé l'héroïne exaspérante et le personnage masculin principal cliché mais au fil des tomes l'auteur a réussi a tout améliorer, que ce soit les personnages, les relations entre eux et l'intrigue.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s