Note : 5 sur 5.

Keleana a finalement découvert qui elle était vraiment : une Fae, héritière de pouvoirs qu’elle peine à contrôler. Loin de l’homme qu’elle aime, l’assassineuse doit partir à nouveau en mission. Mais Keleana refuse d’être à nouveau la marionnette du roi. Alors qu’elle cherche un moyen de se soustraire à ses griffes, elle est approchée par le très mystérieux Rowan, Fae comme elle, lui aussi chargé d’une mission : amener Keleana auprès de sa reine, la redoutable Maeve, à n’importe quel prix. Keleana sait que les intentions de Maeve sont troubles. Mais à la Cour de la reine, elle pourra apprendre à maîtriser ses pouvoirs.

Elle était l’héritière des cendres et du feu et elle ne plierait devant personne.

Que de péripéties avec cette saga fantasy ! Moi qui n’avait pas été vraiment convaincue par le premier tome, je peux dire que je suis contente d’avoir malgré tout continué à découvrir les aventures de la célèbre assassineuse d’Adarlan, Keleana Sardottien ! Le deuxième tome avait déjà été plus fourni au niveau de l’univers et j’avais apprécié découvrir une Keleana plus stratège et glaçante dans son rôle de tueuse. Mais ce troisième tome est encore meilleur, avec beaucoup plus d’approfondissements, d’évolutions, dans l’intrigue, les personnages, et l’atmosphère qui rendent le récit encore plus entraînant, complexe et envoûtant.

Maintenant que Chaol l’a envoyé à Wendlyn pour fuir le château, Keleana tente de retrouver les clefs qui ont permis au roi d’Adarlan de supprimer la magie sur son territoire afin d’asservir plus facilement son peuple. Mais pendant ce périple, Keleana ne va pas travailler que sur cet unique plan, mais va également devoir revivre des parties de son passé pour découvrir la vérité et réussir à devenir ce qu’elle était censée être dès le début : une reine. Mais c’est d’abord en héroïne qu’elle va être acclamée grâce à ses pouvoirs et à l’entraînement reçu par un nouveau personnage, Rowan, grand guerrier fae. Keleana va pouvoir exploiter ses pouvoirs et réussir à se les approprier pleinement.

Alors qu’elle n’avait pas pris une grande place dans l’univers des deux premiers tomes, étant réellement introduite à la fin du second, la magie s’impose fortement par l’entraînement de Keleana, la rencontre avec la terre des faes, mais également par la prise de conscience du pouvoir de Dorian. Et justement, j’en viens à un point important de l’intrigue que j’ai grandement appréciée : après le départ de Keleana, l’auteure ne délaisse pas Chaol et Dorian. Et justement, par l’absence de l’héroïne, ces deux jeunes hommes deviennent réellement des personnages centraux de l’histoire, sans avoir forcément une utilité ou un lien avec Keleana, devant de leur côté choisir entre la loyauté au roi et la rébellion en marche.

j’ai été forcé de commettre une foule de forfaits et d’actions méprisables, mais jamais je ne me suis senti souillé comme aujourd’hui, quand j’ai remercié cet homme pour avoir massacré mon peuple.

Mais si j’ai apprécié suivre le chef de la garde et le prince d’Adarlan, j’ai parfois trouvé que Keleana stagnait. Elle revient souvent aux mêmes réflexions, à la même culpabilité concernant son rôle dans la réhabilitation de son peuple, et celle concernant également Nehemia. Elle n’apprend pas toujours de ses erreurs, mais réussit à bien s’entourer face aux épreuves qu’elle doit surmonter. De nombreux personnages tous aussi intéressants les uns que les autres font leur apparition dans ce troisième tome tels que Sorscha, guérisseuse au château que j’ai trouvé douce et avec beaucoup de ressources.

Il y a également Manon Bec-Noir, jeune femme forte et intransigeante que l’on rencontre dans une intrigue parallèle, qui, si elle m’a intéressée au départ, m’a malheureusement lassée à la fin. A mon avis, cette nouvelle intrigue sera très importante pour la suite de l’histoire, et l’auteure l’amorce ici pour donner à ses lecteurs un avant-goût des nouveaux adversaires que Keleana et ses alliés vont devoir affronter.

Mais les deux nouveaux personnages qui ont retenu le plus mon attention et mon intérêt sont bien évidemment Aedion et Rowan. Le premier est un général du roi, natif du même territoire que Keleana. Ce protagoniste ambigu par son statut et ses origines a réussi à vraiment m’intriguer, et on ressent déjà le lien profond entre lui et notre héroïne. Rowan, voué de son côté à Maeve, reine des faes de Doranelle, va être la personne chargée de l’entraînement de l’assassineuse.

Dur avec elle et n’ayant à priori aucune sympathie pour son apprentie, il se montre finalement doué d’une grande patience et d’une sensibilité charmante. Un lien très fort va alors naître entre ces deux personnages, créant, pour moi, la plus belle relation dans cette saga. Je n’ai presque rien à redire à ce troisième qui m’a transportée facilement dans cet univers rempli de magie et de futures batailles afin de se proclamer roi ou reine de leur territoire. Mais cette nouvelle guerre promet beaucoup de sang versé et de stratégies politiques, ce qui me tarde de découvrir dans la suite de la saga !

– Vous êtes donc prête à libérer un autre pays, mais pas le vôtre. Pourquoi votre amie ne peut-elle se charger du sien ?
– Parce qu’elle est morte ! hurla-t-elle si fort que sa gorge la brûla. Elle est morte et il ne me reste plus que ma propre vie, qui ne vaut rien !

Un troisième tome encore meilleur que les deux premiers. L’univers se complexifie avec une grande importance pour la magie, les personnages sont approfondis et laissent également place à des nouveaux très intéressants.

De la même saga

De la même auteure

  • Catwoman : Soulstealer (2018)

ACOTAR

Crescent city

  • House of earth and blood tome 1 (2020) (VO)

6 commentaires sur « Keleana – L’Héritière du feu tome 3, Sarah J. Maas »

  1. Même si le tome 1 a l'air bof-bof, tu me donnes très très envie de découvrir cette saga !
    Il y en a une autre qui me fait envie, mais j'hésite encore… Est-ce que tu as lu les Chroniques du Tueur de Roi de Patrick Rothfuss ? Si oui, tu en as pensé quoi ? Et sinon, désolée. ^^'

    J'aime

  2. Cette série m'a toujours intriguée… Je ne sais pas si je tenterai un jour, mais ta chronique me rend tout de même très curieuse, même si les 2 premiers tomes sont moyens. ^^

    J'aime

  3. Alors non, je ne connais pas, mais tu m'intrigues. Je vais voir ce que c'est, tiens (comme si je n'avais pas déjà assez de livres à lire hein !)
    Même si le premier tome a été moyen de mon point de vue, la saga vaut vraiment le coup !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s