De la vieillesse, Cicéron

6 réflexions sur “De la vieillesse, Cicéron”

  1. Oh, c'est la deuxième fois cette semaine que j'entends parler de cette oeuvre lue il y a bien longtemps (j'étais jeune ^^) ! Ton article me donne très envie de le relire maintenant que je suis plus vieille 😉 et je trouve que je ne lis pas assez d'ouvrages philosophiques. Merci de m'avoir rappelé cette oeuvre !

    J’aime

  2. Vraiment ? Et bien, je ne pensais pas qu'il était aussi populaire ! ^^
    Je ne penses pas que tu puisses te sentir encore très concernée pas le sujet, mais peut-être qu'avec quelques années de plus, tu prendras encore plu de plaisir à le relire 🙂 Moi en tout cas, ça m'a donné envie de lire un de ses autres traités, De l'amitié.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s