Note : 3.5 sur 5.

Qui a dit que la vie était un conte de fées ? Lorsqu’on est trahie par sa meilleure amie, difficile d’y croire. Sous le choc, Blanche, 18 ans, préfère s’enfuir dans la nuit parisienne, entraînée par de mystérieux fêtards rencontrés sur le réseau social le plus populaire du moment. Si la magie devient virale, une princesse peut-elle s’en sortir avec pour seules armes : sa répartie et son téléphone ? Oserez-vous croquer cette pomme d’amour et découvrir le cœur des princes de votre entourage ?

Blanche-Neige n’est pas forcément mon conte préféré. Par contre, j’adore les réécritures de contes, ayant alors la chance de redécouvrir, Blanche-Neige, Le Petit Chaperon rouge, Cendrillon, etc… Je remercie donc Hachette pour me permettre de découvrir ce nouveau roman. Et c’est donc avec peu d’appréhension que je l’ai commencé, et ce qui frappe dès le début est bien la modernité. L’auteure jouit de la technologie et des réseaux sociaux afin de créer un lien étroit entre notre monde contemporain et l’histoire de cette jeune fille qui va être sauvée par le prince charmant.

C’est par le biais d’une application internet, Pomme-d’amour.com, que Blanche, jeune fille de dix-huit ans à l’université dans la capitale parisienne, va voir s’exaucer ses vœux les plus profonds. Alors qu’elle découvre la relation entre sa colocataire Laurine et son père, Blanche, complètement déboussolée, décide d’aller se changer les idées dans les rues de Paris. Elle tombe alors sur une femme farfelue, la « sorcière » qui l’invite à découvrir l’application internet qui sert de réseau social et à se rendre à une petite fête.

D’abord réticente, Blanche décide finalement d’aller s’aérer l’esprit lors de cette soirée et tombe nez à nez avec Rob, un jeune homme sexy, conscient de ses atouts et jouant de ses charmes. Loin de ressembler à une top-model superficielle et bimbo, et possédant un sens aigu de la répartie, Blanche va immédiatement intriguer Rob. Elle va alors passer la soirée avec l’éphèbe, son ami Jay tout aussi séduisant et séducteur, et les filles les accompagnant, notamment Roxanne.

C’est à cet instant que la vie de Blanche va changer du tout au tout. Car, le lendemain, alors qu’elle pensait reprendre sa vie où elle l’avait laissée la veille, Blanche va se lier d’amitié avec ses différents personnages jusqu’à faire pleinement partie de leur quotidien.

Abandonnée par son père parti à l’étranger afin d’éviter toute discussion, sa meilleure amie qui se révèle calculatrice, et son petit ami qui  semble ne pas sortir avec elle pour de bonnes raisons, elle va découvrir la vie auprès de Roxanne qui va l’héberger, de Jay et de Rob. Mais aussi de Mathias, le frère de ce dernier, qui se montre mystérieux et ambigu. Bientôt, Blanche va travailler pour lui, ce qui va déclencher chez Rob une énorme jalousie, ce qui ne m’a pas permis, à plusieurs reprises, de m’attacher autant que je l’aurais voulu à ce personnage.

On peut dire que dans la vie de Blanche, c’est tout blanc ou tout noir ! Tout semble lui tomber dessus d’un coup, soit comme si c’était le coup du hasard, soit comme si elle était extrêmement naïve. J’ai un peu traînée des pieds au début de ma lecture, ressentant à trop de moments l’immaturité de Blanche face aux événements auxquelles elle devrait faire face mais qu’elle fuit. J’ai adoré sa répartie presque sans failles, mais entre ce qu’elle dit et ce qu’elle fait, il y a un grand écart !

Et puis, elle semble ne pas se poser beaucoup de questions face à tout le mystère que ses nouveaux amis semblent vouloir laisser planer. Ceux-ci s’étonnent que cette nouvelle venue qui ne semble pas connaître pas leur identité, Jay ayant justement peur qu’elle joue un double-jeu pour profiter d’eux, et Blanche attend un bon bout de temps avant de s’interroger réellement.

Elle préfère laisser les événements se dérouler, restant dans le flou et étant donc pour la majorité du temps plutôt étonnée par ce qui lui arrive. Roxanne qui la considère déjà comme sa plus grande amie alors qu’elles ne se connaissent que depuis quelques jours, Jay suspicieux et agacé de sa présence, et Rob qui vacille entre intérêt à son égard et une parfaite ignorance lorsqu’elle est au côté de Mathias.

Un jeu semble alors se jouer entre les deux frères ayant une relation conflictuelle, et Blanche se retrouve vite au milieu, étant la pièce maîtresse pour que l’un des deux gagne la partie. Et je peux dire que toute cette jalousie m’a vite agacée. N’est-il pas plus facile de discuter ? Tout ce jeu de jalousie, de possession et de manipulation est parfois trop important pour réussir à adhérer au tout.

Les réactions des personnages ne sont pas toujours compréhensibles et laissent place à une petite frustration du côté du mystère entre Mathias et Rob, et d’une pointe d’immaturité de la part principalement de Blanche mais également de Jay. J’ai trouvé que les personnages ne faisaient pas leur âge, à part Mathias qui est le plus vieux. À part lui, je leur aurais tous donné entre quinze et seize ans au vu de leur réactions et de leurs paroles parfois enfantines, notamment les échanges entre Stella et Jay.

Comme je le disait au début, le conte est bien retravaillé. Avec l’application internet, tout le potentiel est accompli par la référence des nains, du chasseur, de la reine, etc… chacun revêtant un personnage du conte original. Par contre, les allusions explicites dans les dialogues, notamment par le biais des surnoms (Grincheux, Prof, etc…) m’a parfois dérangé. Je préfère lorsque c’est plus implicite et nuancé. Cela apporte encore davantage un cadre plutôt jeunesse à l’histoire, ce qui ne me convient pas souvent, n’étant pas trop friande des lectures trop jeunesse.

L’histoire globale, sans être imprévisible, reste intéressante à suivre par cette touche de modernité et de fraîcheur même si j’aurais plus accrochée avec une écriture moins simple et plus poétique et stylisée. Blanche semble réussir au final à faire la part des choses, à réfléchir à ce qui lui fait face en prenant tous les données en compte. Elle est enfin prête à avancer, elle qui se refuser à l’amour.

La modernité très présente dans cette réécriture m’a beaucoup plu mais les personnages ne m’ont pas forcément touchés, à part Roxane. L’écriture trop simple ne m’a pas réellement plu mais le tout est fluide et se lit tout seul.

De la même auteure

  • Les Démons de Cendrillon (2016)

Les Miams

  • Folie fraise tome 1 (2017)
  • Secret soda tome 2 (2017)
  • Amour tomate tome 3 (2017)
  • Amitiés mandarine tome 4 (2017)
  • Saveur citron tome 0 (2017)

10 commentaires sur « Ne m’appelez pas Blanche-Neige, Gally Lauteur »

  1. « J'ai adoré sa répartie presque sans failles, mais entre ce qu'elle dit et ce qu'elle fait, il y a un grand écart ! » C'est également ce que j'ai ressenti concernant Blanche. Et, tout ce qui tourne autour de la jalousie aussi. Autrement, le côté moderne m'a beaucoup plu et je n'ai pas été gênée par les allusions aux nains & co. J'ai même beaucoup aimé ^^

    J'aime

  2. Oui, Blanche s'est montré parfois agaçante alors que son histoire est assez intéressante. Je me demandais si cette romance allait bien servir le conte et de ce côté-là j'ai été convaincue. Elle s'en sert réellement même si parfois ça a été un peu trop pour moi.

    J'aime

  3. En même temps, je ne suis pas forcément la cible, je lis très rarement de la romance, c'est un genre qui m'intéresse pas vraiment d'habitude. Là, la réécriture de Blanche-Neige m'a intrigué et j'ai trouvé très intéressant le traitement du conte dans toute cette modernité. Après, j'aurais sûrement apprécié davantage si les personnages auraient un peu plus vieux.

    J'aime

  4. Tu vas sûrement en voir d'autres dan les jours à venir ^^ J'ai vu que certains avaient beaucoup aimé. Personnellement, j'accroche beaucoup moins avec le genre romance, surtout quand c’est plus axé jeunesse.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s