Note : 4 sur 5.

Quelle est donc cette attirance inexplicable que Louis, jeune fermier, ressent pour l’Océan ? Quel est le lien qui le lie au terrible Esprit qui effraie les marins ? Partant en quête de réponses, il croisera le chemin de Gueroy fier capitaine d’un navire pirate qui poursuit l’Esprit sans relâche depuis des années. En cours de route Louis trouvera plus que des trésors…

Quelle folle aventure ! En débutant son périple, le jeune Louis ne pensait pas en découvrir autant sur le monde et surtout sur lui-même. Issu d’une famille de paysans, Louis ne s’est jamais senti à sa place au sein de sa famille. Il est différent de ses frères et sœurs, de son père, ce dernier ayant du mal à communiquer avec Louis. Et le jeune homme ne manque pas de volonté pour partir loin de chez lui à la recherche d’aventures qui lui apporteront de multiples réponses. Car tout ce qu’il sait, c’est qu’il est appelé par l’océan.

Rapidement, il va comprendre qu’il est en lien direct avec Galatéa, l’esprit de l’océan que tout le monde perçoit comme un monstre au vu de ses massacres sur les humains. Seul Louis souhaite l’approcher de plus près, ressentant dès leur rencontre un attachement inexplicable avec l’esprit. Alors à bord du Goéland sur l’océan, il va rapidement faire la malheureuse rencontre d’un pirate, Gueroy, et de son équipage qui recherchent un objet particulier, le miroir d’Azdor qui aurait des propriétés magiques.

Dès lors que Guerroy comprend le lien qui unit Louis à Galatéa, notamment la possibilité de l’humain à appeler l’esprit, il va faire du jeune homme son captif afin d’arriver à ses fins. Aidé d’Alex, un mousse, sur le navire, Louis va tenter de s’échapper des griffes du pirate et d’aider au mieux l’esprit de l’océan rejeté de tous. Mais ce que Louis, Alex et Guerroy ne savaient pas, c’est qu’ils vont découvrir davantage que ce qu’ils attendaient. Ils vont rencontrer l’inconnu, l’impensable au bout de leur chemin.

Je dois dire que Louis est loin d’être un jeune héros comme les autres. Frêle et sans réellement de ressources, il ne manque pas de répondant et de courage face à plus grand et plus fort que lui, il est également toujours prêt à secourir ceux en manque d’aide. Même si au départ je trouvais qu’il cherchait plus les ennuis qu’autre chose avec son comportement quelque peu immature à certains moments, j’ai remarqué la nuance apportée au fil de l’histoire, qui a fait peu à peu évoluer le personnage en adéquation avec les épreuves qu’ils affrontent tout au long de son périple.

J’ai particulièrement apprécié Alex qui se révèle être un protagoniste débrouillard et loyal, avec toujours de la suite dans les idées. Au vu du résumé, je pensais que Louis serait rapidement ami avec Gueroy. Seulement, ce dernier est un vrai pirate qui n’a qu’un seul but, mettre la main sur davantage de trésors. Louis sera tout au long de l’histoire un outil plutôt qu’un allié. Galatéa, elle, garde sa figure double, entre monstre de la nature dotée d’une force surhumaine, et apeurée par le monde humain qui l’entoure et qui ne cherche qu’à la posséder. J’ai particulièrement aimé son lien avec Louis, ce dernier n’étant pas toujours en accord avec elle mais qui se montre toujours présent pour la défendre.

Pour ce qui est de l’intrigue, j’ai été globalement convaincue même si j’ai rencontré quelques soucis en cours de route. Lors de la première moitié du roman, les personnages restent principalement sur leur navire, avec quelques petites escales, et interagissent souvent dans des scènes similaires. Louis semble rester pendant un moment dans une boucle sans fin à essayer de s’enfuir avec l’aide d’Alex dont il ne sait pas encore s’il peut lui faire confiance.

Certaines scènes se répètent malheureusement et c’est pour cela que j’ai autant apprécié changer de décor par la suite afin d’apporter de nouveaux enjeux aux protagonistes et de nouveaux mystères à éclaircir. Ce nouveau lieu offre un approfondissement bienvenu à l’univers entier de ce roman et permet aux personnages de s’épanouir pleinement, certains tentant de déchiffrer le passé. Donc je suis contente d’avoir pu lire cette histoire, moi qui adore les histoires sur les pirates ou sur le thème de l’océan, même si j’ai ressenti un manque de dynamisme pendant quelques dizaines de pages dû à des répétitions au niveau des actions des personnages. Je remercie donc beaucoup Isabelle Maurel pour m’avoir permis de découvrir son roman.

Le récit connaît pas mal de répétitions dans la première moitié du roman mais la suite arrive à se renouveler avec l’approfondissement de l’univers et des personnages, ceux-ci toujours en quête d’aventures et de révélations sur eux-mêmes.

10 commentaires sur « La Malédiction de l’océan, Isabelle Maurel »

  1. Moi qui adore ces thèmes, je n'ai lu que très rarement ce genre de livres, il faudrait vraiment que je m'y mette. Mais si tu n'aimes pas trop ce genre d'histoires, je ne suis pas sûre que celui-là fasse exception…

    J'aime

  2. Merci beaucoup pour ton retour !
    Je comprend tes critiques c'est vrai que la première partie se passe majoritairement sur le navire avec un Louis captif et indécis. J'avais peur d'aller trop vite et voulais développer certains aspects petits à petits mais je n'ai peut-être pas assez variée les phases d'explorations.
    Tout était construit sur la partie 2 ce qui explique peut-être qu'elle soit plus riche!

    En tout cas je suis contente que mon histoire t'ai tout de même plu et que tu n'aies pas complètement lâchée prise.

    J'aime

  3. Merci de votre passage. C'est vrai que j'ai ressenti un changement entre les deux moitiés du roman, appréciant davantage celle d'exploration d'un autre monde dans la seconde. Ça restera une lecture très sympathique avec des personnages charmants qui vivent de belles aventures.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s