La Maison bleu horizon : Entre histoire et paranormal, cette famille n’est pas bout de ses peines… Pour notre plus grande plaisir !

maisonbleuhorizon.jpg

Résumé

Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d’Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l’enquête bouleversante qui l’attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d’un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?

 

Avis

Adepte de ce type d’histoires dans le milieu cinématographique, je n’ai par contre jamais lu un livre de ce genre. Retour dans les années 80 en compagnie d’Hélène, de ses deux enfants Peggy et Thomas et de Mélanie leur domestique. Depuis le départ du père de famille pour des raisons professionnelles, la demeure semble être habitée par une présence inconnue qui tente d’effrayer cette famille incapable de savoir comment réagir. C’est au moment d’une émission de radio qu’Hélène trouve la solution à son problème : Alan Lambin. Cet homme n’est autre qu’un enquêteur en phénomènes paranormaux, souvent relégué au titre de chasseur de fantôme. Tels Ed et Lorraine dans les films Conjuring, Alan tente d’apaiser les personnes hantées par des esprits parfois très belliqueux. Lorsqu’il est contacté par Hélène, Alan ne sait pas encore jusqu’où va le mener cette nouvelle enquête. Mais il comprend l’urgence de la situation et décide alors de rendre visite à la famille et de les aider au mieux.

Cependant, dès sa première visite au sein de la maison, Alan reste perplexe face aux sensations qui naissent en lui-même. Des rêves étranges commencent à peupler ses nuits au milieu des tranchées de la Première Guerre Mondiale. Quel est le lien entre les horreurs de 1915 et l’avenir de cette famille dans leur foyer ? Alan va tenter coûte que coûte de le découvrir. Ce qui est surprenant est tout d’abord l’intérêt presque immédiat lors de la lecture. On ressent parfaitement le changement d’époque, même s’il n’est que de quelques décennies, et l’atmosphère troublante pour les personnages. Avant même l’arrivée du chasseur de fantôme, le lecteur est témoin des quelques tensions déjà palpables entre les membres de ce foyer, particulièrement entre Hélène et sa domestique Mélanie. De son côté, Peggy semble n’en faire qu’à sa tête et ne croit absolument pas à la théorie des esprits.

C’est dans ce climat quelque peu électrique qu’Alan va essayer de rechercher toute trace d’esprits. Le lecteur se prend facilement au jeu et suit avec avidité les quelques indices qui pourraient valider ou non la piste des fantômes. Le récit réussit à faire froid dans le dos avec des techniques d’écriture bien maitrisées. Cette petite famille n’est pas au bout de ses peines et il est intéressant de découvrir la manière avec laquelle elle va faire face aux événements et va les appréhender. Après cette très bonne lecture, j’apprécierais retenter l’expérience au sein de ce genre littéraire qui peut se montrer très surprenant et effrayant. Je remercie donc les éditions Taurnada et Jean-Marc Dhainaut pour m’avoir proposé cette lecture qui m’aura tenu en haleine du début à la fin

 

Conclusion

Avec une famille effrayée par les événements et un chasseur de fantômes, Jean-Marc Dhainaut réussit très bien à nous plonger dans un récit entraînant et parfois effrayant. Pour les curieux et amateurs du genre, je vous le conseille !

Publicités

3 réflexions au sujet de « La Maison bleu horizon : Entre histoire et paranormal, cette famille n’est pas bout de ses peines… Pour notre plus grande plaisir ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s