Note : 3 sur 5.

« Le jour où Richard Adam comprit qu’il n’avait qu’une vie, il n’avait jamais été si proche du ciel. »
Charpentier sur les immenses tours d’acier de Duluth, dans le nord des États-Unis, Richard Adam n’a jamais oublié le sang indien qui coule dans ses veines. Mais le retour sur sa terre natale pour enterrer sa mère va le plonger dans un monde dont il n’aurait jamais soupçonné l’existence.

Apparemment reconnu pour son roman Neige, c’est personnellement la première fois que je découvrais Maxence Fermine avec son nouveau roman Chaman. Cette quête identitaire qu’est celle de Richard Adam m’a immédiatement intrigué, particulièrement grâce à ses origines indiennes qui va mener le lecteur au sein d’une réserve au États-Unis. Richard n’a jamais pu rencontrer les membres de sa famille depuis l’outrage fait par sa mère : se marier avec un homme blanc étranger à la réserve. Rapidement abandonnés, Richard et sa mère vivent donc seuls, sans racines et liens familiaux. Alors à la mort de sa mère, le petit garçon devenu maintenant un homme robuste de quarante-cinq ans décide de partir vers les traces de ses ancêtres.

Taciturne et quelque peu désagréable lors de son voyage jusqu’à la réserve, il vit une véritable transformation lors de son arrivée chez les siens. Et c’est bien une des particularités majeures qui m’a dérangé dans ce récit. Maxence Fermine s’attelle à nous produire un historique de la réserve dès la colonisation, ce qui est très intéressant. Les rites et le quotidien des indiens sont plaisants à découvrir, particulièrement lorsqu’on pénètre l’intimité de la famille de Richard.

Seulement, celui-ci change subitement du tout au tout et je ne suis donc pas parvenu à concevoir cette métamorphose trop forcée à mon goût. Accepté immédiatement, on se demande pourquoi sa mère a décidé de s’exiler autant de temps loin de sa famille. Il m’a été également difficile d’adhérer à l’adaptation foudroyante de Richard au sein de cette communauté. Il est logique de croire en la connexion familiale mais tout lui paraît tout à fait normal et concevable alors que certaines choses se séparent de l’imaginable et du réel.

Donc dès son arrivée près des siens, je me suis sentie malheureusement déconnectée du récit dû au manque d’adhérence personnel à l’évolution de Richard trop prématurée selon moi. J’aurais davantage apprécié un récit qui est plus longuement exploité, où la métamorphose de Richard aurait pris plus de temps et de relief.

Un approfondissement au niveau du personnage mais également du décor et de l’ambiance générale du roman aurait aidé à me faire davantage apprécié cette histoire, notamment sa fin qui ici m’a paru superflue et peu vraisemblable dû toujours au personnage principal. Cette petite déception ne m’a malheureusement pas réellement donné envie d’en découvrir davantage sur l’auteur, notamment par l’intermdiaire de son autre roman Neige. Je remercie néanmoins la maison d’édition Michel Lafon et NetGalley pour cette lecture. Chaman sera disponible dès le 12 octobre !

Ce récit est intéressant de par les origines de cette réserve expliquées dans ce roman. Mais le personnage principal évolue trop vite selon moi, apportant un côté invraisemblable à l’histoire.

Du même auteur

  • Neige (1999)
  • Le Violon noir (1999)
  • L’Apiculteur (2000)
  • Sagesses et malices de Confucius le roi sans royaume (2001)
  • Opium (2002)
  • Billard blues (2003)
  • Amazon (2004)
  • Tango Massaï (2005)
  • Le Labyrinthe (2006)
  • Le Tombeau d’étoiles (2007)
  • Les Carnets de guerre de Victorien Mars (2008)
  • Le Papillon de Siam (2010)
  • Rhum Caraïbes (2011)
  • Noces de sel (2012)
  • La Petite Marchande de rêves (2012)
  • La Poupée de porcelaine (2013)
  • La Fée des Glaces (2013)
  • Le Palais des Ombres (2014)
  • Zen (2015)
  • Le Syndrome du papillon (2016)
  • La Problématique mathématique du bonheur (2019)

Un commentaire sur « Chaman, Maxence Fermine »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s