Les livres :

La Quête de Lya (2017) de Tristan Valure : Fougueuse et insouciante, Lya ne peut se résoudre à se laisser bercer par la douce vie de Salinar. Après avoir découvert la trace d’une communauté disparue appelée « les Voyageurs », elle n’aura de cesse d’en savoir davantage sur l’histoire de son peuple : « le peuple des étoiles ». Sa quête la mènera, au gré des rencontres et de ses voyages à travers les provinces, à découvrir des aspects insoupçonnés du monde qui l’entoure. Partie dévoiler un fragment de son histoire, elle pourrait bien élucider l’un des plus grands mystères que son peuple ait jamais connus…
Au départ, j’avais peur que l’on tombe dans une histoire d’amour mais la quête de cette jeune fille se révèle rapidement intéressante. Sur les traces d’une civilisation disparue, Lya va faire un long voyage où elle va être le témoin de révélations incroyables. L’univers est bien traité et apporte l’intérêt nécessaire pour vouloir suivre l’héroïne au fil de son voyage.

A girl utopia (2017) d’Oderu Chan : Ère du Renouveau. Un monde où les femmes gouvernent en toute liberté. Un monde où les hommes ont perdu leur statut et n’ont plus aucun droit. Devenus des « Masculins », on leur implante, dès leur naissance, des « dominationems » qui contrôlent leurs faits et gestes… Privés de liberté, ils n’ont qu’un rôle: servir leur Maîtresse. La « Cueillette » Je dois choisir mon Masculin et lui attribuer un « mode ». Numéro 400 Enfermé dans une cellule à part, il est différent des autres. Il a vécu hors du Centre. Il a connu le monde de Jadis. Son dominationem a été modifié. Par qui ? Pourquoi ? Ma rencontre avec lui fera tout basculer. Je croyais vivre dans un monde « parfait » et pourtant, la vérité m’a été cachée. A présent, je vais devoir transgresser les règles pour sauver ma peau et celle de mon Masculin.
Cette dystopie présente un système matriarcal en emprise totale sur ses habitants où l’homme n’est plus qu’un outil de reproduction, un esclave et objet sexuel. Mais évidemment, l’héroïne veut dépasser ses lois-là jusqu’à se mettre en danger. Alors, l’univers est plutôt original mais on est dans une dystopie assez classique au final. Le progrès technologie prend une grande place dans cette société futuriste, étant le problème de tout cette domination féminine mais également ce qui va aider les rebelles à se détacher de leurs chaînes.

En plein ciel (2017) de Kodi Scheer : Paris, été 1999, quatre jeunes Américaines se lancent dans une partie « d’Action ou Vérité » qui flirte avec la mort…
Depuis le décès de son frère adoré, puis la trahison de son amie Kat, la jeune Vanessa Baxter est à la fois abattue, en colère et pleine d’incertitudes quant à son avenir. Le voyage à Paris qu’elles organisent avec leurs camarades, Kiran et Whitney, lui apparaît comme l’occasion parfaite de soigner son mal-être, et de se venger de Kat. Alors que les quatre filles s’embarquent dans une série de (més)aventures parisiennes, Vanessa lance une partie « d’Action ou Vérité » qui va vite se révéler incontrôlable… Jusqu’à une fin tragique qui continuera à la hanter une fois devenue adulte.
J’ai été très en retrait face à l’aventure parisienne de ces quatre filles, ne réussissant à m’attacher à aucune d’elles, même à Vanessa qui m’a particulièrement exaspéré. Mais on brûle de découvrir ce que cette dernière a pu faire à ses camarades et qui peut la remplir autant de remords encore à l’âge adulte. Chronique

Hysteria lane (2017) d’Alex Cartier : Laure dirige une société de relations publiques dans le cinéma à Hollywood. Quand son boyfriend part travailler en France et que sa meilleure amie (et associée) s’en va assister au tournage du film réalisé par son fiancé, Laure se pose des questions sur le sens de sa vie. Et lorsqu’elle rencontre un acteur canadien d’une grande beauté qui n’a pas encore percé, elle réalise que son destin est de produire une série. Mais quelles sont ses motivations réelles : le séduire, lui procurer le rôle dont il a besoin pour se faire connaître ? Ou bien est-ce une véritable vocation ? Elle va découvrir que, derrière les paillettes, Hollywood est un monde impitoyable pour une jeune femme à l’expérience limitée. Heureusement, Laure ne manque ni de charisme ni de relations pour se sortir des pires situations…
Je n’ai pas du tout réussie à entrer dans ce roman n’arrivant pas à supporter la narratrice. Elle a des qualités mais sa grande mauvaise foi, son côté peste et ses mensonges m’ont exaspéré. Je n’ai donc pas réussi à m’intéresser à son histoire, j’ai trouvé ça d’un ennui… Chronique

 

Les chroniques :

Renversant (2016) de Thomas Lejeune
Vivre vite (2015) de Philippe Besson

 

Les acquisitions :

 

Le film :

La Tour sombre (2017) de Nikolaj Arcel : Désireux de se venger du mystérieux Homme en noir, le Pistolero Roland Deschain erre dans un monde ressemblant au Far West, à la recherche de la légendaire Tour Sombre, qu’il espère capable de sauver son monde qui se meurt.
Je n’ai pas du tout réussi à entrer dans l’histoire… Pourtant, j’avais très envie de le voir sans savoir réellement de quoi ça parlait. Je trouve les pouvoirs de l’Homme en noir très intéressants tout comme le désir de vengeance de Roland Deschain mais je n’ai réussi à être convaincue par l’histoire avec l’enfant qui réussit à traverser les mondes.

 

Les séries télé :

Orphan black saison 4 (2016) épisodes 5 à 10 : Témoin du suicide d’une jeune femme qui lui ressemble étrangement, Sarah Manning, escroqueuse professionnelle, décide d’usurper son identité.Mais était-ce vraiment une bonne idée ? Le monde dans lequel Sarah s’apprête à mettre les pieds va se révéler bien plus terrifiant que tout ce qu’elle aurait pu imaginer. Et ce qu’elle va découvrir sur elle-même et ses origines va à jamais bouleverser sa vie.
Encore plus complexe que les trois première saisons, ça aura été celle que j’ai le moins apprécié pour le moment. Il est vraiment difficile de tout comprendre, de savoir finalement qui sont les ennemis et ceux qui sont encore derrière eux. Helena est complètement absente de cette quatrième saison, Allison est encore détachée de ses autres sœurs, MK a droit à un traitement beaucoup trop superficiel et la quête de Felix ne m’a pas du tout intéressé ; au contraire, son comportement, comme celui de Sarah à ce sujet, m’a exaspéré. Mais j’ai aimé la place plus importante de Krystal dans l’intrigue, apportant comme Donnie la touche d’humour bienvenue dans cette série de science-fiction. Et découvrir les raisons du suicide de Beth était vraiment plaisantes à suivre.

The 100 saison 1 (2014) épisodes 1 à 13 : The 100 se passe 97 ans après qu’une guerre nucléaire a détruit la civilisation humaine sur Terre. Un vaisseau spatial avec les derniers humains survivants envoie 100 jeunes délinquants sur Terre pour investiguer la possibilité de re-coloniser la planète.
On partait de très loin avec les premiers épisodes… Je n’avais jamais regardé cette série mais avec les divers avis positifs que j’ai pu lire, j’ai eu envie de me lancer. Et le début est tel un film pour ados où les relations entre les personnages prennent complètement le pas sur la survie sur Terre. On devine presque immédiatement les triangles/carrés amoureux et vu la qualité de jeu des acteurs qui n’est pas très bonne, ce n’est pas toujours plaisant à regarder. Mais heureusement, la série prend un tournant vers l’épisode 6/7 et l’action est au rendez-vous. C’est à ce moment-là que je n’ai plus pu décrocher, étant très intéressée par ce qui arrivaient aux différents personnages qui ne se ménagent pas. Il y a aussi les moments dans l’Arche avec les adultes qui sont parfois beaucoup plus passionnants à suivre.

Et vous, qu’avez-vous lu/ vu cette semaine ?

2 commentaires sur « Bilan de la semaine – 05 novembre 2017 »

    1. J’ai déjà fini la deuxième saison que j’ai adoré ! Elle est vraiment meilleure que la premier saison en proposant des intrigues très intéressantes.Par cintre, on adore des personnages et on en déteste tout autant ^^

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s