Note : 4 sur 5.

L’armée de Morgaste assiège la capitale des Terres d’Eschizath au cœur de l’hiver. Face à cet adversaire implacable, les membres du conseil des Trente décident de dépêcher trois messagers chargés de quérir des renforts auprès du royaume mitoyen des Hisles. Mais le prince noir, en quête de mystérieux fragments, lance à leur trousse ses troupes de Maraudeurs impitoyables. L’inexpérimenté Alceste, la belle et farouche Oriana et le fidèle garde de l’Ordre, Horst, vont devoir franchir le lac Gelé, traverser la forêt d’Eslhongir et gravir les monts Dunhevar. En chemin, ils s’allieront à Ulva, la Meneuse de loups…

Après avoir découvert le thriller La Belle Assise et deux autres nouvelles de Brice Milan, je peux dire que ce premier tome de fantasy aura été le roman qui m’a le plus conquise de l’auteur. J’ai trouvé que le style parfois empruntée de l’écrivain était en réelle adéquation avec le genre, beaucoup plus que pour ses thrillers. Chronique sur les terres d’Eschizath emporte le lecteur en pleine guerre de pouvoir mais également dans une quête pour la paix et la libération des peuples.

Alors que le Prince Noir, Morgaste, est sur le point d’assiéger Espélia, la capitale des terres de d’Eschizath, le Conseil des Trente qui souhaite garder la vie sauve décide d’envoyer trois messagers dans le royaume des Hisles dirigé par le roi Kildéric 1er afin que celui-ci puisse les sauver. C’est alors que commence l’aventure du jeune orphelin Alceste, de la voleuse Oriana et de Horst, le sergent des gardes de l’Ordre, religion prônée par ces terres.

Avant même de s’enfuir d’Espélia, les trois nouveaux messagers décèlent la difficulté de leur tâche . Il faudra fuir et combattre pour leur survie face aux différentes embûches sur leur chemin. Mais ce petit groupe hétéroclite va également rapidement comprendre qu’il va falloir rester à tout prix soudé afin de réussir leur mission car leur quête n’est réellement pas gagnée d’avance.

Le tyran Morgaste possède en effet un objet qui l’aide à garder sa suprématie et à rendre possible ses rêves de domination sur toutes les terres qu’il veut assiéger. Lors de son enfance, une météorite a atterri sur les terres du royaume. Celle-ci recelait une  puissante forme de magie. Divisée en fragments, sa force a été diminuée même si les pouvoirs restent extraordinaires entre les mains de ceux qui l’utilisent. Morgaste est prêt à tout pour récupérer tous les fragments qui lui manque et ne reculera devant rien pour enfin les obtenir.

Ni le sang ni l’impossibilité plus tard de revenir en arrière ne lui fait peur, préparant son plan et sa vengeance depuis longtemps . Alceste, Oriana et Horst vont être alors pourchassés par cet homme dangereux possédant une grande armée qui celle-ci va mettre tout en œuvre pour les retrouver. Mais les messagers vont de leur côté  redoubler d’effort avec l’aide de nouveaux alliés pour arriver à leurs fins. Brice Milan offre avec ce premier tome un univers très bien développé où les personnages se dévoilent et évoluent face aux épreuves et aux conséquences tragiques de leurs actes. L’auteur n’a pas peur de les malmener et de les diriger dans des aventures qui semblent parfois perdues d’avance mais qui finalement offrent toujours une porte de sortie, un espoir.

On comprend rapidement les désirs et les motivations de chacun même si une certaine distance reste présente entre les protagonistes et le lecteur. Malgré cela, on suit avec avidité leurs péripéties, les bouleversements qui vont les transformer et les rendre plus forts et les liens profonds qui vont se créer entre eux. Au milieu de toute cette envie de survivre face aux affrontements entre les différents camps, une certaine romance se met en place qui heureusement reste au second plan car il est assez difficile de comprendre pour le moment où l’auteur veut aller à ce sujet pour la suite de la saga.

De réels enjeux sont mis en place : la recherche du pouvoir ou de la liberté, la force des liens familiaux, l’espoir toujours présent d’une paix prochaine. Les personnages principaux sont souvent en difficulté mais ils arrivent souvent à se dépêtrer de problèmes épineux assez facilement. Leurs ennemis ne semblent pas apprendre de leurs erreurs, surtout lorsqu’il s’agit de garder des prisonniers.

Certaines facilités sont alors présentes mais n’entâchent pas l’intrigue même de ce premier tome. je remercie grandement Brice Milan pour m’avoir accordé une nouvelle fois sa confiance car il aurait été dommage pour moi de ne pas découvrir ce livre en particulier qui je pense plaira à beaucoup d’autres adeptes de littérature fantasy qui aiment les univers et les histoires bien développés et qui tiennent la route.

Un premier tome réussi où l’on comprend rapidement les enjeux. Les personnages sont intéressants même si j’attends qu’ils se dévoilent encore davantage. En tout cas, ils ne sont pas épargnés. La belle plume de l’auteur nous plonge en pleine guerre de pouvoir entre magie, combats et quête très bien menée.

De la même saga

Du même auteur

Le Cycle des Tempêtes

  • La Terre des ombres tome 1 (2016)

13 commentaires sur « Les Fragments perdus – Chronique sur les terres d’Eschizath tome 1, Brice Milan »

  1. Merci Océane pour ta chronique de très grande qualité. Je suis impressionnée par la précision de tes commentaires de lecture et la pertinence de tes remarques. Si toutes les lectrices rédigeaient des textes de cette qualité, mon style littéraire écriture s’améliorerait à la vitesse de la lumière !
    Pour information, je suis en train d’écrire le tome II des Chroniques des Terres d’Eschizath dont le titre provisoire s’intitule « Les Fragments Réunis ». J’espère le publier le 1er semestre 2018. Ta chronique m’encourage d’autant plus à continuer. Brice

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ce commentaire qui me fait très plaisir. Je suis contente quand je réussis à écrire une chronique satisfaisante sur un livre que j’ai beaucoup aimé. Je suis ravie d’apprendre que la suite ne se fera probablement pas trop attendre, j’ai hâte de retourner sur les terres d’Eschizath et au royaume des Hisles.

      J'aime

      1. Le thriller psychologique sur fond de drame familial s’intitule « LA BELLE ASSISE ». Il est en lecture gratuite sur wattpad (https://www.wattpad.com/story/81858348-la-belle-assise), mais aussi en course pour la 2ème édition du PRIX DU SUSPENSE PSYCHOLOGIQUE (http://www.lesnouveauxauteurs.com/livre/3579/brice-milan/la-belle-assise). Vous pouvez le découvrir et l’évaluer sur le site « Les Nouveaux Auteurs’ jusqu’au 27 décembre. Bonne lecture. Brice

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s