Note : 5 sur 5.

Hannah est une très bonne élève et elle a un don incroyable pour le chant. Mais quand il s’agit d’hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens. Garrett est la star de l’équipe de hockey de l’université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l’équipe. Ils vont passer un drôle d’accord. Elle lui donne des cours et il l’aide à séduire le quaterback de l’équipe de football. Cet arrangement original va-t-il changer leur vie ?

– Ça marche, d’habitude ? demande Hannah.
– Quoi ?
– Ton sourire de petit garçon malheureux… Tu obtiens toujours ce que tu veux ?
– Toujours, je réponds sans hésitation.
– Presque toujours, corrige-t-elle.

Ne portant que peu de préjugés au sujet de la littérature, j’avais tout de même quelques aprioris à propos de cette saga de quatre romances, particulièrement au niveau de la couverture. Oui, lorsque je vois en librairie des couvertures de ce genre, avec des torses de compétition avec abdominaux et pectoraux bien en vue, je fuis vers d’autres livres qui m’ont toujours davantage interpellé visuellement. Pas tellement adepte de la romance new adult, j’avais déjà eu quelques déconvenues avec par exemple Calendar girl ou Crossfire (que j’ai même abandonné) qui me donnaient envie de me tirer les cheveux tellement ces récits étaient remplis de clichés, d’une image faussement indépendante de la femme et d’un manque flagrant d’approfondissement pour que l’on y croit réellement.

Néanmoins, vu le succès de Off-campus, j’ai décidé de me lancer sans trop en attendre. Et finalement, j’ai été agréablement surprise. Sans être écrit de manière incroyable, Elle Kennedy réussit à entraîner le lecteur avec une telle dynamique et une telle énergie qu’il est difficile pour lui de décrocher de ce récit. Tout commence d’une manière somme toute classique avec une intello timide et peu sociable mais tout de même très mignonne et un sportif beau à tomber qui enchaîne les aventures sans lendemain.

Après un examen de philosophie que tout le monde semble avoir raté à part Hannah, Garrett ne voit qu’une seule solution pour rattraper sa note : recevoir des cours de soutien de la part de la jeune femme. Malheureusement pour lui, Hannah ne compte absolument pas l’aider, appréciant nullement l’image qu’il se donne au sein de toute l’université.

Tous deux étant très têtus, le capitaine de hockey va devoir trouver un moyen de faire flancher Hannah. De l’argent ? Non. Un rencard pour qu’elle monte d’un échelon social ? Évidemment que non. Rendre jaloux un joueur de football pour qu’il se rende enfin compte de l’existence d’Hannah ? Ça a l’air fou, mais oui, c’est bien la seule chose qui va faire hésiter cette étudiante en musique. Depuis le début de sa troisième année en licence, elle n’a de yeux que pour Justin, ce sportif mystérieux et intelligent. Garrett choisit donc de l’aider à l’approcher contre des cours de philosophie pour qu’il puisse garder sa place dans l’équipe de hockey.

Et dès ce moment-là, l’auteure commence à balayer certains clichés. Oui, Hannah est très peu intéressée par les fêtes étudiantes et préfère mettre toutes les chances de son côté pour ses études, mais ce n’est pas pour cela qu’elle ne peut craquer sur un des garçons les plus populaires qui, à en croire Garrett, s’amuse à jouer avec les filles. Elle est également loin d’être l’archétype de la fille timide qui tombe éperdument amoureuse d’un garçon et qui va alors être prête à faire ses quatre volontés.

Et Garrett est bien le sportif le plus apprécié de l’université qui n’a même pas besoin de faire d’efforts pour ramener une fille dans son lit, mais ce n’est pas pour autant qu’il est idiot. En troisième année de licence lui aussi, Garrett est très intéressé par l’histoire et va plus d’une fois étonné Hannah par ses connaissances et par sa vision du monde qui l’entoure. Ces deux personnages très différents vont alors apprendre à se connaître rapidement par l’intermédiaire de ces cours au domicile de Garrett, supprimant un par un les préjugés qu’ils pouvaient avoir l’un sur l’autre.

Fragilisés également par des événements de leur passé, Hannah et Garrett vont peu à peu comprendre qu’ils pourraient réussir à avancer s’ils se faisaient confiance. Plus le temps passe et plus ils vont se lier d’amitié. Avant même de commencer ce livre, il est aisé d’en connaître la fin. Malgré tout, le chemin que les deux étudiants vont parcourir pour y arriver est très plaisant à suivre.

Leur relation est dès le début solidifié par une grande franchise et simplicité. Il est facile de parfois se retrouver dans leurs échanges et on s’identifie encore davantage à eux. Loin d’être inaccessibles, ils arrivent tout de même à surprendre par leurs choix et leurs paroles. Avec toujours beaucoup d’humour, l’auteure nous offre des moments de profonde intimité sans complexes et limites. Néanmoins, ce côté décomplexé que choisit Elle Kennedy ne s’accorde pas forcément à tous les sujets.

Le passé d’Hannah est particulièrement difficile et il est étonnant de voir la manière dont le personnage en parle dès le début du roman. Elle peut avoir réussi à passer au-delà après des années d’introspection et de dialogues, mais il est presque gênant de voir comment elle en parle dans son quotidien. C’est la seule chose qui m’aura quelque peu déstabilisée pendant ma lecture même si ce problème particulier est ensuite plutôt bien utilisé à travers les échanges entre Hannah et Garrett. J’ai maintenant très envie de découvrir les histoires d’amour des amis et coéquipiers de Garrett, Logan, Tucker et Dean, dans les trois autres tomes même si je pense qu’il sera dur pour eux de rivaliser avec leur capitaine.

Je ne m’attendais pas à la rencontrer. Parfois, les gens vous surprennent et vous oubliez comment vous avez fait pour vivre sans eux.

Même si le début est assez classique, je me suis laissée ensuite complètement embarquer par l’alchimie entre les deux personnages. Leur relation évolue de manière très intéressante, simple et honnête. J’ai adoré ce livre !

De la même saga

  • The Mistake tome 2 (2016)
  • The Score tome 3 (2016)
  • The Goal (2017)

De la même auteure

  • Une famille à sauver (2000)
  • Bad apple (2008)
  • Unwanted (2009)
  • Brûlant corps à corps (2009)
  • Pour protéger Chloé, En dépit des remords (2013)
  • Unexpected (2016)
  • Au coeur du danger intégrale (2017)
  • Top secret (2019)

Fierté

  • En mâle tome 1 (2015)
  • Coming out tome 2 (2016)

Les Insurgés

  • La Conquête tome 1 (2015)
  • Addiction tome 2 (2016)
  • Domination tome 3 (2017)

Les Héritiers

  • La Princesse de papier tome 1 (2016)
  • Le Prince brisé tome 2 (2016)
  • La Prison dorée tome 3 (2016)
  • Le Prince déchu tome 4 (2017)

Wags

  • Attirance tome 1 (2017)
  • Confidence tome 2 (2017)

Briar université

  • The Chase tome 1 (2018)
  • The Risk (2019)
  • The Play tome 3 (2019)

4 commentaires sur « Off-Campus – The Deal tome 1, Elle Kennedy »

  1. J’ai passé un super moment avec « The Deal » ! J’adore le personnage de Garrett (j’en veux un comme celui-là :D). J’ai lu tous les autres tomes sauf le dernier et comme tu l’as dit, ils ne valent pas leur capitaine… mais ils sont sympas attachants quand même 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s