Mute : Que se cache-t-il derrière le lycée Vile ?

mute.jpg

Résumé

Mute, cow-boy muet aux cheveux rouges et sans aucune mémoire, erre dans un désert brûlant peuplé de créatures mutantes affamées. Une nuit, il entend une voix étrange l’incitant à se rendre au Lycée Vile, vaste et mystérieux établissement gardé par de monstrueux robots guépards. Au même moment, quatre adolescents : Antoine le curieux, Marianne la courageuse, Josie l’amoureuse et Jonathan l’immature, découvrent que leur proviseur torture et tue en secret des élèves… Que se cache-t-il dans les profondeurs du Lycée ? Quel est le véritable but de ses occupants ? Et, surtout, qui est cet inquiétant être au corps blanc qui, depuis sa baignoire, observe l’horizon ?

 

Avis

 

À la découverte de ce paysage étrange et dangereux, un cow-boy aux cheveux rouges arpente le désert jusqu’à arriver au lycée Vile. Seul le présent est important, Mute n’ayant aucun souvenir de son passé. Il sait juste qu’il doit se rendre en ce lieu pour vivre une nouvelle aventure avec de nouveaux amis. Et ceux-ci ont du mal également à comprendre ce qui leur arrive. Gardiens de leurs souvenirs, ils sont néanmoins perdus face aux événements et aux vérités cachées au su de tous. Jonathan, Antoine, Marianne et Josie savent que leur monde n’est pas ce qu’il semble être. Mais ils vont avoir du mal à saisir toutes les règles du jeu régis par le proviseur Vile. Avec un ton complètement décalé, drôle et violent, ce roman m’a tout de suite interpellé. Rafraîchissant, le style donne envie de découvrir plus profondément les aventures de Mute et de ses nouveaux compagnons.

Chacun des personnages a son caractère propre et arrive par sa force et ses facultés à se sortir de nombreux pétrins. Et ils vont avoir besoin de beaucoup de courage pour survivre face à cet univers fou dans lequel ils s’inscrivent. Entre des créatures gigantesques, repoussantes et effrayantes à l’abri des regards, des lycéens avec des revolvers et un proviseur créant des sentinelles à l’apparence de guépards pour tuer les élèves qui dérogent au règlement, le lycée Vile est loin d’être un lieu comme les autres. Mais quel est le but du proviseur ? Qu’arrivent-ils réellement à nos protagonistes ? Entre rêve et réalité, ceux-ci ont du mal à appréhender la vérité qui prend un malin plaisir à rester dans l’ombre jusqu’à la fin du récit. Sinueuse, cette lecture ne compte pas vous cajoler ou vous offrir les réponses sur un plateau. Comme les adolescents, le lecteur va devoir prendre son mal en patience, découvrir un à un les indices laissés au fil de l’histoire et tenter de comprendre ce qui se cache derrière toute cette violence et ces événements étranges. Car comme Mute, le plus important est ce qui se passe au moment présent ; il est alors impossible de griller des étapes dans cette course vers la liberté. Merci à Joseph Kochmann pour m’avoir permis de découvrir son roman.

 

Conclusion

Le style décalé m’a immédiatement plu, m’aidant à apprécier très rapidement les divers personnages très différents les uns des autres. L’auteur aime distiller des indices par-ci par-là pour nous garder en haleine jusqu’à la fin où la vérité éclate enfin.

/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s