Note : 4 sur 5.

« On déménage. À la fin du mois. »
Pour Rose, tout a commencé ce jour-là. Le choc, la colère, la révolte…
Le moment du départ. L’installation dans la nouvelle maison. Les promenades nostalgiques sur la falaise…
Rose, quinze ans, est intelligente et plutôt mignonne, mais ce n’est jamais simple de tout quitter, surtout quand on se retrouve dans une petite ville inhospitalière du nord de la France. Plutôt que de chercher à se faire des amis, elle sombre petit à petit dans la dépression… De son côté, son père, qui est commissaire de police, s’enlise dans une enquête pour meurtre qui plonge toute la ville dans l’angoisse.
Un jour, Rose est agressée sur les quais. Dès lors, l’enquête va faire partie de sa vie. En s’y intéressant, elle va être amenée à remettre en question toutes ses certitudes… jusqu’au dénouement, qui vous laissera sans voix !

Pour Rose, jeune fille de quinze ans, la mutation de son père policier dans le nord de la France est loin d’être une bonne nouvelle. Quittant ses amis, son école, Rose est loin de vouloir rendre la vie facile à ses parents après ce qu’elle ressent comme une trahison. Au lieu de s’habituer à sa nouvelle vie loin de la Camargue, Rose va peu à peu se replier sur elle-même, ne trouvant rien d’hospitalier au sein de ce nouveau lieu.

Entre mélancolie et début de dépression, la jeune fille que l’on suit donne immédiatement le ton sur la tournure de l’histoire. Andy Pierce nous dépeint une ambiance quelque peu électrique, Rose étant réellement odieuse envers ses parents. Heureusement, elle va bientôt rencontrer des jeunes de son âge qui vont l’aider à percevoir une lueur d’espoir pour s’intégrer dans ce décor inconnu.

Mais au-delà de la crise existentielle de l’adolescente, des pistes nous sont données sur l‘enquête de son père en charge d’une affaire touchant le meurtre d’une famille de policier qui fait grand bruit dans la région. Peu à peu, les indices se multiplient, l’enquête étant très bien menée afin que le lecteur reste toujours attentif et intéressé par toute cette histoire.

Et alors que son père est complètement accaparé par cette affaire, Rose va commencer elle aussi à s’y intéresser. En mettant un pied dans l’engrenage, l’adolescente ne pensait pas vivre une telle aventure. Convaincue par le style de l’auteur et par la manière de celui-ci d’intégrer Rose à l’enquête, découvrant encore davantage le lien entre elle et son père, j’ai parfois été confrontée à certaines incohérences qui m’ont frappé sans néanmoins gâché ma lecture.

L’enquête est très bien menée et amène à un final plaisant et étonnant. Une certaine tension est omniprésente et apporte beaucoup pour que l’on reste toujours attentif à tout ce qui arrive aux protagonistes pendant le déroulement de l’enquête. Entre une histoire adolescente et une enquête pour meurtre, l’auteur réussit très bien à équilibrer son récit pour que le tout soit convaincant et très plaisant à découvrir. Je remercie beaucoup Andy Pierce pour m’avoir proposé son roman avec lequel j’ai passé un bon moment de lecture. J’ai maintenant très envie de découvrir son autre livre, Échec et love !

Entre une histoire adolescente et une enquête policière, Andy Pierce offre un récit équilibré et très plaisant à découvrir. L’enquête est bien au centre de l’histoire avec un père policier en charge de l’enquête et sa fille adolescente qui s’intéresse de plus en plus à ces événements macabres.

Du même auteur

Gilet jaune forever

  • L’Appel du 17 novembre tome 1 (2019)

4 commentaires sur « Je serai toujours là pour toi, Andy Pierce »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s