Note : 3.5 sur 5.

« Que m’arrive-t-il ? »
Soixante-dix ans après sa mort, Elsie Waldon, jeune adolescente, reprend conscience dans son cercueil. Elle a tout oublié et se retrouve plongée dans une époque qu’elle ne connaît pas. De découvertes en découvertes, elle doit faire face à ce qu’elle est devenue : un vampire. Si le cours de sa vie semble reprendre dans de bonnes conditions, Elsie veut savoir ce qu’il s’est passé. Accompagnée de ses nouveaux amis et prise dans ses rêves de romance, elle part en quête de son histoire qui semble la rattraper plus vite que ses souvenirs. Pourquoi est-elle de retour après toutes ces décennies ?

Après avoir découvert Olivier Guérard le mois dernier avec L’Homme à l’amer, un roman contemporain tourné notamment vers des réflexions philosophiques, nous voici aujourd’hui avec le deuxième livre de l’auteur, Elsie Waldon, un premier tome sur la nouvelle condition vampirique d’une adolescente au XXIème siècle. Dans un registre complètement différent, l’auteur, que je remercie encore une fois pour sa proposition de lecture, réussit très facilement à faire entrer le lecteur au sein de son récit. Elsie Waldon était une adolescente comme les autres jusqu’à sa fin précipitée en 1943.

Mais lorsqu’elle se réveille à l’intérieur de son cercueil soixante-dix ans après sa mort, elle comprend rapidement, recouvrant peu à peu la mémoire, qu’elle n’est plus totalement la même. Grâce à sa rencontre avec Soffrey Levasque qui va devenir une sorte de mentor, Elsie va prendre connaissance de sa nouvelle métamorphose. Cette jeune adolescente de quinze ans est maintenant un vampire. D’abord abasourdie, elle va devoir s’adapter à cette nouvelle condition et au monde qui a connu une énorme évolution depuis sa propre époque.

Prenant connaissance des liens entre ses parents et la communauté des vampires pendant la Seconde Guerre Mondiale, Elsie apprend que son père a été très important autour de sa transformation en être de la nuit. Tout en souhaitant en découvrir davantage sur ses origines vampiriques, sur le sort de ses parents et sur leur lien avec Lazarus, un redoutable vampire, Elsie est placée dans une famille toute particulière afin qu’elle puisse reprendre sa vie en main.

Au sein de la famille des Nail, elle va pouvoir étudier dans une école spécialisée où elle va découvrir diverses espèces de créatures magiques. Cette scolarité va permettre à la jeune vampire de se faire de nouveaux amis et de mieux appréhender son environnement et son héritage magique.

Oui, mais si j’ai beaucoup accroché aux cent premières pages de l’histoire où Elsie, aux côtés de Soffrey ou d’Eugénie et de sa mère, tente de superposer ses souvenirs de la première moitié du XXème siècle avec ce qu’elle vit dans son nouveau quotidien, j’ai été beaucoup plus réfractaire face à toutes ces histoires de cœur, d’amitié et de jalousie se déroulant au sein de cet établissement magique. Le fait qu’Elsie suive des cours toute la journée, notamment des cours sur l’histoire des vampires, puis qu’elle s’informe sur son histoire personnelle à la bibliothèque de lycée pour ensuite baver sur un mystérieux inconnu lors des soirs où elle rejoint ses amis dans une sorte de bar, je dois dire que ça m’a très peu intéressé.

J’attendais les moments où Elsie rende visite à Soffrey ou qu’elle apprenne de nouveaux éléments sur ses parents et sur ce qui lui est personnellement arrivé en 1943. Le reste m’a laissé de marbre, étant peut-être trop tourné vers la jeunesse pour moi. Suivre une adolescente dans ses tribulations à l’école n’est pas du tout ce qui m’intéresse et c’est bien pour cela que j’ai vite arrêté La Maison de la Nuit de P.C et Kristin Cast et que j’ai moyennement apprécié Hantée de Maureen Johnson.

Heureusement pour moi, Olivier Guérard ne s’attarde pas seulement sur ce pan de l’histoire et s’intéresse bien à la spécificité d’Elsie qui est de s’être réveillée après soixante-dix ans. Pourquoi lui-a-t-il fallu autant de temps pour se réveiller ? Est-ce que Soffrey lui cache des éléments sur son passé ? Qu’aurait-elle de si spéciale ? Ces cinq cent pages nous permettent d’explorer en profondeur le personnage d’Elsie et de comprendre ses profonds enjeux. Les mystères et secrets vont être nombreux autour de sa personne laissant certaines personnes envieuses de la connaître et de l’aider et d’autres beaucoup plus soupçonneuses et attachées à connaître ses failles.

Un premier tome un peu trop tourné vers la jeunesse pour moi mais qui a réussi à attirer mon intérêt au sujet du mystère qui plane autour de la jeune héroïne.

De la même saga

  • Conflits tome 2 (2018)

Du même auteur

8 commentaires sur « Elsie Waldon – Métamorphose tome 1, Olivier Guérard »

  1. Je ne pense pas qu’il me plairait car les points négatifs que tu as soulevé sont assez rédhibitoires pour moi 😆 merci pour ton avis !

    Aimé par 1 personne

  2. Oh, c’est dommage qu’il y ait tôt ce côté très drama adolescent parce que l’idée de base était vachement chouette. Du coup, j’ai un peu peur d’être déçue si je me lance…

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, je n’accroche pas du tout avec ce genre d’histoire adolescente alors que tout ce qu’il y a à côté est intéressant. Malheureusement, ça n’aura pas réussi à prendre le dessus avec moi…

      J'aime

    1. C’est dommage que l’auteur se soit tourné vers une histoire vraiment adolescente, j’aurais davantage apprécié qu’il s’intéresse entièrement aux vampires et autres créatures surnaturelles et au passé de l’héroïne. Mais il plaira à d’autres lecteurs/lectrices, j’en suis persuadée !

      J'aime

  3. L’idée est vraiment intéressante et je serai curieuse de le lire pour son originalité. Par contre je risque, tout comme toi, de me lasser des passages plus « ado » d’amourettes et trahisons qui sont moins ma tasse de thé.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s