Note : 4 sur 5.

Depuis qu’elle vit au manoir Scorpi, Charlotte découvre un nouveau monde. Entre son fiancé Adam, sa singulière famille de tueurs à gages et, surtout, son formidable petit frère Élias, les journées sont déjà bien remplies. Et il y a aussi toutes les créatures magiques qui s’efforcent d’agir normalement pour lui faire plaisir… Même si Charlotte ne sait plus si elle doit trembler ou rire, elle les adore ! Mais, lorsqu’un homme, dit le Chasseur, entreprend de les traquer et de les éliminer, leur vie bascule dans l’angoisse. Adam lui-même le redoute, et est contraint de se cacher. Seule Charlotte a donc la capacité d’agir. Pourtant elle n’est qu’une humaine, c’est elle la plus faible normalement !

Qui ne peut se laisser charmer par les frères Lesath ? Des tueurs à gages candides et complètement déconnectés de la réalité de notre monde, ça ne court pas les rues. Après une lecture très sympathique avec Ceux qui marchent dans les ombres, j’avais décidé de me procurer très rapidement les deux autres tomes de la trilogie Scorpi afin de découvrir tout aussi vite la suite des aventures de Charlotte et de sa nouvelle famille au sein d’Upsilon Scorpi. Et c’est loin d’être facile pour elle !

Alors que Charlotte tente d’appréhender au mieux cette nouvelle vie entre le monde des humains et celui des créatures surnaturelles, une nouvelle menace guette les membres de la famille Lesath. Un Geistajäger, un chasseur d’ombres, commence à sévir à Belfort, près de la propriété d’Upsilon Scorpi. Ne pouvant plus ni se servir de leurs pouvoirs ni se déplacer dans les ombres, Adam, Lazarus et leurs domestiques comptent bien sur Charlotte pour les sauver. Mais qu’est-ce qu’une simple humaine pourrait accomplir pour battre ce chasseur surnaturel ? Malgré ce que peuvent penser nymphes, trolls, fées, ou goules du manoir, elle n’est pas une super-héroïne !

Malgré ça, il est vrai que Charlotte a le don pour s’attirer des ennuis mais également pour s’en sortir toujours plus facilement. Évidemment, un petit coup de pouce n’est jamais de refus et lorsque l’inspecteur Balard, adversaire et ami de longue date d’Adam, quitte Paris pour débarquer à Belford, Charlotte est contente de posséder un allié de poids. Très peu présent dans le premier tome, Balard est davantage mis en avant pour notre plus grand plaisir, prenant soin de Charlotte tout en essayant de comprendre ce qu’on peut bien lui cacher.

Avec un Adam et un Élias beaucoup moins présents, Charlotte doit apprendre à connaître ses forces afin de combattre par ses propres moyens ses adversaires. Heureusement, dans les instants les plus critiques, elle peut toujours compter sur ses amis qui lui vouent une confiance et une admiration sans bornes. Tout en étant un peu plus sanglant, ce deuxième tome est toujours aussi sympathique à lire par les réflexions amusantes des personnages et les relations qui s’approfondissent entre eux.

Alors que le premier tome s’intéresse principalement aux chasseurs d’ombres avec Adam et l’adorable Élias, l’intrigue de Ceux qui vivent cachés laisse davantage de place aux autres créatures surnaturelles, nous montrant toute la diversité du monde magique. Et autre que Balard, la nymphe Clématite prend également une place bien plus importante. Presque absente du premier tome, j’avais pu la découvrir dans les nouvelles Origines de la trilogie. Personnage fort et combatif, on la découvre dans ce deuxième tome plus en proie à ses émotions face à son attachement à Charlotte et à son envie de lui plaire et de la protéger.

Ses capacités surnaturelles sont très intéressantes à découvrir tout comme celle des phénix Régis et Basile. En bref, je me suis tout autant régalée avec ce deuxième tome. Moi qui trouvais que l’histoire du premier tome était un peu trop gentillette, j’ai aimé que Roxanne Dambre complexifie son histoire dans ce tome même s’il est moins teinté d’humour. Il me tarde maintenant de lire le dernier tome de cette trilogie très sympathique.

Un deuxième tome moins dans l’humour mais qui propose une intrigue plus poussée voire plus sanglante tout en restant soft. Les créatures surnaturelles sont davantage mises en avant par la présence des domestiques d’Upsilon Scorpi toujours enclins à faire plaisir à Charlotte et aux Lesath.

De la même saga

Ceux qui marchent dans les ombres tome 1 (2015)
Ceux qui tombent les masquent tome 3 (2016)

2 commentaires sur « Scorpi – Ceux qui vivent cachés tome 2, Roxane Dambre »

  1. Je viens juste de le finir ce tome là. Et je te rejoins sur pas mal de point. Le fait de mettre les personnages secondaires en avant et en particulier Balard et Clematite m’a aussi énormément plus. J’adore toujours autant Elias qui est vraiment trop adorable…. Dommage qu’il y est moins d’Adam, surtout avec ses reflexions très terre à terre qui m’avait beaucoup fait rire dans le premier tome 😀

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai qu’Adam et Élias m’ont un peu manqué avec leurs réflexions qui apportent un côté très décalé avec cette histoire ^^ Mais c’était agréable de mettre en avant d’autres personnages très sympathiques eux aussi. Je viens de commencer le troisième tome et même si j’ai un peu plus de mal à entrer dans le récit, je suis contente de retrouver toute cette bande.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s