Note : 4 sur 5.

A quinze ans, Angela redouble sa seconde. Menacée par sa mère d’être envoyée dans le même lycée professionnel que son tortionnaire de frère, elle se réfugie dans l’écriture. Elle veut vivre de la littérature, mais pour cela, elle doit réussir son année. Sur un forum d’écriture qu’elle fréquente, Angela va trouver de l’aide en la personne de Petite-Fleur.

Ce n’est pas un secret, je suis toujours assez craintive face à la littérature jeunesse ou aux récits mettant en scène des jeunes adolescents. Heureusement, je me suis tout de même laissée emporter par IRL, le roman de Chris Auguste que je remercie pour cette lecture. Angela n’a que quinze ans, pourtant elle doit déjà affronter des événements souvent durs à encaisser pour cet âge. Alors qu’elle doit redoubler sa seconde, la lycéenne se voit isolée du reste de ses camarades et elle ne sait comment ouvrir réellement le dialogue avec eux. Et alors qu’au sein de sa maison, les conflits sont de plus en plus présents, Angela va avoir l’idée de se réfugier sur un forum internet.

Là, elle va dialoguer avec particulièrement deux personnes qui vont tenter de l’aider à prendre davantage confiance en elle. On peut dire qu’Angela est loin d’être réactive et qu’elle peine à accepter les mains qu’on lui tend. Avec une mère qui l’a déteste et un frère qui aime la martyriser, Angela développe des manques flagrants comme s’assumer pleinement et s’ouvrir aux autres. Malheureusement, son évolution par l’intermédiaire de son cercle d’amis n’est pas assez mis en avant. Avec un titre tel qu’IRL, on peut s’attendre à ce que l’auteur  développe la partie virtuelle de son récit. Il est difficile de croire en l’amateurisme d’Angela à ce sujet lorsque l’on aperçoit les jeunes adolescents de son âge dans la vie réelle.

Au lieu de cela, Chris Auguste apporte une  grande importance au cadre familial d’Angela sans ensuite laisser assez de place aux autres personnages. Ces derniers ne possèdent pas réellement de nuances tirant complètement sur le noir ou sur le blanc ce qui peut paraître rapidement trop facile ou trop jeunesse. Mais IRL s’attache également à évoquer des sujets importants tels que le harcèlement, les conflits familiaux ou la solitude par l’intermédiaire d’Angela qui ne trouve de la joie au milieu de tout ça que par le biais de l’écriture et du soutien de ses nouveaux amis.

Un roman jeunesse avec de bonnes thématiques mais dont une à laquelle on se s’attendait peut-être pas au départ va prendre le pas sur les autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s