Bilan de la semaine – 30 Septembre 2018

bilansemaine

Les livres

Ça tome 1 (1988) de Stephen King : Enfants, dans leur petite ville de Derry, Ben, Eddie, Richie et la petite bande du « Club des ratés », comme ils se désignaient, ont été confrontés à l’horreur absolue : ça, cette chose épouvantable, tapie dans les égouts et capable de déchiqueter vif un garçonnet de six ans… Vingt-sept ans plus tard, l’appel de l’un d’entre eux les réunit sur les lieux de leur enfance. Car l’horreur, de nouveau, se déchaîne, comme si elle devait de façon cyclique et régulière frapper la petite cité. Entre le passé et le présent, l’enfance et l’âge adulte, l’oubli des terreurs et leur insoutenable retour, l’auteur de Sac d’os nous convie à un fascinant voyage vers le Mal, avec une de ses œuvres les plus amples et les plus fortes.
Un lecture dense qui m’a pris un bon mois avec un des univers que j’ai le plus aimé pour le moment dans la bibliographie de l’auteur. J’étais totalement plongée au sein de la bande des ratés. C’est très détaillé et poussif par moments, mais quel régal !

Stéréotypes (2018) de Gilles Abier : La Dernière Guerre et la folie des hommes ont failli anéantir l’humanité. Pour éviter une nouvelle catastrophe, les survivants ont établi une société basée sur la Synthèse. Le trait de caractère principal de chaque individu est déterminé parmi neuf Types, et le numéro du Type est tatoué sur son poignet droit. Ainsi, chacun est censé vivre en paix selon sa personnalité profonde. Mais, les années passant, une hiérarchie s’installe et empêche que des liens se nouent entre des personnes de Types différents. Cachés dans des cités souterraines, des jeunes gens entrent en résistance contre la Synthèse au nom de la liberté d’être ce que l’on est et d’aimer qui l’on veut.
La diversité de points de vue est intéressante mais il y a finalement une trop grande profusion de personnages pour réellement s’y retrouver et apprécier personnellement l’ambiance de ce roman. Les réflexions sur cette société et sur le monde sont bien exploitées mais je n’ai vraiment pas réussi à rentrer dans le récit.

/

Les chroniques

Les Fragments réunis tome 2 (2018) de Brice Milan
Gandhara (2018) de Richard Canal

/

L’acquisition

effetsindesirables.jpg

/

Le film

atouslesgarconsquejaiaime

À tous les garçons que j’ai aimé (2018) de Susan Johnson : Lara Jean écrit des lettres secrètes aux garçons qui la font craquer. Mais, un jour, la boîte où elle les garde disparaît, et sa vie amoureuse passe du fantasme au chaos.
Je m’attendais à un film tout mignon et c’est ce que j’ai eu. Je pensais que les lettres allaient être plus mises en avant mais ou sinon j’ai aimé l’originalité de l’histoire malgré quelques ficelles déjà vues dans des films du genre. Lana Condor est convaincante dans ce premier rôle et j’ai préféré Noah Centimeo dans ce film que dans Sierra Burgess is a loser. La soeur de Lara Jean, Kitty (Anna Cathcart), apporte une touche d’humour très appréciable autour de cette romance adolescente.

/

Les séries télé

You saison 1 (2018) épisode 2 : Joe Goldberg, le propriétaire d’une librairie new-yorkaise, devient obsédé par une de ses clientes, Beck, qui se trouve être une aspirante écrivaine. Il va alors se servir des réseaux sociaux pour nourrir son obsession, savoir où elle est et ce qu’elle fait à tout moment, et tenter de faire tomber tous les obstacles qui pourraient se dresser en travers du chemin de leur possible romance.
Je deviens complètement accro à cette série dès le début de la saison. Joe (Penn Badgley) est fascinant, il peut être charmant est bienveillant avec Beck (Elizabeth Lail) et Paco (Luca Padovan) comme il peut être flippant avec Benji ou à l’abri des regards. J’ai encore de la retenue face à Beck qui minaude beaucoup mais le deuxième épisode propose une autre lecture du personnage, bien différente de celle fantasmée par Joe.

Killing Eve saison 1 (2018) épisodes 3 à 8 : Un agent de sécurité ne parvient pas à réaliser son rêve d’être espionne. Un jour, elle se retrouve à devoir traquer une tueuse psychopathe.
Ça y est, j’ai rattrapé mon retard et regardé le reste de cette première saison très réussie. Le duo de femmes est excellent. Jodie Comer crève l’écran dans le rôle de Villannelle, cette tueuse en série dérangeante et fascinante. Sandra Oh réussit sans difficulté à se faire une place dans l’intrigue, j’ai été bien contente de la retrouver après Grey’s Anatomy. Leur relation est assez érotisée ce qui colle parfaitement à l’ambiance générale de la série qui joue également sur  les couleurs et sur une ironie assumée au côté d’une intrigue faite de meurtres et d’organisation secrète. Je me demande vraiment ce que va pouvoir offrir la deuxième saison.

 

Manifest saison 1 (2018) épisode 1 : Un avion disparaît des radars sans laisser de traces, avant de réapparaître 5 ans plus tard sans aucune explication. Pour ceux qui étaient dans l’avion, le temps n’a pas passé. Mais pour leurs proches, ces cinq années ont été éprouvantes…
Je ne comptais pas regarder cette série dont le résumé me semblait similaire à pas mal d’autres séries. Finalement, j’ai sauté le pas et j’en suis plutôt contente. Sans être exceptionnel, le pilote parvient à nous intriguer même si tout se passe un peu trop vite avec des personnages déjà vus. La scène dans l’avion est vite expédiée afin de montrer la manière dont les passagers du vol réussissent à appréhender au près de leurs proches ce phénomène fou que personne ne comprend. L’histoire des voix n’aurait sûrement pas du être autant dévoilé au sein de ce premier épisode et on se doute de ce qu’il va arriver autour de la vie de famille de Ben (Joshua Dallas) et de la relation entre Michaela (Melissa Roxburgh)  et Jared (J.R. Ramirez). Par contre, je trouve bonne l’idée d’avoir choisi des jumeaux pour créer une autre problématique dans la famille de Ben si vraiment ce pan-là de l’histoire est exploité. À voir si la suite arrive à proposer une intrigue convaincante avec des mystères que l’on veut élucider.

Maniac saison 1 (2018) épisode 1 :  Deux inconnus en difficulté se rencontrent pendant un essai clinique hallucinant mené par un médecin qui a des problèmes avec sa mère et un ordinateur émotif…
Bizarrement, après avoir lu des critiques dithyrambiques à propos de cette série, j’ai été assez déçue par ce pilote. L’ambiance qui mélange futurisme et vintage me plaît bien et je n’ai rien à redire sur le casting mais qu’est-ce que c’est mou… Je me suis ennuyée la plupart du temps pendant cet épisode me demandant pourquoi on passait autant de temps sur la vie familiale d’Owen (Jonah Hill) et si ça allait être utile pour la suite de la série. C’est étrange, vraiment bizarre et je m’interroge vraiment sur la nature des expériences auxquelles Owen et Annie (Emma Stone) vont être les cobayes. Mais pour le moment, je ne ressens pas l’envie de continuer à tout prix.

8 réflexions au sujet de “Bilan de la semaine – 30 Septembre 2018”

    1. Je te recommande surtout You. Même si certaines choses sont assez grosses à avaler, j’adore cette nouvelle série entre romance et thriller. Pour Manifest, je suis vraiment agréablement surprise malgré la rapidité de l’intrigue, ça promet du bon pour la suite.

      J'aime

  1. Coucou !

    Je suis ravie de voir que tu apprécies You et Killing Eve !
    Concernant Manifest, je viens de faire un article sur le sujet et j’ai exactement le même avis que toi ! Je suis un peu mitigée mais j’ai en même temps envie de voir la suite ! C’est assez difficile de juger une série sur un seul épisode, mais c’est encore pire avec celle ci ! J’espère quand même qu’elle ira vers le bon !

    C’est toujours un plaisir de lire tes bilans, ça me donne plein d’idées de lectures 🙂

    Belle fin de journée, bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai été vraiment contente de Killing Eve, j’ai hâte de voir ce que peut donner la suite. Pour You, je suis à fond dedans, je redécouvre Penn Badgley sous un nouveau angle, son personnage me plait beaucoup.
      Manifest doit encore faire ses preuves et même si le tout est trop précipité, j’y crois. J’espère qu’on appréciera la suite 🙂
      Bonne journée à toi !

      J'aime

    1. L’atmosphère est vraiment spéciale, il faut accrocher. J’ai regardé la première moitié de saison et je la trouve meilleure que le pilote, on commence à comprendre quelques choses mais ça reste assez lent et je ne me fais pas totalement à l’ambiance malgré le casting que j’aime beaucoup. N’hésite pas à venir me dire ce que tu en as pensé si tu tente le coup !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s