Note : 4.5 sur 5.

Tobias disparu dans les entrailles du Raupéroden, Matt et Ambre retournent à Eden, la cité des Pans, pour avertir le conseil de la ville de l’imminence d’une invasion des Cyniks, fomentée par la reine Malronce. Les Pans n’ont plus le choix, ils doivent se préparer à combattre, notamment en développant leur Altération, ce pouvoir surnaturel octroyé par le Cataclysme. Avec L’Alliance des Trois, on découvrait un nouveau monde, avec Malronce son exploration. Le Coeur de la Terre montre les jeunes héros dans l’apprentissage de la vie en commun, de la politique, de la guerre et du rapport, nécessaire et salutaire, à la nature. Ainsi que la résolution des énigmes comme la vraie nature du Raupéroden et de la reine Malronce.

Matt tendit la main comme il avait l’habitude de le faire lors de l’Alliance des Trois et chacun posa la sienne dessus.
– Pour notre avenir, dit-il. Pour Éden.

Je suis tellement contente d’avoir continué cette saga malgré mon avis mitigé sur le premier tome. Il n’y a pas à dire, Maxime Chattam sait comment faire monter la sauce que ce soit dans ses thrillers ou ici dans sa saga fantastique. Le Coeur de la Terre conclut à merveille le premier cycle d’Autre-monde et je me demande bien ce que va donner la suite. Mais je ne me fais pas de soucis, les transformations de la Nature et des individus, adultes et enfants, ont encore beaucoup à offrir.

Après leur dernière rencontre avec le Raupéroden, Matt et Ambre ont du faire face à la disparition de Tobias. Avalé par ce monstre, est-il réellement mort ou survit-il prisonnier à l’intérieur de la créature ? Matt garde toujours l’espoir de retrouver son ami alors qu’il arrive avec Ambre et ses nouveaux compagnons à Éden, terre centrale des Pans. Ceux-ci apprennent alors le plan de la Reine Malronce. Avec ses armées de Cyniks, elle compte bien asservir tous les enfants afin de retrouver celui connecté à la Quête des peaux et Matt.

Les Pans s’effraient du nombre de soldats adultes qui vont bientôt les assiéger. Mais Matt et Ambre ne comptent pas abdiquer aussi facilement. Avec conviction et espoir, ils offrent à leurs semblables l’envie de combattre, de se protéger de l’ennemi. Sachant en avance l’imminence de cette guerre, les Pans peuvent alors se préparer face à l’inéluctable.

Alors que tous les enfants de la région sont appelés à rejoindre les rangs d’Eden et à approfondir leur savoir sur leur altération, Matt et Ambre décident de partir avec une escouade à Wyrd’Lon-Deis, les terres de Malronce. Ensemble, ils comptent bien découvrir ce que recèle cette Quête des Peaux et l’importance de Matt pour la Reine. Leur périple offre un approfondissement de l’univers avec des décors et des lieux que l’on retrouve et d’autres que l’on découvre.

La haine appelant la haine. Une spirale infernale vers toujours plus de barbarie, au nom de la victoire. Zélie en était malade. Mais que pouvaient-ils faire d’autre, les Cyniks ne s’arrêteraient pas. Il faudrait qu’un des deux camps triomphe pour que la sérénité revienne. Maintenant que l’étincelle du conflit s’était allumée, il ne pouvait y avoir de repos sans un vainqueur et un vaincu.

Les personnages se multiplient lors de ce tome créant un effet de groupe appréciable avant la guerre qui se profile et qui promet des morts dans les deux camps. On retrouve les protagonistes secondaires du deuxième tome pendant quelques instants apportant une véritable connexion entre les romans tout en offrant une intrigue qui avance sans se répéter.

Les raisons de l’acharnement de Malronce et du Raupéroden pour capturer Matt deviennent bientôt limpides à mesure où l’histoire se développe. Les personnages doivent faire face à un grand nombre d’interrogations, d’embûches et de réflexions afin de mener à bien leur expédition et de comprendre les manigances de leur ennemie. Chacun laisse apparaître les avancées de leur altération, celle-ci étant une aide considérable dans chacune de leur mission. A côté de l’urgence de ce périple et de l’approche de la guerre, l’auteur a choisi d’accentuer la romance qui commençait à se faire sentir dans le deuxième tome. Cela amène à des interrogations sur l’évolution des enfants en adultes. Est-ce que tous vont se transformer en Cyniks ?

A côté de cela, le Raupéroden continue de traquer Matt et de terroriser les enfants qu’ils rencontrent par des moyens imaginatifs qui apporte de bons moments lors de ce troisième tome grâce à l’inventivité de Maxime Chattam. L’intrigue n’en finit pas de s’approfondir et de se complexifier au fil des tomes avec dans celui-ci un point de non-retour avec cette guerre qui éclate entre Pans et Cyniks.

Difficile de savoir comment celle-ci va se conclure et c’est donc d’autant plus captivés et concentrés que l’on suit Matt et ses amis et alliés dans ce récit mouvementé et fantastique. La nature, la faune et la flore ont une place importante dans l’intrigue ce qui apporte encore davantage de poids à l’univers. Maintenant, il me tarde de découvrir le deuxième cycle d’Autre-monde avec Entropia.

Quels que soient la vie, le contexte, Matt se demanda s’il ne pouvait en être autrement : vivre, c’était affronter des problèmes, résoudre des dilemmes ; vivre était une forme de combat.

Encore plus haletant et approfondi, ce tome propre un périple passionnant au sein de cet univers transformé par la Nature. La guerre entre Pans et Cyniks se profile et nous laisse en apnée pendant le dernier tiers du roman.

De la même saga

Du même auteur

  • Le 5e règne (2003)
  • Le Sang du temps (2005)
  • Carnages (2006)
  • Le Fracas de la viande chaude (2011)
  • Les Abysses du temps (2014)
  • Que ta volonté soit faite (2015)
  • Le Coma des mortels (2016)
  • Le Signal (2018)
  • Un(e)secte (2019)

La Trilogie du mal

Le Cycle de l’homme et de la vérité

  • Les Arcanes du chaos tome 1 (2006)
  • Prédateurs tome 2 (2007)
  • La Théorie Gaïa tome 3 (2008)

Le Diptyque du temps

  • Léviatemps tome 1 (2010)
  • Le Requiem des abysses tome 2 (2011)

Ludivine Vancker

  • La Conjuration primitive (2013)
  • La Patience du diable (2014)
  • L’Appel du néant (2017)

6 commentaires sur « Autre-monde – Le Cœur de la Terre tome 3, Maxime Chattam »

  1. Coucou ! Effectivement plus on avance dans la saga plus les choses sont approfondies. J’ai beaucoup aimé la manière dont les personnages ont évolué dans ce tome mais pareil je me suis demandée à la fin si les Pans allaient devenir des Cyniks et comment les choses allaient se dérouler par la suite.

    Aimé par 1 personne

    1. Et j’ai aimé qu’on retrouve, même brièvement, les personnages du deuxième tome. Tout évolue dans chaque groupe, c’est super intéressant ! Ouais, on va voir si un changement de caractère s’opère à l’âge adulte, j’ai hâte de lire la suite !

      Aimé par 1 personne

  2. Ce tome là est un coup de cœur pour moi tellement il est complet, cette saga m’étonne de tome en tome.
    J’ai d’ailleurs fais une chronique sur mon blog où je partage ton article.
    Merci de ce retour
    Bon dimanche

    Aimé par 1 personne

    1. Je trouve que la saga s’améliore de tome en tome, c’est assez surprenant ! J’espère que la suite te plaira tout autant, de mon côté j’ai encore les deux derniers tomes à lire.
      Merci pour le partage ! 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s