TFSA #22 – Les personnages représentant le droit et la justice préférés

Crée et mis en place par Tequi, ce challenge propose toutes les semaines un thème prédéfini sur les séries que vu, en cours de diffusion ou à regarder.

Après les hors-la-loi, voici le tour des vrais gentils, ceux qui sont du côté de la justice (même si parfois ils peuvent franchir la ligne rouge). Il n’en manque pas de personnages de cet acabit et là encore, il a fallu faire un choix !

 

Cal Lightman (Tim Roth) – Lie to me

Résultat de recherche d'images pour "Cal Lightman Lie to me gif"

De toutes les séries « policières » faisant appel à un intervenant extérieur aux service de police, c’est bien Lie to me que je préfère pour le domaine d’expertise de Cal Lightman, la détection de mensonges par l’étude des mico-expressions, mais également pour le caractère singulier de ce personnage. Spécialiste pour ce qui est de reconnaître un mensonge, Cal est néanmoins novice pour ce qui est des relations humaines. Avec un passé tumultueux entre une vie familiale désastreuse et des années de recherches au milieu de guerres au Moyen-Orient, Cal est un écorché vif qui aime déstabiliser ses pairs pour mieux découvrir la vérité.

/

Harvey Specter (Gabriel Macht) – Suits

Image associée

Je n’ai découvert la série Suits que depuis mai dernier et j’en suis devenue rapidement accro grâce surtout à ses personnages. Oui, je n’ai pu m’empêcher d’être attendrie par le remarquable avocat Harvey Specter. Redoutable dans son travail, Harvey se révèle être un véritable gamin, prêt à beaucoup de choses pour gagner ses affaires, mais incapable de reconnaître ses erreurs par lui-même. Le monde tourne autour d’Harvey Specter et heureusement que Mike (Patrick J. Adams), Jessica (Gina Torres) et Donna (Sarah Rafferty)s ont là pour le faire redescendre sur Terre et pour lui montrer ce qui est vraiment important. Le personnage a réussi à évoluer avec sa vie personnelle et sentimentale qui s’améliore, ce qui se fait ressentir sur son attitude au cabinet. Joueur, espiègle, sûr de lui et compétent, j’aimerais bien être sa cliente si un jour j’en ai besoin.

Je ne peux évidemment pas oublier Donna qui est indispensable à Harvey et au fil du temps au cabinet entier. Loyale et extrêmement douée pour son travail, c’est vers elle que les avocats se tournent lorsqu’ils rencontrent un problème. Franche et sans langue de bois, elle utilise souvent le sarcasme pour se faire comprendre avant d’être l’épaule sur laquelle on peut se confier. Je trouve personnellement qu’elle est maintenant emprisonnée dans cette case de « Super-Woman » où elle sait tout faire et tout régler mais elle reste un personnage indispensable de la série.

/

John Watson (Martin Freeman) – Sherlock

Image associée

J’ai repris il n’y a pas longtemps cette série et je suis toujours aussi amusée par la relation entre Sherlock (Benedict Cumberbatch) et John. Pour ce dernier, ça ne doit pas être facile tous les jours de communiquer avec le brillant détective. J’imagine qu’il doit avoir régulièrement des maux de têtes en rentrant à Baker Street. Mais Watson est également très utile tout au long de leurs enquêtes et rien que voir ses expressions et écouter ses répliques face aux fantaisies de Sherlock, je suis comblée !

/

Anthony Dinozzo (Michael Weatherly) – NCIS

Image associée

Il y a bien longtemps que je n’ai pas regardé cette série mais je ne peux oublier Dinozzo et même toute la bande que ce soit Gibbs (Mark Harmon), McGee (Sean Murray), Abby (Pauley Perrette) ou Ziva (Cote de Pablo). Séducteur et éternel gamin, Dinozzo est un peu le rigolo de la bande, celui qui est le plus prompt à faire une gaffe ou un commentaire déplacé avant l’arrivée surprise de Gibbs, ce qui lui vaut souvent une tape sur la tête. Cinéphile, il est souvent incompris de ce côté -là par ses collègues, moi il m’a toujours fait rire même au milieu d’enquêtes bien tragiques. Sa relation avec Gibbs est celle qui m’aura le plus touché dans cette série. Il faudrait peut-être que j’essaye de regarder Bull, la (plus si) nouvelle série avec Michael Weatherly.

/

Eve (Sandra Oh) – Killing Eve

Image associée

Après avoir choisi Villanelle (Jodie Comer) la semaine dernière, je ne pouvais pas oublier aujourd’hui Eve. Comme le ying et le yang, ces deux femmes sont très différentes mais elles ne peuvent s’empêcher d’être irrémédiablement attirées l’une par l’autre. C’est pour cela qu’Eve est si déterminée à attraper Villannelle pour enfin comprendre qui elle est véritablement et ce qu’elle cherche à accomplir avec tous ces meurtres. Avec son humour, ses têtes déconcertées par la situation et sa force de travail, ça a été un plaisir de suivre Eve dans son investigation. Retrouver Sandra Oh après Grey’s anatomy a été un régal.

 

Mention honorable Rust Cohle (Matthew McConnaughey), le détective désabusé et philosophe de la première saison de True detective, Lucifer (Tom Ellis) dans la série éponyme (c’est pas trop cool d’élucider des meurtres avec Satan en personne ?) ou encore dans un registre plus comique Ravi (Rahul Kohli) dans iZombie, le méedecin légiste à la recherche constante d’un remède contre les zombies.

Publicités

8 réflexions au sujet de “TFSA #22 – Les personnages représentant le droit et la justice préférés”

    1. Comment oublier ce personnage ^^ Maintenant que je viens de voir la saison 3, je l’aurais même mis dans mon top 5 tellement le personnage est génial. Tout tourne autour de lui (bon, il a souvent raison) mais c’est aussi un fin enquêteur malgré ce qu’on pourrait penser ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s