Note : 4 sur 5.

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l’entoure ? Et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

Mr et Mrs Dursley, qui habitaient au 4, Privet Drive, avaient toujours affirmée avec la plus grande fierté qu’ils étaient parfaitement normaux, merci pour eux.

Avant de commencer cette chronique, j’ai une certitude. Je n’ai absolument pas besoin de vous raconter l’histoire, qui ne la connaît pas ? Et j’écris ça également pour ceux qui, comme moi avant, n’auraient vu que les films adaptés au cinéma. Car, si, comme dans mon cas, vous voulez vous lancer pour la première fois dans la lecture d’Harry Potter, sachez que si vous avez déjà vu le premier film, vous n’aurez aucune surprise. On peut dire bravo au réalisateur, personne ne peut se plaindre d’une mauvaise interprétation de l’oeuvre. Et en même temps, c’est vrai qu’il n’y avait rien en particulier à transformer.

Dès ce premier tome, J.K. Rowling nous offre un univers magique original qui ouvre la voie des possibles pour la suite et qui ne s’appuie pas sur les stéréotypes du genre. Poudlard, le Chemin de Traverse, la Forêt Interdite, etc… Tout ce monde de magie a ses propres codes bien différents du monde des moldus, des non-sorciers. Et Harry Potter va vite s’en rendre compte. Placé à un an chez son oncle et sa tante moldus suite au meurtre de ses parents, Harry Potter ne peut qu’être abasourdi d’apprendre à ses onze ans qu’il est un sorcier et qu’il a réussi on ne sait comment à faire fuir le sorcier le plus redouté, Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom.

Depuis toujours reclus, malmené par son cousin Dudley, le voilà l’objet de tous les regards dès qu’il entame sa première année à Poudlard, l’école de sorcellerie de Grande-Bretagne. Intimidé par sa notoriété qu’il vient à peine de découvrir, Harry est submergé par l’émerveillement qu’il suscite mais également la jalousie ou la haine. Car tout le monde ne va pas rendre la vie facile au jeune Potter, comme Drago Malefoy de haute lignée chez les sorciers ou encore le Professeur Rogue qui voit d’un mauvais oeil l’arrivée du jeune garçon à Poudlard.

Heureusement, Harry pourra rapidement comptet sur Ron, le septième frère Weasley à entrer à Poudlard, sur Hermione, issue d’une famille de moldus mais toujours plongée dans ses bouquins de magie, et même sur Neville, ce jeune garçon peureux et maladroit.

La peur d’un nom ne fait qu’accroître la peur de la chose elle-même.

À cette rentrée, les cours commencent alors, une nouvelle vie débute pour Harry alors que la menace de Voldemort continue de planer sur le monde des sorciers. Mais plus concrètement, que cache le directeur Dumbledore à l’intérieur même de l’école ?

Qui veut réellement nuire à Harry et pour quelle raison ? En nous embarquant dans cet univers fantastique, l’auteure ne privilégie certainement pas l’action, faisant naître certaines questions un peu trop tard par rapport à l’avancement de l’histoire, mais J.K. Rowling tâte évidemment le terrain pour produire six autres romans ! Déjà, avec celui-ci, notre imaginaire travaille, Poudlard semble renfermer mille secrets comme ses environs inquiétants et intrigants. Rien ne semble être laissé au hasard et on prend plaisir à découvrir ce premier tome au ton enfantin.

La seule qui m’aura manqué est un réel attachement pour les personnages. Harry me semble encore trop lisse, Hermione exaspérante dans son rôle de Madame-je-sais-tout et Ron dans celui de l’invisible au milieu de ces autres frères à la tignasse rousse. Le Professeur Dumbledore ne m’a non plus pas laissé une impression entièrement positive quand on pense à la marche d’erreur qu’il laisse volontairement à Harry sans qu’il prenne réellement en compte le danger de sa passivité. Les seules qui m’ont réellement intrigué sont le Professeur McGonagall avec son ton sec mais son regard doux et le Professeur Rogue qui révèle déjà toute son ambiguïté. Mais, je me doute bien que les personnages réussiront pleinement à me transporter dans la suite de leurs aventures !

Souvenez-vous, c’est la baguette qui choisit son sorcier, pas le contraire… Je crois que vous avez un bel avenir, Mr Potter… Après tout, Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom a fait de grandes choses, des choses terribles, certes, mais quelle envergure !

Un premier tome introductif qui nous fait découvrir par un regard enfantin et donc avec des étoiles dans les yeux le monde magique de Poudlard. Je m’attends à davantage d’attachement pour les personnages pour la suite de la saga.

De la même saga

Harry Potter et la Chambre des secrets tome 2 (1998)
Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban tome 3 (1999)
Harry Potter et la Coupe de feu tome 4 (2000)
Harry Potter et l’Ordre du Phénix tome 5 (2003)
Harry Potter et le Prince de sang-mêlé tome 6 (2005)
Harry Potter et les Reliques de la Mort tome 7 (2007)

13 commentaires sur « Harry Potter à l’école des sorciers tome 1, J.K. Rowling »

    1. Eh non ! Ça ne m’avait jamais tenté surtout que la première fois que j’ai vu les deux premiers films quand j’étais petite, je n’avais pas aimé ! Il a fallu attendre quelques années pour que j’apprécie l’univers des films et je me suis enfin décidé à me lancer dans la saga !

      Aimé par 1 personne

        1. Au début, je ne voulais pas lire le premier (voire le deuxième) tome tellement j’ai vu les adaptations mais je me suis dis qu’il y aurait sûrement quelques approfondissements. Mais je ne suis pas déçue, c’est agréablement de redécouvrir l’univers d’une autre manière même si pour le moment, ça se ressemble beaucoup.

          Aimé par 1 personne

  1. J’ai lu ce premier tome il n’y a pas longtemps et comme toi, je ne me suis pas trop attachée aux personnages. En tout cas, l’histoire était effectivement agréable à lire et je me demande bien quelles épreuves va affronter Harry dans le tome 2 !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s