Note : 3.5 sur 5.

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d’un seul coup ! Mais le pire reste à venir… Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

L’enfant ne pleura plus jamais, et il n’oublia pas ce qu’il avait appris, à savoir qu’aimer, c’est détruire, et qu’être aimé, c’est aller vers sa destruction.

Je n’en reviens pas de mon ressenti actuel de ce premier tome qui est bien différent de celui que je possédais à ma première lecture de ce livre. Ma première découverte de The Mortal Instruments remonte à mon adolescence où ce roman m’avait laissée pantoise. Depuis, j’ai eu le temps de lire bien d’autres histoires fantastiques et à cette seconde lecture de La Cité des ténèbres, je me demande ce que j’avais pu lui trouver de si extraordinaire. Attention, je ne dis pas que je n’ai pas aimé cette replongée dans la saga de Cassandra Clare. C’est juste que mes attentes et mes exigences littéraires ne sont plus les mêmes, se sont affinées au fil des années et des romans lus. Donc, tout en connaissant l’histoire dans ses grandes lignes, j’ai relu ce premier tome en le redécouvrant totalement vu que j’en avais que peu de souvenirs.

Et ça a été plutôt dur d’entrer dans le récit de prime abord. La situation initiale met du temps à se mettre en place et le style de Cassandra Clare n’aide pas forcément à trouver quelque chose d’original ni de très bien écrit dans toute cette histoire. Beaucoup de choses ont été déjà vues dans d’autres livres du genre et la narration m’a souvent donné envie de lire en diagonale tellement certaines remarques semblent futiles et inutiles et l’écriture pas très bonne. Heureusement, le rythme s’installe peu à peu et les personnages se dévoilent. Clary est une jeune fille qui découvre le Monde obscur, celui qui se cache au milieu des humains et qui recèle des créatures surnaturelles bien dangereuses telles que les Chasseurs d’ombres.

Clary fait la connaissance de trois de ces traqueurs de démons, Jace, Alec et Isabelle qui vont lui faire découvrir leur monde alors que la mère de Clary a disparu suite à la mise à sac de leur appartement par un démon. Avec Jace et ses amis, Clary va tenter de comprendre ce qui est arrivé à sa mère et de survivre face aux assauts et dangers dont elle est la proie. Malheureusement, alors qu’elle se fait rapidement à tous ces changements, Clary reste finalement assez passive, attendant souvent l’arrivée de ses nouveaux amis pour la secourir telle une demoiselle en détresse. Heureusement, elle se révèle davantage à la fin de ce premier tome et son envie de retrouver sa mère est tout à fait louable.

– Le sarcasme est le dernier refuge des gens dépourvus d’imagination.
– Je ne peux pas m’en empêcher. Mon esprit mordant me sert à dissimuler mes blessures intimes.

Alec et Isabelle sont beaucoup trop en retrait et restent des archétypes assez grossiers, surtout Isabelle. Simon est rapidement devenu insupportable pour moi avec son humour qui ne fait rire personne et sa tendance à rester dans la friendzone. Jace sort effectivement du lot avec sa belle gueule, son goût pour le sarcasme et la justice. Assez étonnamment, il se montre particulièrement bavard et réussit au fil du tome à révéler ses failles. Ce premier tome met explicitement en avant les personnages de Clary et de Jace en explorant l’évolution de leur lien jusqu’à la révélation finale qui ne m’avait déjà pas tellement surprise la première fois que j’avais lu ce livre. Mais je me demande ce que l’auteure a prévu pour le duo dans la suite de sa saga. Les autres protagonistes restent donc trop en retrait même si certains arrivent à sortir du lot malgré leur faible apparition comme le sorcier Magnus Bane.

L’univers magique se développe bien avec une multitude d’espèces surnaturelles autour des Chasseurs d’ombres qui eux délivrent une mythologie et des savoirs magiques (runes, marques, apprentissage) intéressants. Je suis donc beaucoup moins enthousiaste que lors de ma première lecture après la fin de ce premier tome. Cette saga est vraiment inscrite dans un registre jeunesse qui ne me correspond pas vraiment mais je compte tout de même poursuivre ma découverte de la saga.

– Alors, tu es tombé amoureux ?
– Malheureusement, chère madame, je reste moi-même mon seul véritable amour.
– Au moins, tu ne risques pas d’être éconduit, Jace Wayland.
– Pas forcément. Je m’envoie balader de temps en temps, histoire d’entretenir la flamme.

L’histoire des Chasseurs d’ombres est intéressante même si l’intrigue met du temps à démarrer et propose souvent des éléments déjà vus dans d’autres récits du genre. Les personnages sont assez inégaux et le style de l’auteure n’est pas tellement convaincant même s’il sait apporter du rythme.

De la même saga

  • La Cité des cendres tome 2 (2008)
  • La Cité de verre tome 3 (2009)
  • La Cité des anges tome 4 (2011)
  • La Cité des âmes tome 5 (2012)
  • La Cité du feu sacré tome 6 (2014)

De la même auteure

Mortal Instruments : Les Origines

  • L’Ange mécanique tome 1 (2010)
  • Le Prince mécanique tome 2 (2011)
  • La Princesse mécanique tome 3 (2013)

The Mortal Instruments : Les Chroniques de Bane

  • Ce qui s’est vraiment passé au Pérou tome 1 (2013)
  • La Reine en fuite tome 2 (2013)
  • Coups de foudre à l’anglaise tome 3 (2013)
  • L’Héritier de minuit tome 4 (2013)
  • L’Origine de l’hôtel Dumort tome 5 (2013)
  • Il faut sauver Raphaël Santiago tome 6 (2013)
  • Débâcle à l’hôtel Dumort tome 7 (2013)
  • Le Grand Amour de Magnus tome 8 (2013)
  • La Dernière Bataille de l’Institut tome 9 (2013)
  • À la poursuite de l’amour tome 10 (2014)

The Mortal Instruments : Renaissance

  • La Princesse de la nuit tome 1 (2016)
  • Le Prince des ténèbres tome 2 (2017)
  • La Reine de l’air et des ombres tome 3 partie 1 (2018)
  • La Reine de l’air et des ombres tome 3 partie 2 (2018)

2 commentaires sur « The Mortal Instruments – La Cité des ténèbres tome 1, Cassandra Clare »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s