TTT #2 – Les dix romans avec des personnages LGBTQ que j’ai lu 05/02

Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur le blog Frogzine.

Quand j’ai du faire face à ma bibliothèque pour ce top, je me suis vraiment étonnée du nombre largement minoritaire de romans mettant en lumière l’homosexualité ou autre notion et pratique sexuelle ne représentant pas l’hétérosexualité qui semble être encore le plus souvent la « norme ». Je ne lis pas souvent de romances LGBTQ ou des livres prônant la libre expression de son orientation sexuelle parce que ce ne sont pas les histoires qui m’intéressent le plus. Dans ce top, je présenterai donc des romans où les personnages montrent voire revendiquent leur droit d’aimer à leur manière malgré une société plus indulgente mais qui a encore de grands progrès à faire au niveau de la tolérance.

 

 

Les romans de Philippe Besson

Philippe Besson aime prendre pour héros de son récit un jeune homme encore novice, la plupart du temps, aux pratiques de l’amour. L’arrivée d’un autre protagoniste masculin lui fera prendre conscience de sa propre identité et de sa part érotique décrites par une plume douce et vivifiante. Si j’ai été vraiment déçue par Retour parmi les hommes, je n’ai pu qu’être émerveillé par le style de l’auteur et par les histoires d’amour et de vie qui relate dans En l’absence des hommes, Vivre vite, La Maison Atlantique et La Trahison de Thomas Spencer.

/

Boys don’t cry, Malorie Blackman

Si vous n’avez encore jamais lu de romans de Malorie Blackman, je ne peux que vous inviter à commencer par celui-ci. Mettant au centre de son histoire la famille, comment elle peut se dilater pour se reformer d’autant plus solidement grâce à un événement imprévu, Boys don’t cry s’intéresse également à l’homosexualité d’un des personnages secondaires qui va avoir des répercussions indéniables sur ce dernier. L’auteure montre la brutalité et la violence qui sont le fruit de l’incompréhension et de la peur de ce que l’on ne connaît pas pour nous mettre d’autant plus face aux problèmes encore d’actualité pour certains d’assumer leur sexualité et leur identité.

/

 

 

Six of crows, Leigh Bardugo

Même dans les univers fantasy, les questions identitaires et sexuelles se posent. Et si c’est loin d’être majeur dans cette duologie, j’ai été contente de voir que dans ce groupe de six criminels, on puisse voir un couple homosexuel se former ce qui n’apporte certes pas plus de choses à l’histoire mais qui est tout de même appréciable face à une multitude de romans qui en font encore l’impasse.

/

 

mortalinstruments1

The Mortal Instruments, Cassandra Clare

Je me suis replongée dans cette saga avec le premier tome il n’y a pas longtemps et c’est vrai que l’identité sexuelle de deux personnages secondaires est déjà de mise dans ce premier tome. C’est plutôt bienvenu dans une saga jeunesse.

/

 

La Couronne des 7 royaumes, David B. Coe

Je crois me rappeler qu’un couple homosexuel est présent qu’à partir du deuxième tome de La Couronne des 7 royaumes. Et cette fois-ci, ce sont deux femmes, ce qui change des autres romans que j’ai présenté depuis le début de ce top.

/

f0a66-halfbad

Half bad, Sally Green

Sally Green a fait fort en introduisant ce thème avec le héros de sa trilogie, ce qui se fait encore très peu dans le genre. Même si je n’ai pas été convaincu par ce premier tome, je me rappelle avoir bien aimé cette partie-là de l’histoire.

/

americangods

American gods, Neil Gaiman

Au delà de relations homosexuelles, on a le droit aussi ici à des relations entre un djinn et un dieu. Je crois que ce sont les seuls dans American gods mais peut-être que Bilquis n’invite pas que des hommes dans ses parties de plaisir divins.

/

wildside.jpg

Wild side, Michael Imperioli

Je finis avec un roman que j’ai lu dernièrement où le personnage de Lou Reed, un musicien renommé qui a vraiment existé, partage sa vie pendant quelques années avec Rachel, une femme transgenre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s