Autre-monde – Entropia tome 4, Maxime Chattam

Attention, SPOILERS si vous n’avez pas lu les tomes précédents.

La guerre est finie. Entre Pans et Cyniks, condamnés à s’entendre, l’équilibre reste fragile. Pendant ce temps, au nord d’Eden, surgi d’on ne sait où, un impénétrable et mystérieux brouillard stagne comme une muraille. Entropia et ses pièges attendent désormais l’Alliance des trois… Cette deuxième époque entraîne le lecteur à la découverte du véritable ennemi des Pans : Entropia, essence même de la Grande Tempête qui a ravagé la planète. Les véritables enjeux d’Autre-Monde se dessinent peu à peu pour nos 3 héros en quête de qui s’est vraiment passé.

 

AVIS

 

Les grondements du tonnerre résonnèrent soudain. Longs et répétitifs, au point qu’ils ressemblaient au roulement de tambours gigantesques. La marche funèbre et belliqueuse d’une armée morte. Elle approchait.

 

La grande bataille entre Pans et Cyniks a maintenant laissée place à la paix, certes fragile, mais qui semble tout de même pouvoir durer. Ce second cycle d’Autre-monde s’ouvre alors au milieu d’un contexte d’après-guerre où les Pans et les Cyniks, rebaptisés Maturs, connaissent un certain relâchement dans leur quotidien beaucoup plus paisible si l’on ne compte pas les dangerosités propre à la Nature tout autour de leurs territoires. Malgré le calme apparent, les événements tragiques liés à cet ultime combat continue de ressurgir dans le présent de nos personnages principaux. Ces enfants grandissent rapidement dans ce climat inquiétant où ils doivent faire des choix cruciaux pour leur survie, des choix qui, après la vague d’adrénaline, deviennent parfois insurmontables. Matt, en particulier, se souvient qu’il a dû sacrifier une part de lui-même, celle d’avant la Tempête, pour venir à bout de la reine Malronce et du Raupéroden. Et maintenant que le calme est revenu à Éden, quelque chose en lui le pousse à repartir à l’aventure.

Prêt à parcourir l’ouest du territoire, son choix se portera bientôt sur les contrées mystérieuses et inexplorées du nord, tanière de nouvelles créatures venues terroriser les Pans à la recherche de l’un d’entre eux. Matt s’interroge sur ces nouveaux monstres amenant avec eux la mort : ont-ils un lien avec le Raupéroden ? Et si oui, viennent-ils pour lui ? Une nouvelle expédition se forme donc pour le nord afin de protéger leur communauté. L’Alliance des Trois se reforme sur la route accompagnée de leurs camarades avec qui elle a combattu férocement quelques mois plus tôt. Bravant les dangers naturels de ces lieux complètement transformés depuis la Tempête, les Pans devront s’entraider et faire preuve d’un grand courage afin de ne pas perdre la vie. C’est tellement agréable de retrouver cette petite équipe en exploration à la recherche de l’identité de leur nouvel ennemi. Car le Raupéroden et ses Échassiers n’étaient pas les créatures les plus redoutables, Matt s’en rend compte à présent. Et alors qu’il se rapproche d’Ambre, leur aventure devient rapidement un enjeu primordial pour la survie de tous.

À la Passe des Loups, passerelle entre les Pans et les Maturs, nous retrouvons les deux ambassadrices des Pans, Maylis et Zélie, qui tentent de maintenir la paix en présence du Buveur d’Innocence. Ayant réussi à sortir son épingle du jeu grâce à ses relations, celui-ci possède un pouvoir inestimable, d’autant plus que le roi Balthazar reste éloigné à Babylone. Même si les relations entre Pans et Maturs ne semblent pas compromises, les deux soeurs ne font absolument pas confiance à ce monstre qui n’hésitait pas il n’y a pas si longtemps à torturer de jeunes enfants. Grâce à leur altération, elles décident de découvrir par elles-mêmes si le Buveur d’Innocence compte renverser la paix récente entre les deux peuples.

Maxime Chattam introduit parfaitement les enjeux politiques de son histoire dans ce quatrième tome qui apporte un intérêt nouveau se mêlant très bien aux aventures de l’Alliance des trois dans le nord. Personne n’est à l’abri du danger et les cauchemars du passé pourraient bien redevenir réalité. Les nouveaux enjeux de ce second cycle sont exposés avec soin et m’ont vraiment conquise. Malgré un début un peu lent où l’auteur prend le temps d’exposer ces personnages au sein de ce nouveau climat, la suite de l’intrigue est toute aussi palpitante que d’habitude. Le nouvel ennemi est très convaincant et s’accorde parfaitement aux problématiques écologiques et naturelles que la saga explore depuis le tout début. Pour finir, Entropia se conclut sur un cliff-hanger alléchant qui promet des surprises et des dangers encore plus grands !

 

La liberté de tous à un prix amer pour quelques-uns.

CONCLUSION

Maxime Chattam réussit à proposer le début d’un second cycle convaincant alliant aventure avec l’Alliance des Trois et ses compagnons en marche vers le nord et enjeux politiques fondamentaux afin de conserver la paix entre deux peuples anciennement ennemis.
17/20

DE LA MÊME SAGA

DU MÊME AUTEUR

  • Le 5e règne (2003)
  • Le Sang du temps (2005)
  • Carnages (2006)
  • Le Fracas de la viande chaude (2011)
  • Les Abysses du temps (2014)
  • Que ta volonté soit faite (2015)
  • Le Coma des mortels (2016)
  • Le Signal (2018)
  • Un(e)secte (2019)

La Trilogie du mal

Le Cycle de l’homme et de la vérité

  • Les Arcanes du chaos tome 1 (2006)
  • Prédateurs tome 2 (2007)
  • La Théorie Gaïa tome 3 (2008)

Le Diptyque du temps

  • Léviatemps tome 1 (2010)
  • Le Requiem des abysses tome 2 (2011)

Ludivine Vancker

  • La Conjuration primitive (2013)
  • La Patience du diable (2014)
  • L’Appel du néant (2017)

6 réflexions au sujet de “Autre-monde – Entropia tome 4, Maxime Chattam”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s