Autre-monde – Oz tome 5, Maxime Chattam

Attention, SPOILERS si vous n’avez lu les précédents tomes.

Cap sur l’Europe ! Pour tenter de vaincre Entropia, l’Alliance des Trois s’embarque pour le vieux continent. Objectif : mettre la main sur le Cœur de la Terre. Mais c’est un pays hostile qui les attend, où les Cyniks ont asservi les enfants. Obstacles, pièges, trahisons, les jeunes héros parviendront-ils à leurs fins ? Ou le chaos mortifère d’Entropia aura-t-il raison d’eux ? La quête de Matt, Ambre et Tobias est loin d’être terminée…

 

AVIS

Personne ne se faisait d’illusions. Ils s’en allaient par delà l’Océan, vers des terres inconnues, pour plusieurs mois, peut-être des années.
Et même s’ils devaient revenir un jour, ce serait en adultes.
C’était probablement ça le pire.

 

Peu de temps après ma chronique sur Entropia, me revoilà avec le tome 5 d’Autre-monde ! Je suis contente d’avancer aussi vite dans cette saga, avec un tome par mois, j’arrive bientôt au bout. Et je ne le dirai jamais assez mais je suis bien contente d’avoir persévéré après ma lecture mitigée du premier tome car je me suis encore régalé avec celui-ci. L’ombre d’Entropia menaçant la vie des Pans et des Maturs, Matt et ses amis sont prêts à partir à la découverte du monde en partant pour l’Europe. Ce périple en mer est incertain tout comme leur arrivée sur la terre française. Est-ce que celle-ci est aussi ravagée que l’Amérique ? Les adultes sont-ils en guerre contre les enfants ? Les Pans savent qu’ils vont peut-être devoir tout reconstruire et aller au-devant d’une nouvelle guerre. Mais la menace d’Entropia est bien trop grande pour hésiter. Les ennemis entourent alors les enfants, certains plus sournoisement que d’autres.

L’Alliance des trois est prête pour cette nouvelle aventure vers l’inconnu à la recherche du deuxième Coeur de la Terre. Avec cette énergie, Ambre pourrait bien rivaliser face au monstre Entropia. Cependant, Ggl et ses Tourmenteurs ne vont pas se laisser facilement battre alors que les adultes français et anglais paraissent rapidement aussi cruels que leurs semblables américains. Dirigés par l’empereur Oz, ils n’offrent aux enfants que deux choix : les servir ou mourir. Encore plus dangereux que les Cyniks, ils font preuve d’une résistance qui pourraient bien perturber les Pans en voyage. De Caen à Londres, en passant par les côtes bretonnes et la capitale parisienne, le chemin sera long vers l’objet de leur quête. Et le Buveur d’innocence désire également s’inviter à la fête pour se venger de Matt, Ambre et Tobias.

 

Ils quittaient leur territoire. […] Ils emportaient avec eux leurs souvenirs. Et leurs espoirs.

 

Toujours entourés de notre fine équipe, nous suivons avec enthousiasme leur périple accompagnés de nouveaux camarades possédant des capacités indispensables pour cette aventure. Matt et ses amis grandissent au fil de la saga, on les retrouve de plus en plus matures avec de nouvelles interrogations et réflexions. Comment faire pour ne pas devenir adulte et créer un fossé avec leur communauté de Pans ? L’amour peut-il prendre une place dans leur vie sans leur enlever leur part d’enfance qui, par tous les dangers auxquels ils font facent, s’étiole de toute manière beaucoup trop vite ? Encore une fois, Maxime Chattam signe un tome tout à fait réussi où les tergiversations adolescentes s’effacent pour mener ses personnages au plus près de l’action. Le temps n’est pas aux questions futiles mais bien à celles qui leur permettront de survivre dans ce nouveau monde transformé par la nature. Le message écologique est encore plus prononcé que dans certains tomes avec entre autres la découverte du septième continent qui nous permet toujours de nous interroger sur notre responsabilité face à la dégradation de notre planète. Comme dans le deuxième tome Malronce, le personnage qui donne son nom au tome est tardivement présenté mais on comprend assez vite que la menace Ggl est bien plus vaste et préoccupante. Ce qui est sûr, c’est que je ne vais pas tarder à lire la suite.

 

À cet instant, Tobias ne pensait plus qu’à une chose.
Il espérait de tout son cœur que l’humanité ancienne n’ait pas produit de son vivant assez de matériaux nocifs ou polluants pour recouvrir toute la surface de l’Océan.
Sinon l’humanité nouvelle ne tarderait pas à en payer le prix fort.
Et définitif.

 

CONCLUSION

J’ai préféré ce tome au précédent où l’on découvre enfin les dégâts de la Tempête sur notre pays et les dangers multiples auxquels l’Alliance des Trois et leurs amis vont devoir faire face. C’est toujours aussi intéressant avec encore de l’action entrecoupée de moments de pause bienvenus et un message écologique en accord avec l’univers.
18/20

DE LA MÊME SAGA

DU MÊME AUTEUR

  • Le 5e règne (2003)
  • Le Sang du temps (2005)
  • Carnages (2006)
  • Le Fracas de la viande chaude (2011)
  • Les Abysses du temps (2014)
  • Que ta volonté soit faite (2015)
  • Le Coma des mortels (2016)
  • Le Signal (2018)
  • Un(e)secte (2019)

La Trilogie du mal

Le Cycle de l’homme et de la vérité

  • Les Arcanes du chaos tome 1 (2006)
  • Prédateurs tome 2 (2007)
  • La Théorie Gaïa tome 3 (2008)

Le Diptyque du temps

  • Léviatemps tome 1 (2010)
  • Le Requiem des abysses tome 2 (2011)

Ludivine Vancker

  • La Conjuration primitive (2013)
  • La Patience du diable (2014)
  • L’Appel du néant (2017)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s