Note : 1.5 sur 5.

5e Jour.
Sous la menace d’un ennemi invisible, Wells s’efforce d’empêcher les 100 d’imploser, bien décidé à protéger les derniers humains sur Terre.
11e Jour.
À bord de la Colonie, Glass ne sait pas combien de temps il lui reste à vivre : elle veut profiter de la moindre seconde avec Luke.
17e Jour.
Dans la forêt hostile, Bellamy ferait n’importe quoi pour secourir sa soeur Octavia, quitte à se sacrifier pour elle.
21e Jour.
Après une cruelle série de drames, Clarke se demande si les 100 sont enfin en sécurité ou s’ils ne sont que des morts en sursis…

Personne ne se porte volontaire pour se tenir à côté de la tombe. Bien que quatre des leurs soient déjà enterrés dans le cimetière de fortune, les 100 sont toujours mal à l’aide à l’idée de devoir inhumer un corps.

Bon, je peux dire que niveau s-f jeunesse, je n’ai pas été très gâtée pendant ces deux dernières semaines. Soit je n’ai vraiment pas de chance, soit il faut vraiment que je m’éloigne pendant un temps de ce genre-là parce que je deviens très critique alors que je ne suis sûrement plus le public cible. En général, j’ai un certain problème avec les romans jeunesse et jeunes adultes.

La plupart du temps, dans les livres que je lis en tout cas, les auteurs peinent à trouver réellement leur propre style et se penchent davantage sur une intrigue gorgée d’actions et d’interactions entre les protagonistes sans parfois développer assez solidement le fond, que ce soit l’univers, fictionnel ou non, ou les personnages qui restent parfois de simples stéréotypes. Malheureusement, Les 100 rentre parfaitement dans cette catégorie et ça me fait vraiment mal de ressentir ça face à l’attachement que j’ai pour la série télévisée adaptée.

Les deux histoires sont finalement très différentes mais je n’aurais pas eu de problème avec ce point-là si Kass Morgan développait un récit vraiment convaincant qui ne fait pas passer ses personnages pour des imbéciles gonflés d’hormones. Le premier tome avait déjà été une catastrophe pour moi, là je suis tout simplement consternée. Il est clair que je vais abandonner ici l’aventure, je ne veux même pas savoir ce qui va bien pouvoir se passer dans les deux derniers tomes de cette saga trop gentillette.

Le côté science-fiction est entièrement mis de côté pour « explorer » les émois amoureux de Clarke, Bellamy, Wells et Glass. Après la fin du premier tome où les 100 découvraient que les guerres et les radiations n‘avaient pas tué tous les êtres humains et que des survivants étaient prêts à attaquer les adolescents pour des raisons encore obscures, ce deuxième tome reprend le même rythme et la même construction que le précédent afin de mettre en lumière les quatre personnages principaux.

Des flash-backs sont encore de mise au fil du roman. Et si dans le premier tome, ils servaient à créer du suspense autour des protagonistes, ici ils ne servent qu’à partager des anecdotes au temps de leur existence dans l’espace. Dans le présent, ces adolescents vont pouvoir communiquer avec une Née-Terre mais le développement de cette histoire n’est pas du tout logique et beaucoup trop idéaliste, utopique, vu la dureté de ce monde transformé et détruit. Contrairement à son adaptation qui a réussi à sortir du lot des autres séries adolescentes en prenant un virage beaucoup plus sombre, ce deuxième tome reste à l’état de balbutiements.

Des confrontations éclatent pour que quelques pages plus loin, les personnages puissent se rabibocher d’autant plus intensément, seulement pour créer une tension amoureuse à la « je t’aime moi non plus » qui, à mon sens, ne fonctionne absolument pas. Les réflexions de ces adolescents m’ont fait lever continuellement les yeux au ciel au vu de leurs priorités malgré la dangerosité de leur environnement. D’accord, ils n’étaient pas préparés à cette mission suicide, mais est-ce qu’il y a réellement que trois personnes dans ce groupe qui savent réfléchir ?

Leurs personnalités ne sont pas non plus très approfondies ; Bellamy, la grande gueule sexy, Wells le leader romantique qui veut sauver tout le monde, Clarke, la fille sérieuse toujours à se sentir coupable mais qui perd tout sens logique quand un des garçons la regarde trop intensément, Graham, la tête à claques violentes qui est présent uniquement pour qu’il y ait un adversaire constant contre les protagonistes principaux.

J’aurais pu, comme dans le premier tome, trouver mon reste en compagnie de Glass et de Luke mais là non plus, ce n’est pas fameux. Il suffit d’avoir lu le premier tome pour comprendre tout ce qu’il va se passer pour Glass dans cette suite. Ça aurait pu être raconté dans un seul chapitre tellement il ne se passe pas grand chose, où plutôt tellement l’auteure se fiche d’apporter une réelle consistance à son histoire en nous développant par exemple cette tension et ce racisme entre les divers peuples des vaisseaux au lieu de nous les présenter comme une simple affaire de classes sociales sans autre explication.

Et puis, l’auteure a tout mis afin de créer des rebondissements qu’elle a sûrement voulu rendre surprenants mais qui tombent parfois comme un cheveu sur la soupe. Il y a un trop-plein de retournements de situation, j’étais vraiment au bord de l’overdose. Bref, je ne vais pas m’étendre davantage à part pour rajouter que tout, mais alors tout, est prévisible. Aucune surprise pour rattraper ce naufrage littéraire qui ira couler sans moi. Je préfère abandonner et remonter à la surface à la découverte d’histoires qui m’intéresseront bien davantage.

C’est comme si … on ne naissait pas que pour nous seuls, on vit pour prendre soin des autres.

Cette suite m’a encore plus consterné que le premier tome. L’univers n’est toujours pas développé, l’auteure mise sur les relations entre les personnages, ces derniers ne cessant de créer des tensions afin de se rabibocher d’autant plus rapidement. À éviter si vous cherchez une histoire mature et consistante.

De la même saga

Les 100 tome 1 (2013)
Retour tome 3 (2015)
Rébellion tome 4 (2016)

L’adaptation en série The 100

Saison 1
Saison 2
Saison 3
Saison 4
Saison 5
Saison 6
Saison 7

4 commentaires sur « Les 100 – 21e jour tome 2, Kass Morgan »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s