Rose Madder, Stephen King

7 réflexions sur “Rose Madder, Stephen King”

    1. Oui, moi aussi je suis loin d’en voir le bout et c’est plutôt une bonne chose, il y en a encore tellement à découvrir. Jessie, Dolores Claiborne et celui-ci mettent vraiment en avant des femmes qui sont des victimes de leurs proches, généralement de leur mari et qui réussissent finalement à se relever et à répliquer avec un fond de fantastique. King est encore très fort pour raconter ce genre d’histoires.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s