Note : 5 sur 5.

JE NE SAIS PAS D’OÙ JE VIENS. JE SAIS OÙ JE VAIS.
TOUT N’EST QUE MENSONGE. JE RÉTABLIRAI LA VÉRITÉ.
IL M’A PULVÉRISÉ. JE SAURAI ME RELEVER.
LA VÉRITÉ EST DANS LE PASSÉ. LE FUTUR S’OUVRE À MOI.

Rien n’a changé.
Rien n’a changé.
Je ne suis encore qu’un réceptacle, rien d’autre. Mon corps passe de main en main, toujours et encore, en échange de quoi ?

Après le grand retour de la saga avec Crois en moi qui a été une petite déception, je pensais attendre un peu avant de me plonger dans la suite. Évidemment, cette ombre au milieu d’une saga pour laquelle je suis fan ne m’aura pas gênée bien longtemps. Trois jours après la sortie de ce nouveau tome, je me suis empressée de l’acheter et de le lire. Et j’ai vraiment bien fait parce que j’ai frôlé le coup de cœur.

Tout de suite après les événements du premier tome de cette deuxième saison, les personnages sont tous séparés : Juliette entre les griffes de ses parents en Océanie, Warner croupissant dans une cellule, et Kenji, dont on a également le point de vue, inquiet pour ces deux amis alors qu’il doit en compagnie des survivants réussir à quitter le Secteur 45 en toute sécurité. Si Crois en moi était un tome de transition, Provoque-moi ne manque absolument pas d’action et de retournements de situation. Pas le temps de s’ennuyer entre la survie de nos héros et les souvenirs du passé qui refont peu à peu surface. Les bases du Rétablissement sont révélées comme la place et le but de certains des enfants des Commandants Suprêmes.

En quinze jours, ils ont réussi à conserver une courte d’avance sur moi, une prouesse qu’ils n’ont accomplie qu’en empoisonnant mes repas. Lors d’exercices, il ne m’avait jamais fallu plus d’une semaine pour m’évader d’une prison de haute sécurité et ils doivent le savoir. En m’obligeant à choisir quotidiennement entre nourriture et lucidité, ils se sont octroyés un avantage.
Pourtant, je ne suis pas inquiet.
Plus je reste ici, plus j’ai d’atouts. Ils savent ce dont je suis capable, ils doivent aussi savoir que, pour eux, ce n’est pas tenable.

Grâce à l’alternance des trois points de vue, Juliette, Warner et Kenji, l’histoire avance très vite ce qui amène parfois à certaines facilités mais surtout ce qui ne permet pas à Tahereh Mafi de déployer sa plume poétique comme elle en a le secret. Pendant une bonne partie du roman, il est difficile de retrouver le style bien reconnaissable de la première trilogie mais l’écriture n’en est pas moins bonne. Heureusement, on la retrouve bien dans la conclusion qui nous offre un bouquet final d’émotions.

Pour une fois, Juliette n’a pas le temps de se poser mille et une questions, elle doit agir rapidement ce qui lui réussit très bien. Son évolution s’est fait crescendo et si parfois, elle rechutait en début de tome, ici, elle se débrouille très bien. Warner fait preuve d’endurance et de résistance face à l’ennemi. On est témoin de sa force mentale et de son entrainement inculqué depuis l’enfance alors qu’il fait face à ses sentiments les plus profonds. Tahereh Mafi s’emploie dans cette nouvelle saison à offrir une nouvelle dimension dans la relation entre nos deux héros principaux, le lien en devient d’autant plus riche et inaltérable. Si vous aimez le couple, vous êtes sûrs d’apprécier ce tome avec son lot de révélations et de souvenirs qui expliquent beaucoup de choses.

Kenji prend une place plus importante tout comme Nazeera rencontrée dans le tome précédant. J’espérais que les enfants des Commandants Suprêmes soient davantage développés, au moins Nazeera apporte beaucoup de poids à la réalisation de l’intrigue. Ce retour de la saga aura apporté également l’évolution d’une amitié que j’adore entre Warner et Kenji. Dans ces deux derniers tomes, je n’ai pas pu m’empêcher de rire ou d’être émue face à leurs échanges, je suis vraiment contente de cet ajout.

La romance est toujours aussi importante mais elle réussit à laisser une belle part à la dystopie avec de nouveaux enjeux et de plus gros desseins. Savoir qu’il va falloir attendre un an pour lire la suite, c’est déprimant… Mais j’aurais donc le temps de relire ce tome avant le prochain, ce qui ne me fera pas de mal dans quelques mois pour bien digérer tous les informations données dans ce tome-ci. Ça y est, avec tome, je me dis que c’était vraiment une très bonne idée de la part l’auteure de prolonger sa trilogie !

Nous allons célébrer les grandes joies et les petites. Les anniversaires et les engagements. Nous allons accorder du temps au bonheur. Car comment résister à la tyrannie si nous-mêmes sommes emplis de haine ? Ou pire…
De vide.

J’ai retrouvé avec grand plaisir les personnages qui doivent tenter de s’échapper de leur prison respective. Les souvenirs ressurgissent et les révélations étonnantes se font les unes après les autres, ce tome est explosif ! J’ai par contre eu parfois du mal à reconnaître la plume de l’auteure même si le livre est bien écrit.

De la même saga

Saison 1

Saison 2

De la même auteure

  • Au pays de l’ailleurs (2016)
  • Whichwood (2017) (VO)
  • A very large expanse of sea (2018) (VO)

2 commentaires sur « Insaisissable – Provoque-moi saison 2 tome 2, Tahereh Mafi »

  1. Cette saga me tente vraiment beaucoup même si j’ai pas lu tout article pour éviter de me faire spoiler, ça me suffit pour le rajouter à ma wishlist
    Merci de la découverte.
    Bonne fin de dimanche

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, ne lis pas cet avis si tu n’as pas encore commencé cette saga surtout que son retour avec la saison 2 est très différent de la première trilogie. Je ne peut pas être objective avec Insaisissable mais je te la recommande ! L’aspect dystopique n’est pas assez développé mais les personnages sont très intéressants.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s