Note : 4.5 sur 5.

Josh Rainer, 17 ans, est depuis ses quatre ans sous le joug d’une terrifiante entité qu’il nomme Le Croque-Mitaine. L’emprise exercée par la créature est de plus en plus puissante et les forces de l’adolescent s’amenuisent chaque jour.
Lorsqu’il croise la route d’Alicia, victime du même Mal, Josh reprend espoir. À deux ils seront plus forts ! Mais le temps presse, leur ennemi leur a prédit un mystérieux destin… Ils n’ont que peu de temps pour se soustraire à son influence et découvrir la vérité.
Comme si cela ne suffisait pas, Black River est en émoi depuis la disparition de quatre adolescents partis explorer Cracker hall, la maison maudite. Josh et Alicia sont alors témoins de phénomènes surnaturels liés à ce drame.
Entre ses sentiments naissants pour Alicia, son combat contre leur tourmenteur et les visions des disparus, Josh va vite être débordé par les événements… Parviendra-t-il à se défaire de l’Emprise du Mal ?

Après quelques semaines de pause non anticipées sur le blog, me revoilà pour la rentrée plus reboostée que jamais avec l’intention de rattraper tous les articles en retard, certains plus que d’autres comme celui-ci. Une des parutions estivales chez les éditions Heartless, que je remercie pour cet envoi, a été le deuxième tome des Chroniques de Black River par Yann Templé, bien différent et plus sombre que le premier.

En parallèle à l’aventure mystérieuse et surnaturelle entreprise par Tom et sa bande d’amis à Cracker Hall dans le premier tome, nous faisons la connaissance de Josh et d’Alicia vivant eux aussi à Black River et qui vont bientôt faire face à une peur enfantine que tout le monde a du déjà ressentir : le Croque-mitaine. Vous savez, le monstre qui se cache dans votre armoire ou sous votre lit et qui attend patiemment que vous vous endormiez pour pouvoir vous dévorer.

Depuis qu’il est arrivé à Black River à l’âge de quatre ans, Josh est devenu la victime de cette créature nocturne qui absorbe peu à peu son énergie jusqu’à ce qu’il devienne un garçon renfermé et asocial. Adolescent, il se lie rapidement d’amitié avec Alicia, bien plus gaie et expansive, qui, il le comprend, est touchée par le même mal.

Ensemble, ils tentent d’avancer malgré cette présence nocive et omniprésente. Mais ce monstre est-il vraiment réel ou est-ce tout simplement le fruit de leur imagination ? L’auteur réussit très bien à semer le doute tout au long du récit où l’on explore les relations entre ces deux adolescents et cette créature tantôt effrayante, tantôt compréhensive. La tension monte d’un cran entre les deux tomes, qui, je le souligne, peuvent se lire indépendamment, avec une ambiance plus sombre et glaçante et avec une peur qui peut nous être plus familière et plus ancrée dans notre culture et la pensée collective.

J’ai été personnellement plus impliquée dans ce deuxième tome où le doute est omni-présent face à une vérité trouble et multiple. En qui peut-on faire confiance à Black River et pourquoi Josh et Alicia ont été choisis par ce Croque-Mitaine ? Laissez-vous entraîner dans ce récit mystérieux et troublant afin de le découvrir.

Dans le coin droit de ma chambre plongée dans l’obscurité, deux yeux incandescents m’observent sans ciller. Je ramène la couverture sur mon visage en un geste futile de protection. Quand la voix suave, presque érotique, s’élève des ombres devant moi, un irrépressible tremblement parcourt mon corps.

Un deuxième tome encore plus réussi et qu’on peut lire indépendamment du premier, plus sombre et effrayant. L’auteur crée une ambiance palpable adéquate dans cette histoire de monstre et de surnaturel.

De la même saga

2 commentaires sur « Les Chroniques de Black River – Emprise tome 2, Yann Templé »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s