Note : 4.5 sur 5.

Comment anticiper la folie quand on ignore comment fonctionnent les fous ? À la fin des années 1970, deux agents du FBI font avancer la criminologie en s’intéressant à la psychologie du meurtre et en se rapprochant de monstres hélas bien réels.

CASTING
Jonathan Groff : Holden Ford
Holt McCallany : Bill Tench
Anna Torv : Wendy Carr
Hannah Gross : Debbie Mitford
Cameron Britton : Ed Kemper
Joe Tuttle : Gregg Smith
Cotter Smith : Chef Shepard

10 épisodes
2 saisons de 19 épisodes
2017-
-> en attente de renouvellement

Les criminels naissent-ils criminels ou le deviennent-ils ?

Deux ans après la première saison, Mindhunter est revenu sur Netflix à la mi-août. Super nouvelle pour les fans comme moi de cette série visuellement très réussie et impeccablement jouée par les différents acteurs. Pour prolonger le plaisir et me remettre bien dans le bain, j’ai décidé de regarder à nouveau la saison 1 et quelle joie de retourner auprès de Holden et de Bill dans leurs virées aux quatre coins des États-Unis afin d’enseigner à des policiers des petites villes et de discuter avec des tueurs en série emprisonnés.

Résultat de recherche d'images pour "mindhunter season 1 gif"

Les prémices de la criminologie sociologique

Dans les années 70, les tueurs naissent tueurs dans la pensée collective. Personne, et particulièrement la police, ne veut devoir se mettre à la place d’un criminel pour comprendre ses desseins et la cause de ses méfaits. Seulement, la criminalité augmente et évolue et Holden, agent trentenaire du FBI spécialisé dans la négociation de prises d’otages, s’intéresse à la psychologie des tueurs. Avec une certaine difficulté, le directeur du FBI étant très réticent, il va s’informer au maximum sur la sociologie du crime, sur la psychologie des meurtriers afin d’essayer de les comprendre et de pouvoir appréhender plus facilement les prochains.

Résultat de recherche d'images pour "mindhunter season 1 gif"

Un duo de flics face à des tueurs en série

Affecté en binôme avec Bill Tench, il part sillonner les routes afin d’apporter de nouvelles pistes d’investigation policière à leurs collègues de villes plus réduites que Detroit ou New York. Et Holden va aller encore plus loin en désirant interroger les individus les plus concernés par ses recherches : des tueurs incarcérés. Le voilà alors à rendre visite au tueur d’étudiantes, Ed Kemper, ayant décapité plusieurs jeunes filles et sa mère avant de violer leur tête. Lorsque l’on entend un tel modus operandi, on s’attend à rencontrer un fou furieux, un monstre sadique et haineux. À la place, Holden fait face à un homme imposant par sa grande taille mais déstabilisant par son calme, son vocabulaire, son intelligence et le flegme avec lequel il raconte les meurtres qu’il a perpétré.

Résultat de recherche d'images pour "mindhunter season 1 gif"

Tenter de comprendre les tueurs

Acceptant le dialogue, il raconte à Holden son enfance, les rapports conflictuels et traumatisants avec sa mère et les autres membres de sa famille, ses divers séjours en hôpitaux psychiatriques, etc. Avec toujours un ton monocorde, Ed Kemper ne peut que nous faire froid dans le dos, surtout lorsque l’on sait que ce tueur a réellement existé ! Tous les meurtriers de masse présents dans la série font référence à de réels assassins comme Kemper ou Charles Manson qu’Holden veut à tout prix rencontrer. Au fil des épisodes, d’autres meurtriers sont rencontrés pour tenter d’approfondir cette nouvelle étude criminelle fondée par Holden, Bill et bientôt la professeur d’université Wendy Carr dans un bureau du sous-sol au FBI. Très investis dans leurs recherches, ils trouvent bientôt un nom générique pour tous ces meurtriers : tueurs en série.

Résultat de recherche d'images pour "mindhunter season 1 gif"

Une nouvelle étude criminelle en trio

Tous les trois se plongent psychologiquement dans ce travail à plein temps qui bientôt déteint sur leur vie personnelle. À la sortie des bureaux à Quantico, Wendy se retrouve bien seule dans ce nouvel appartement loin de sa vie au milieu de l’élite culturelle ; Bill désespère de nouer de réels liens avec son fils qu’il ne comprend pas au milieu de toutes ces affaires de meurtres toutes plus abominables les unes que les autres. Mais celui qui se jette corps et âme sur cette pente glissante est bien Holden. Téméraire, ambitieux et à la recherche de notoriété et de réponses, il se laisse complètement absorbé par son travail, par la psychologie de ces criminels jusqu’à employer des méthodes douteuses et à être obnubilé par eux.

Pin on ~Mindhunter~

Un travail obsédant qui prend le pas sur la vie privée

Bientôt, les tensions entre collègues s’intensifient, sa vie personnelle connait des ratés alors qu’il pense être celui qui a raison et celui qui est indispensable pour l’évolution de cette étude. Ce deuxième visionnage m’aura au moins permis d’être moins focalisée sur Holden, qui se retrouve complètement perdu dans sa fascination morbide, pour m’intéresser davantage aux deux autres personnages principaux qui ont davantage de bouteilles même s’ils manquent parfois de spontanéité. Mindhunter nous plonge donc au beau milieu des délires sanglants et inimaginables de tueurs en séries afin que l’on tente de comprendre l’inexplicable. Est-ce vraiment à chaque fois la faute des parents ? L’enfance joue-t-elle systématiquement un rôle dans ces meurtres inhumains ? Plus Holden se rapproche de la vérité, plus ses actes vont avoir des conséquences dangereuses pour son travail au FBI et pour sa propre vie. Car, à force de s’approcher du danger, il pourrait bien se faire bouffer tout cru.

Image associée

Une réalisation impeccable

Avec David Fincher aux commandes, la réalisation est, sans surprises, impeccable avec des scènes où la tension est tout à fait palpable, où la limite morale est parfois frôlée pour ses agents, et où les plans sont superbes afin de nous plonger encore davantage dans le récit à l’époque des prémices de la criminologie des tueurs en série. Si vous vous intéressez à ces derniers et que vous aimez les séries policières, foncez voir Mindhunter si vous ne l’avez pas encore fait. On ne peut pas dire que Netflix brille par ses créations originales mais celle-ci est juste incroyable par sa réalisation, ses acteurs et son sujet.

Résultat de recherche d'images pour "mindhunter season 1 gif"

15 commentaires sur « Mindhunter – Saison 1 »

    1. C’est vrai que la vie des agents prend finalement une place importance mais personnellement, j’apprécie prendre le temps de voir ce que leur boulot peut apporter de bon comme de mauvais (surtout de mauvais) à leur vie de couple.
      Après, plus d’entretiens avec les tueurs, ça ne serait pas de refus, c’est sûr ^^

      J'aime

    1. C’est vrai qu’on n’en manque pas ^^ Mais Mindhunter coche toutes les cases pour ceux qui aiment ce genre d’histoires policières, aux prémices du profilage criminel. Entre la réalisation de Fincher, les acteurs, les entretiens entre agents du FBI et tueurs en série, etc., rien n’est à jeter !

      Aimé par 1 personne

      1. Holden est particulier et se construit ses propres problèmes c’est vrai. J’ai hâte de connaître la suite, surtout que BTK n’a été attrapé que dans les 2000s, l’enquête promet d’être difficile. Et j’espère que les choses vont s’améliorer pour Bill et Wendy!

        Aimé par 1 personne

        1. Oui sachant qu’il a été arrêté bien plus tard, je me demande ce que la série va faire pour le relier aux agents du FBI. Ca serait bien que la vie personnelle de Bill ne reste pas un gros bordel. Mais c’est sûr qu’entre son boulot, sa femme et son fils, c’était presque impossible que ça tienne sur la longueur.

          Aimé par 1 personne

          1. Je crois que la vie de Bill est inspirée d’un des agents qui a eu une vie amoureuse et familiale compliquée (divorces notamment) à cause du boulot… Mais j’espère quand même que l’arc de son fils aura une résolution positive!
            Ce sera peut-être pour montrer leur échec vu qu’ils ont commencé à le chercher dans les 70s!

            Aimé par 1 personne

            1. Je ne sais pas si le fils de Bill pourra trouver une conclusion réjouissante, c’est en tout cas mal parti avec maintenant la séparation de ses parents.
              Pour BTK, je me demande surtout si sa traque va prendre une place vraiment importante dans la série ou si le personnage va garder une place plus secondaire à chaque début ou fin d’épisode (en espérant alors en savoir plus sur lui).

              Aimé par 1 personne

  1. Une série que j’ai beaucoup apprécié et qui a su me convaincre aussi avec la saison 2, même si j’ai trouvé que certains personnages n’apportaient rien à la série. Hâte de voir ton avis sur la seconde saison !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s