Le Jardin des papillons, Dot Hutchison

Près d’une grande demeure isolée, au cœur d’un immense et luxuriant jardin, débordant de fleurs et de plantes rares, le FBI fait une découverte terrifiante. Le lieu est peuplé de « papillons » : de très jeunes femmes dont le dos a été tatoué pour ressembler à celui de l’insecte.
Celui qui veille sur ce monde fascinant et effrayant est un homme brutal à l’esprit troublé que ses victimes ont baptisé « Le Jardinier ». Son obsession : capturer, préserver et immortaliser ses plus beaux spécimens.
Parmi les survivantes, une jeune femme, Maya, semble différente. Chargés de lever le mystère sur l’une des affaires les plus obscènes et les plus horrifiques qu’ils aient jamais eue à traiter, les agents spéciaux Victor Hanoverian et Brandon Eddison sont perplexes. Plus ils interrogent la jeune femme, plus elle se révèle être elle-même une véritable énigme. Et plus elle se confie, et plus les agents se demandent ce qu’elle leur cache encore…

 

AVIS

 

Trois papillons pour une fille brisée, trois symboles : la personnalité, la possession et la cruauté.

 

On n’est vraiment pas loin du coup de cœur avec ce nouveau thriller. Avant de commencer, je remercie NetGalley et la maison d’édition Thomas & Mercer pour cette lecture. Dot Hutchison nous livre avec Le Jardin des papillons un récit saisissant où se mêle malaise, étrange, et effet ensorcelant. Difficile de rester de marbre face à un tel livre faisant ressortir des sensations particulières et profondes comme la peur, la gêne et la curiosité dans ce qu’elle a de dérangeante. Le FBI reste circonspect face à ce tableau macabre : de multiples corps de femmes, chacun tatoué dans le dos par un papillon, à l’intérieur de cette demeure où règne la végétation.

De nombreuses interrogations sont alors soulevées autour de ces meurtres et toute l’attention va être dirigée face à Maya, une survivante du « Jardinier ». Délivrant son esprit à mesure où elle témoigne, les agents Hanoverian et Eddison sont de plus en plus intrigués par la jeune femme et par ce qu’elle semble encore cacher. Qui est aux commandes de ces actes déshumanisés et quel est le lien avec l’obsession du tueur pour les papillons ?

Plongez sans retenue dans ce nouveau thriller haletant, tout à la fois macabre et saisissant par sa touche artistique et poétique malgré la mort qui en résulte. L’enquête policière m’a complètement happé alors que l’on en découvre davantage sur le « Jardinier » et son travail millimétré. Ce livre n’est pas forcément à mettre dans toutes les mains mais si vous appréciez les récits sombres, il devrait beaucoup vous plaire. Il installe une ambiance bien particulière, pesante et envoûtante. De mon côté, je vais surveiller de près Dot Hutchison.

 

Mais mes ailes ne bougeaient pas, je ne pouvais pas m’envoler. Je n’arrivais même pas à pleurer.
Je n’avais le choix qu’entre la terreur, la souffrance et le chagrin.

CONCLUSION

Un thriller saisissant par sa poésie macabre et son rythme haletant, j’ai été totalement plongée au milieu de cette enquête qui compte bien découvrir qui est ce tueur insaisissable qui donne à la mort de ses victimes féminines une touche artistique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s