Note : 4 sur 5.

De retour à Londres, l’agent Eve Polastri ne sait plus trop où elle en est. Doit-elle dire à Carolyn, sa cheffe au MI6, à Nico, son mari, qu’à Paris elle a poignardé Villanelle ? Un tel aveu aura des conséquences, elle le sait. Ce qu’elle ignore en revanche c’est si Villanelle a survécu. Et si oui, où est-elle ?


Casting
Sandra Oh : Eve Polastri
Jodie Comer : Villanelle
Fiona Shaw : Carolyn Martens
Owen McDonnell : Niko Polastri
Sean Delaney : Kenny Stowton
Kim Bodnia : Konstantin
Nina Sosanya : Jess
Edward Bluemel : Hugo

8 épisodes
3 saisons de 24 épisodes
2018-
-> renouvelée

– Pourquoi je suis venue ?
– Parce que tu voulais me sauver la vie. Et tu l’as fait.

Pour les fans de Villanelle et d’Eve, réjouissez-vous, Killing Eve est de retour dès aujourd’hui avec une troisième saison ! Il était donc temps que je rattrape mon retard, non ? Profitant encore du confinement pour avancer dans mes séries en cours, j’ai pu regarder la deuxième saison sur Canal + et je dois dire que malgré le jeu toujours formidable des acteurs, j’ai eu pas mal de réserves.

when villanelle practically stomped on eve's stomach in her boots ...

Des retrouvailles et une nouvelle affaire

Dans le final de la première saison, on laissait Eve totalement paniquée et Villanelle trahie par cette première et blessée. Cette deuxième saison reprend immédiatement au même moment alors que les deux s’échappent chacune de leur côté pour ne pas se faire tuer par les Douze, cette organisation criminelle, ou par qui que ce soit d’autre. Eve revient vite chez elle à Londres et elle est bientôt chargée d’une autre affaire de tueuse en série.

Avec des méthodes totalement opposées à Villanelle, cette inconnue travaille tout de même dans le même groupe. Toute l’attention est donc reportée sur cette nouvelle tueuse, mettant bien de côté les meurtres de Villanelle alors que cette dernière peine de son côté à se sortir de situations délicates. Mais elle compte bien attirer à nouveau l’attention d’Eve. L’intérêt mutuel de ces deux femmes continue alors qu’elles se côtoient davantage, jusqu’à même travailler ensemble. Et c’est là que je commence à m’interroger.

Ça fait deux ans que j’ai vu la première saison et c’est peut-être pour cette raison que je suis perdue, j’ai du oublier quelque chose parce que je ne comprend pas comment on en est arrivé là. La chef des opérations, Carolyn, est ambiguë et sa relation avec Konstantin est trouble mais je ne pensais pas qu’elle arrêterait de pourchasser Villanelle pour ses crimes. J’ai eu l’impression d’avoir raté un épisode tellement cette deuxième saison change de dynamique professionnel entre les deux femmes principales.

Les actrices principales toujours irréprochables alors que d’autres…

Mais ce n’est pas parce que Villanelle côtoie le MI6 qu’elle va cesser d’empiler les corps sur son passage. Les meurtres sont toujours d’actualité sans qu’il n’y ait forcément de commanditaire ou de réelle mission derrière. Jodie Comer est toujours aussi incroyable dans ce rôle de sociopathe froide et changeante, qui peut révéler également une part d’elle-même quand elle ne joue pas à être quelqu’un. Mais même dans ces moments, se dévoile-t-elle vraiment ?

Sa relation avec Eve est toujours aussi électrique et sensuelle. Elles sont deux aimants qui ne peuvent s’éloigner l’un de l’autre même si Eve tente de réprimer cette envie, ce besoin d’approcher cette curieuse et dangereuse partenaire. Les deux actrices portent merveilleusement la série dans laquelle on se délecte de les voir s’ouvrir l’une a l’autre dans ce contexte très particulier.

La relation entre Villanelle et Konstantin est également très appréciable avec cet amour et cette compréhension qui règne entre les deux même si, bien souvent, les choses finissent assez mal. Autre personnage secondaire, Carolyn que je n’arrive toujours pas à comprendre. Agaçante et ambiguë, quel est vraiment son rôle et son camp ? Après deux saisons, j’ai encore du mal à le savoir. Et son fils Kenny est presque inexistant malgré son attachement à Eve.

8 choses qui prouvent que t'es (sérieusement) accro à Killing Eve

Changement de show-runner, plus d’humour, moins de subtilité

Le changement de show runner est sans doute la raison pour laquelle j’ai moins accroché à cette saison. Phoebe Waller-Bridge passe le flambeau à Suzanne Heathcote et je n’ai personnellement pas vraiment apprécié ses décisions. D’abord, le manque de subtilité qui dénote réellement face au travail de la première saison. Certaines scènes tentent d’expliquer des choses qui sont évidentes de manière trop prononcée et ça devient parfois grossier.

Comme Eve qui recherche sur internet la symbolique de la pomme, fruit laissé volontairement sur une scène de crime, et doit tomber sur une illustration d’Adam et Eve pour réellement comprendre que ce message caché lui ait adressé. Le manque de subtilité a apparemment laisser davantage de place à l’humour qui est bien moins grinçant que dans la première saison et surtout omniprésent. Quelques touches suffisent, ici ça en devient parfois trop accentué, desservant l’enquête ou certains moments dramatiques.

Pin on Get thin stomach, learn how to tone your body!

Où va la saison ? Qu’est-ce qu’elle raconte ?

Mais ce qui m’a le plus dérangé dans cette saison est que je ne sais pas où elle a voulu aller. L’histoire met du temps à se mettre en place, les premiers épisodes étant particulièrement lents, et si le rythme s’accélère par la suite, je n’ai pas toujours compris ce que la série voulait nous montrer ou nous dire. La saison se finit à peu près de la même manière que la première et on a l’impression de ne pas avoir vraiment avancer du côté d’Eve et de Villanelle, on en est finalement resté au même point. Pour ce qui est du mari d’Eve, qu’est-ce que cette deuxième saison a voulu dire ? J’ai trouvé cette partie tellement ennuyante et sans intérêt, que ce soit les prises de bec entre Eve et Niko, Eve qui ne sait pas ce qu’elle veut ou l’arrivée de cette jeune professeur.

L’effet de surprise de la première saison s’étant évaporé, j’ai eu peut-être plus de mal à entrer dans cette nouvelle intrigue qui m’a paru mal fichue. Néanmoins, le talent des actrices – quelle performance de la part de Jodie Comer – et des acteurs et la réalisation toujours impeccable malgré quelques gros sabots utilisés ça et là sont toujours au rendez-vous et donnent envie de suivre cette aventure de huit épisodes. J’ai tout de même des réserves pour la saison 3 après avoir visionné le trailer. Est-ce que la série va commencer à se répéter ou va-t-elle réussir à avancer en proposant quelque chose de nouveau et qui fait évoluer les personnages ? Encore un changement de show runner pour cette saison 3 qui pourrait, pour moi, être bénéfique.

Mon avis sur les autres saisons

killing eve spoilers | Tumblr

4 commentaires sur « Killing Eve – Saison 2 »

    1. La première saison est vraiment à découvrir avec ce mélange adéquate entre humour noir et drame avec l’enchaînement de meurtres et avec ce duo féminin très convaincant.
      J’ai sûrement attendu trop longtemps avant de regarder cette saison 2, j’ai un peu perdu le fil même si je pense que ça ne vient pas que de moi.

      J'aime

  1. J’hésite à la regarder, j’avais bien aimé la saiosn 1 mais j’ai trouvé la fin trop WTF. Mais j’avoue que la promo de la saison 3 m’a fait bien envie, très WTF mais dans le bon sens cette fois 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s