Note : 4.5 sur 5.

Oracle-la-corrosive est une ville à nulle autre pareille. Imaginez : façonnée par les pluies acides qui lui donnent son surnom, à la pointe de la technologie, peuplée d’humains, de créatures génétiquement modifiées et de surdoués aux capacités inattendues… Au cœur de ce labyrinthe urbain de verre et de métal, une association houleuse voit le jour. Un soldat d’élite et un mercenaire à la moralité discutable se retrouvent contraints de collaborer le temps d’une mission délicate. Ange et Marvin, que tout oppose, se détestent pourtant dès le premier regard. Autour d’eux, la Cité-État sombre dans le chaos. Institutions corrompues, disparitions inexpliquées, magistrats assassinés : qui ose répandre ainsi le sang d’Oracle ? Les deux hommes devront apprendre à vaincre leur aversion réciproque, s’ils veulent percer à jour les secrets les plus sinistres de leur ville…

Comme Éclats de glace d’Alex Wyck, Oracle la corrosive, encore chez MxM BookMark aurait du être lu et chroniqué depuis un bon moment. Mieux vaut tard que jamais surtout que ce premier tome, Les Cygnes de fer, est une agréable découverte.

Au sein dun univers futuriste riche avec ses codes, sa hiérarchie et sa technologie, Charlie Eriksen nous lance dans une intrigue prometteuse au côté de deux personnages masculins que tout semble opposer. Ange, soldat d’élite émérite de la Cité-État va bientôt devoir faire équipe avec Marvin, un mercenaire surdoué gravitant autour de l’Oracle. Deux personnalités opposées qui vivent une existence bien différente et qui vont devoir se serrer les coudes pour mener à bien leur mission, celle de s’infiltrer dans un réseau secret dont le gouvernement connaît l’existence. A base de tentatives de meurtre, de disparitions, de complot et d’expériences sur l’humain, ce premier tome en envoie et sait comment faire naître l’intérêt du lecteur. Au début, certains peineront peut-être à s’y retrouver malgré un démarrage lent. L’univers est développé à souhait entre sa structure globale et ce qu’elle renferme de plus sombre et également de plus séduisant.

Les personnages ne sont pas en reste avec ce duo principal qui pourrait ne pas fonctionner de prime abord. Avec des méthodes et une manière de ressentir ses émotions d’une façon totalement différentes, Ange et Marvin vont avoir besoin de prendre sur eux pour réussir leur mission commune, et leur dynamique fonctionne extrêmement bien. D’autres personnages d’autant plus ancrés dans cette société futuriste sont présents tout au long de cette histoire où le suspense est presque omniprésent. J’aurais tout de même préféré en apprendre davantage sur les enjeux de ce réseau en même temps que nos deux héros, quitte à rester dans le flou comme eux avant de recevoir des informations cruciales afin de comprendre les desseins de chacun. Je remercie NetGalley et les éditions MxM BookMark pour cette lecture.

Ce premier tome pose confortablement les bases de son histoire et de ses personnages avec un univers futuriste riche par son architecture et ses codes sociaux. Avec une intrigue à suspense, le récit nous lance dans une aventure à toute épreuve en compagnie d’espions et de combattants.

De la même saga

  • Enfants d’oracle tome 2 (2020)

4 commentaires sur « Oracle la corrosive – Les Cygnes de fer tome 1, Charlie Eriksen »

    1. À part une ou deux déceptions, j’ai le plus souvent été agréablement surprise par cette maison d’édition, en particulier par cette collection MxM. Il y en a pour tous les goûts pour ce qui est des gens littéraires.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s