Note : 4.5 sur 5.

Alors qu’Edward et Aethelflaed s’affrontent sur l’avenir du royaume de Mercie et le rêve de leur père d’une Angleterre unie, Uhtred tente de récupérer ses droits.

CASTING
Alexander Dreymon : Uhtred de Bebbanburg
Millie Brady : Aethelflaed
Timothy Innes : Edward
Jamie Blackley : Eardwulf
Eliza Butterworth : Aelswith
Cavan Clerkin : Père Pyrling
Toby Regbo : Aethelred
Mark Rowley : Finan
Stefanie Martini : Eadith
Emily Cox : Brida
Adrian Schiller : Aethelhelm
Ian Hart : Père Beocca

10 épisodes
4 saisons de 36 épisodes
2015-
-> renouvelée

Les hommes qui prennent leurs ordres des dieux sont imprévisibles.

Après presque un an et demi depuis la diffusion de la saison 3, on a eu le temps d’oublier pas mal de choses. Heureusement, Uhtred reste égal à lui-même, toujours en ligne de mire entre les saxons qu’il sert et les danois qui l’ont élevé. Et la succession du trône du Wessex ne va pas changer quoi que ce soit aux serments du tueur de danois. Adaptée des Histoires saxonnes de Bernard Cornwell, The Last Kingdom ne lasse pas, même après quatre saisons, même quand l’histoire est finalement semblable à chaque fois. Les conflits sont perpétuels mais les ennemis et les alliés changent au fil des années.

kingdom netflix spoilers | Explore Tumblr Posts and Blogs | Tumgir

La famille

Bebbanburg, l’héritage d’Uhtred volé lors de son enfance par son oncle. L’espoir de récupérer ses terres reste grand depuis le début de la série sans qu’Uhtred ne passe pas à l’action, trop occupé à remplir sa part du marché avec le roi Alfred. Maintenant qu’il est affranchi de son serment avec l’avènement du règne d’Edward, Uhtred espère pouvoir obtenir ce qui lui revient de droit, une armée pour qu’il parvienne à reprendre Bebbanburg. Mais, comme d’habitude, le combattant hors pair n’est jamais récompensé à sa juste valeur et la politique du royaume prend le pas sur ses demandes bien plus personnelles. C’est alors avec ses propres hommes qu’il compte bien récupérer la forteresse accompagné de plus par son fils entré dans les ordres. Si avec cette saison Bebbanburg est encore une fois vite oublié, elle montre avec cet héritage volé la thématique la plus importance cette année : la famille. Entre deux batailles dans le royaume saxon, Uhtred aura la possibilité d’être un père pour son fils et sa fille adolescents, tout en étant souvent en contradiction avec eux. Ce retour aux sources sera également exploité avec l’héritier de la couronne, Edward, avec l’autorité qu’il se doit d’avoir face aux cachoteries de sa mère et de sa sœur tout comme la force mentale dont il devra faire preuve face au choix impossible en ce qui concerne ses enfants. La série montre également que les liens du sang ne sont pas toujours nécessaires pour lier des êtres jusqu’à la mort, en témoigne la bande d’Uhtred toujours aussi sympathique composée de Finan (♥) de Siggur et d’Osferth.

cheapcakeripper Tumblr blog with posts - Tumbral.com

Les saxons en difficulté face aux danois

A côté de la famille et de la camaraderie, la guerre fait toujours rage entre les civilisations chrétiennes et païennes. Alors que le roi saxon désire unifier davantage le pays en ralliant à ses troupes d’autres royaumes chrétiens, les danois sont toujours avides de sang et de territoires à conquérir. Au commandement, Brida réussit toujours à sortir son épingle du jeu et à obtenir une place de choix au côté d’hommes danois importants afin de pouvoir diriger les troupes. Devenus ennemis sur le champ de bataille, Uhtred et Brida semblent ne plus pouvoir trouver un terrain d’entente, leur adversité étant apparemment immuable suite à leurs décisions. Les chefs danois ne sont pas tellement emblématiques tel que Ragnar mais le dernier venu d’Irlande, Sigtryggr, est lui particulièrement intrigant, amenant à la fin de la saison à une nouvelle génération de danois avec des desseins différents de leurs prédécesseurs.

The Last Kingdom, as told by gifs

Un royaume saxon difficile à unifier

Du côté des saxons, les guerres intestines restent importantes tout en étant plus silencieuses et pernicieuses. Jeune roi, Edward ne cesse d’être conseillé pour mener à bien la vie de son royaume et il ne’st pas toujours aisé de savoir si ses conseils sont intéressés ou ne sont donnés uniquement pour servir le roi. La cour est divisée entre la mère d’Edward et le père de la nouvelle reine, prêt à toutes les bassesses afin d’obtenir davantage d’influence. Il faut dire qu’Edward est jeune, il est encore prompt à faire beaucoup d’erreurs, surtout lorsqu’il tend l’oreille quand il devrait prendre seul une décision et inversement quand il est sourd à toute contradiction quand il commet de monumentales erreurs. Le nouveau roi ressemble à un pantin qui s’énerve d’être dirigé par des fils desquels il ne peut se défaire ni n’en connaître le commanditaire. Ses divergences d’opinion avec sa sœur et sa mère ne vont pas l’aider à prendre les bons choix, lui qui veut faire ses preuves et continuer l’œuvre de son père. S’il peut se montrer avisé à certains moments, il perd alors tout sang-froid à d’autres bien plus déterminants. Avec plus d’expérience, sa sœur Aethelflaed semble avoir les épaules plus larges pour diriger un royaume grâce à son impartialité et sa sagesse. Prête à donner sa vie pour la Mercie, le royaume de son époux, elle n’hésite pas à se battre au front au côté de ses soldats au risque de perdre ses enfants et Uhtred, son amour interdit.

Cette saison 4 pourrait ressembler à toutes les précédentes avec cette bataille continuelle entre les saxons et les danois et ces combats pour le pouvoir à l’intérieur même du Wessex et de la Mercie. Heureusement, The Last Kingdom arrive toujours à nous passionner grâce à ses personnages qui gagnent en prestance et en force alors que d’autres complotent dans l’ombre en attendant leur heure et à une intrigue qui n’est plus tellement originale après quatre saisons mais qui tient encore très bien la route avec ici la famille mise au premier plan. L’héritage de ces hommes d’honneur est souvent en mauvaise posture mais comme Uhtred, croyons en son destin !

pyrlig | Tumblr

2 commentaires sur « The Last Kingdom – Saison 4 »

    1. À l’époque, on me l’avait vendu comme la petite sœur de Vikings mais cest quand même très différent tout en traitant à peu près de la même époque.
      Très bien réalisée, la série est vraiment qualitative pour ses décors, ses personnages et son intrigue qui évolue par les nouveaux acteurs qui entrent dans cette guerre qui reste tout de même constante entre danois et saxons chrétiens.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s