Note : 4 sur 5.

On entend et lit beaucoup à propos de la mythologie grecque ou nordique. Qu’en est-il de celle du Japon ? Axel Witzke, par ce voyage entre notre monde et celui qui nous est invisible, nous plonge avec plaisir au milieu des dieux et déesses, des mononokés et autres esprits puissants. Comment un humain qui peine déjà à trouver sa place au milieu de Kyoto pourrait faire la différence dans cette guerre entre entités qui le dépasse ?

Fatigué par les heures qu’il ne compte plus dans son travail d’architecte urbain où la pression est constante, Li’an décide de prendre quelques jours de repos bien mérités. Pensant se détendre dans un hôtel loin de la ville de Kyoto, il ne pensait pas être l’un des acteurs majeurs de cette nouvelle aventure pour sauver les êtres de la Terre. Et pourtant, il lui aura suffi de plonger dans la rivière près de son hôtel pour se transformer en chat. Un chat, réellement ? Non, c’est plus exactement un mononoké, un esprit puissant gardien des armes ancestrales de notre monde.

En plongeant dans la source de Sojobo, le roi des tengus, Li’an a échangé de corps avec Kizuna, une princesse mononoké qui, après un combat, tombe elle aussi dans cette eau maudite. Ne pouvant récupérer leur corps respectif que dans un mois, Li’an et Kizuna vont bien devoir se supporter, surtout que la princesse mononoké ne compte pas retarder son expédition. C’est alors avec son nouveau compagnon de route, auquel elle va enseigner quelques arts propres à son corps de mononoké de substitution, qu’elle compte se rendre dans le temple d’Amaterasu, grande déesse du soleil. Avec l’appui de cette dernière, Kizuna compte bien sauver son clan et les autres créatures de la grande déesse piégée aux enfers, Izanami.

La Terre connaît depuis cet emprisonnement de grands changements néfastes pour la survie des êtres humains mais aussi des êtres célestes et mythologiques. Découvrant que les mythes de son pays sont réels, Li’an se retrouve embarqué dans cette guerre entre esprits et dieux. Et s’il n’est qu’un humain dans un corps de mononoké, il compte bien montrer son courage et sa persévérance aux côtés de ses nouveaux alliés.

Axel Witzke parcoure la mythologie japonaise sans que l’on puisse se sentir perdu en tant que novice. Avec un travail de documentation allié d’un glossaire en fin de roman, L’Éveil des mononokés est tout aussi accessible qu’entraînant. Dans cette envie de renouveau pour Li’an, qui pourrait s’apparenter à une véritable quête initiatique, cette aventure pour la survie du Japon et de ses mythes est vraiment prenante.

Nos héros rencontrent beaucoup de personnages, le lecteur ayant parfois la possibilité de découvrir des esprits et créatures du folklore japonais moins connus dans la culture mondiale. Quelques-uns auront leur importance comme les neko du clan de Kizuna ou encore d’autres esprits au sein de cette lutte dans laquelle les desseins sont divers.

L’Éveil des mononokés ne manque pas de rythme grâce à ses scènes d’action réussies qui font avancer grandement l’histoire au milieu des débats houleux entre dieux et mononokés et de la découverte de ce monde surnaturel par Li’an. Simple humain, il va bientôt faire la différence par sa détermination et sa force intérieure. Merci à Axel Witzke pour cette lecture agréable qui diffère de mes lectures habituelles.

La déesse de la nature n’arpente plus la surface de ce monde, pourquoi crois-tu que les récoltes pourrissent, que le grain a cessé de germer, que toutes les forêts se meurent et que la terre tremble ? Même les humains ont commencé à le remarquer. L’équilibre de la vie a été bousculé. Izanami ne fait que se renforcer et bientôt elle répendra ses ombres à la surface, prédit Sojobo.

Dans notre monde contemporain, notre héros franco-japonais découvre toute la magie du pays japonais avec toute sa mythologie et son folklore. Entre quête de renouveau et lutte pour la survie du monde, cette aventure promet plus d’une surprise.

3 commentaires sur « L’Éveil des mononokés, Axel Witzke »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s