Je n’ai pas vu passé cette semaine ! Pourtant, le temps a eu des hauts et des bas, mais je me suis occupée comme je le voulais pendant ces sept jours. La preuve avec pas moins de trois lectures dans la même semaine, ça faisait un moment que ça n’était pas arrivé ! Accaparée par de bonnes lectures, j’ai réussi également à voir les films Netflix que je voulais regarder, en laissant de côté les séries pour cette semaine.

Livres lus

Fantastique

(2020) de Yannick Giammona
J’ai apprécié retrouver Zoé après une première rencontre dans l’une des nouvelles Des aventures hors du commun, recueil du même auteur. La jeune femme passe de l’enfance à l’âge adulte avec ce don qui l’isole des autres et l’empêche d’avoir pleinement confiance en elle, surtout avec l’apparition d’une nouvelle voix dans sa tête. Réalité ou hallucination ? Si l’histoire est sympathique, l’auteur se répète beaucoup trop, autant par la narration que les dialogues. – Autoédité

Note : 3.5 sur 5.

 

Fantasy

Tome 1 (2020) de Lancelot Sablon
C’est un premier tome plus complexe que je ne l’espérais avec un héros qui va souffrir plus d’une fois pour embrasser sa destinée. Il devra incarner le nouveau dieu de ce royaume afin de terrasser celui qui dirige par la terreur. On traverse le royaume au fur et à mesure des péripéties, super intéressant ! Mon avis – Autoédité

Note : 4.5 sur 5.
Science-fiction

Tome 4 (1961) d’Isaac Asimov
Si j’ai moins aimé les échanges entre les deux personnages principaux et l’enquête en elle-même par rapport au tome précédent, la culture et l’idéologie de cette planète sont passionnantes à découvrir, surtout pas leur absence de sentiments et de communauté. Très loin de notre mode de vie, la planète Solaria nous interroge sur l’évolution de notre société tournée de plus en plus vers l’individualisme et vers la spécialisation scientifique. – chez J’ai Lu

Note : 4 sur 5.

Livres en cours

En 2023, à New York, Alexandre naît sans mains. Les docteurs Jefferson, pédiatre expérimenté, et Kogino, chirurgien de la main, décident d’équiper le nouveau-né de prothèses myoélectriques intelligentes reliées à son cerveau. Malgré cette prouesse médicale, Jefferson se questionne sur l’existence de cet enfant. Pour quelles raisons Alexandre semble-t-il si concerné par son absence de mains, alors qu’il vient à peine de naître ? Les recherches du pédiatre lui révèlent que la vie d’Alexandre a débuté trente millénaires plus tôt et qu’il renaît éternellement… De la grotte de Maltraviesco, en passant par l’apprentissage des hiéroglyphes et les métiers manuels, Alexandre a toujours fait de l’usage de ses mains le centre de sa vie. De quoi sera faite sa nouvelle destinée ? Plongez dans L’Éternité et deux mains, un roman intemporel qui nous transporte de siècle en siècle sur les traces d’un homme aux vies multiples.

80% : Il me reste encore quelques pages de ce court roman qui mêle science, mysticisme et science. C’est une véritable ode à la main, outil presque indispensable pour l’homme. Instructif et poétique, j’ai tout de même du mal à certains moments avec le style de l’auteur assez emprunté.

Résumé premier tome :
Il y a 9 siècles, le monde, frappé par la colère divine, sombra dans une ère rédemptrice où les âmes conscientes furent condamnés à vivre en nomade du temps. Aosus. Azzur. Magama. Cassade. Ocaria. Cinq mondes pour 5 vies différentes. Mais alors que l’humanité payait humblement les crimes de ses ancêtres, un ennemi mystérieux apparut, déterminé à entraîner les Hommes dans une escalade de feu et de sang.

0% : Comme je vais finir L’Éternité et deux mains aujourd’hui, je compte bien commencer dans la foulée ce deuxième tome de fantasy. J’avais lu le premier tome en décembre 2019, il est vraiment temps que je vois ce que donne celui-ci surtout que les personnages et l’univers fou m’avait conquis.

Chroniques

Séries
Dirty John : Betty saison 2
Stranger things saison 2

Acquisitions

Films

Policier

(2020) d’Harry Bradbeer
C’est rafraîchissant, bon enfant et bon public. Le film donne envie avec ce casting même si ce dernier est finalement mal exploité. Sans trop de surprises, l’histoire tient la route avec Millie Bobby Brown espiègle et débrouillarde. Henry Cavill semble ne pas faire beaucoup d’efforts dans son rôle de Sherlock, Helena Bonham Carter est inexistante et Sam Claflin campe un personnage assez cliché et insupportable. Mais le film peut ouvrir la voie à une franchise et je ne dirais pas non à d’autres fillms. – sur Netflix

Note : 4 sur 5.
thriller

(2020) d’Antonio Campos
Le casting est fou et l’atmosphère dérangeante est bien amenée et nous prend en étau. Mais au bout de la moitié du film – 1h -, j’avais l’impression d’être restée 3h devant mon écran tellement je trouvais le temps long. C’est extrêmement lent et ça plaira à beaucoup, seulement ce rythme ne m’a pas convaincu. J’ai donc abandonné à la moitié malgré la qualité du film. Peut-être que je le finirai bien plus tard. – sur Netflix

Séries

Horreur

Saison 9 (2018/2019) épisodes 7 et 8 
C’est pas mauvais mais j’ai quand même du mal à enchaîner les épisodes. Je trouve que les nouveaux ennemis sont un peu trop vite découverts. Ça aurait pu être plus mystérieux, ce qui aurait apporter davantage de tension. Les nouveaux personnages n’apportent pas grand-chose pour le moment mais en face d’eux, je n’aime pas forcément l’attitude de Michonne (Danai Gurira). À voir ce qui s’est passé entre les trois communautés pour qu’elles se fassent la tête comme ça. – sur Netflix

Note : 3.5 sur 5.

Vous pourriez être intéressés par…

La Voie des oracles – Thya tome 1, Estelle Faye

Thya est la fille de Gnaeus Sertor, général romain et héros de l’Empire. Mais Thya est aussi une Oracle, peut-être la dernière élue capable de démêler les fils de l’avenir. Elle est donc contrainte de se cacher en Gaule, au fin fond de la forêt d’Aquitania car, à Rome, comme partout ailleurs dans l’Empire, les chrétiens règnent en … Lire la suite de La Voie des oracles – Thya tome 1, Estelle Faye

Vegan psycho, Freeric Huginn

Peut-on tuer par amour ? Chacun aura sa propre réponse. Mais dans tous les cas, cela semble être la croyance de ce psychopathe en apparence grand défenseur des animaux. Néanmoins, jamais Vanessa n’aurait pensé que cette affaire allait autant chambouler sa vie. Quant à Valmont, quelle mouche l’avait piqué de faire appel à ce médium … Lire la suite de Vegan psycho, Freeric Huginn

6 commentaires sur « Bilan de la semaine »

    1. J’ai l’impression que les livres dont il est adapté sont aussi jeunesse, non ? C’est sûrement pour ça que ça ne m’a pas dérangé, je m’y attendais.
      Pour Le Diable, tout le temps, le rythme est vraiment plombant mais si tu accroches à l’ambiance vraiment étrange et assez « malsaine », tu peux vite accrocher ^^

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s