Note : 3.5 sur 5.

Depuis ses huit ans, Zoé a un don. Néanmoins, la télépathie peut se révéler être plus une malédiction qu’un cadeau. De l’enfance à l’âge adulte, Zoé devra réussir à vivre avec sa particularité. Mais le jour où elle entend une voix inconnue qui lui demande de l’aide, elle doit savoir : cette fille à l’agonie est-elle réelle ou seulement le fruit de son imagination ?

Depuis qu’elle est enfant, Zoé n’est pas une fille comme les autres. Devenue télépathe, elle tente, avec le soutien de ses parents, de son médecin et de Tom, le seul autre télépathe qu’elle connait, de taire les voix dans sa tête. Mais ranger ces dernières dans des boîtes ne suffit par à Zoé pour vivre comme tout le monde. Isolée des autres enfants, elle ne choisira pas toujours les meilleures personnes pour l’accompagner dans son quotidien. Humaine, elle est prompte à faire des erreurs et à mettre sa vie et sa santé en danger afin de ressentir un apaisement intérieur.

Maintenant étudiante à la faculté de Lettres de Bordeaux, Zoé compte bien reprendre sa vie en main et avancer dans la vie avec toutes les cartes en main. Mais l’été avant son entrée à l’université, Zoé commence à faire des cauchemars mettant en scène une adolescente séquestrée dans une cave par un homme dérangé. Et ses songes vont bientôt coïncider avec des murmures qu’elle perçoit à différents moments de la journée. Se concentrant de plus en plus sur cette voix afin de retrouver une vie normale, Zoé va pouvoir communiquer avec la jeune fille paniquée qui produit ses murmures. La jeune étudiante ne comprend pas ce qui lui arrive mais pense bientôt que cette voix et la fille de ses rêves ne font qu’un.

Demandant l’aide de son médecin et de Tom, un autre télépathe, elle va tenter de sauver la jeune Jade de son tortionnaire. Mais si elle pense pouvoir prévenir la prochaine mort de sa nouvelle connaissance, ses deux amis voient cette histoire d’un tout autre œil. Pour eux, il y a des chances pour que Zoé ait, inconsciemment, tout inventé, suite à son adolescence dissolue qui aurait eu des répercussions sur son pouvoir et sa santé mentale. Que croire ? Réalité ou hallucination ? Ce qui est sûr est que Zoé va tout entreprendre pour prouver que Jade est bien réelle.

Ceux qui auraient lu au préalable Des aventures hors du commun se souviendront de la première nouvelle de ce recueil mettant en scène Zoé à ses huit ans lorsqu’elle découvre son pouvoir. Si les deux livres peuvent se lire indépendamment, il peut être intéressant de découvrir d’abord le recueil pour découvrir les débuts de Zoé. Maintenant adulte, la télépathe manque encore de confiance en elle, même si elle doute peu de ce qu’elle ressent à propos de Jade et de son enlèvement. Entre mensonges face à ses parents et séances chez le docteur Clarke, elle compte bien sauver son amie même si personne ne la croit.

L’histoire de Zoé est plaisante et passe de l’enfance à l’âge adulte de manière intéressante avec tout ce que l’adolescence peut avoir de difficile. Le seul problème que je trouverais à ce récit est la propension de Yannick Giammona à se répéter encore et encore tout au long de son roman. Que ça soit par le biais de la narration ou des dialogues, impossible de ne pas réussir à suivre. À l’apparition d’une nouvelle information, chaque personnage est informé et souvent de la même manière, ce qui aurait pu être plus implicite sans que l’auteur ne prenne le temps de rejouer les dialogues en interchangeant les protagonistes. Cette redondance produit quelques longueurs superflues qui vont jouer sur le rythme. Heureusement, l’histoire de Zoé est intéressante à lire entre ses doutes, la découverte et l’acceptation d’elle-même, ses rêves, les forces et faiblesses de son pouvoir. Je remercie Yannick Giammona pour la lecture de son nouveau roman.

Zoé passe de l’enfance à l’âge adulte avec ce don qui l’isole des autres et l’empêche d’avoir pleinement confiance en elle, surtout avec l’apparition d’une nouvelle voix dans sa tête. Réalité ou hallucination ? Si l’histoire est sympathique, l’auteur se répète beaucoup trop, autant par la narration que par les dialogues.

Du même auteur

2 commentaires sur « Zoé, Yannick Giammona »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s