Note : 4 sur 5.

À moitié consciente de l’importance qu’elle revêt pour les personnes qui la recherchent ou la protègent, la jeune Lyra est maintenant prête à voyager entre les mondes. Se découvrant un ami aussi aventureux qu’elle, Lyra pourrait bien en apprendre davantage sur la Poussière alors que les forces du Magisterium et des créatures magiques sont sur le point de s’affronter.

CASTING
Dafne Keen : Lyra Belacqua
Amir Wilson : Will Parry
Ruth Wilson : Marisa Coulter
Ariyon Bakare : Lord Boreal
Simone Kirby : Mary Malone
Ruta Gedmintas : Serafina Pekkala
Lin-Manuel Miranda : Lee Scoresby
Jade Anouka : Ruta Skadi
Will Keen : Père MacPhail
Andrew Scott : John Parry

7 épisodes
2 saisons de 15 épisodes
2019-
-> renouvelée pour une saison 3 (la dernière)
sur OCS


Il y a deux forces qui ont toujours été en guerre l’une contre l’autre. Ceux qui répriment, qui commandent, qui ne veulent pas que nous soyons des êtres conscients et curieux, et ceux qui veulent que nous en sachions plus, pour être plus forts et plus sages, pour explorer.


His Dark Materials S2E4: The Bearer of the Subtle Knife — BookSquadGoals

Deux jeunes héros de deux mondes différents

Maintenant que Lyra a emprunté le passage créé par Asriel, là voilà plongée en plein inconnu dans une ville presque fantôme. En effet, les rues semblent vides et la ville dépouillée de toute vie. Les adultes ont disparu et les rares enfants abandonnés doivent s’en sortir par eux-mêmes. Visitant les lieux, Lyra va bientôt tomber sur Will, le jeune homme de notre monde.

Ayant lui aussi traversé un passage dans Oxford pour fuir ceux qui le poursuivaient, il atterrit dans cette ville étrange avec plus de questions que de réponses. La rencontre entre Lyra et Will va leur permettre de comprendre que le lieu où ils se trouvent est une passerelle entre leurs deux mondes. Fuyant chacun les conséquences de leur aventure respective dans la première saison, les deux adolescents comprennent qu’en se serrant les coudes, ils pourront plus facilement arriver à leurs fins.

D’abord chat et chien, Lyra et Will se lient vite d’amitié à mesure où ils prennent conscience des différences et des similitudes entre leurs mondes. Le téléphone portable et autres technologies, les daemons, etc… Consciente qu’elle est liée à Will d’une manière ou d’une autre, Lyra compte bien l’aider à trouver des réponses sur son père disparu depuis des années. Découvrant le monde de Will, Lyra va pouvoir également faire des découvertes étonnantes au sujet de la Poussière. Avec l’aide d’une scientifique travaillant à l’université d’Oxford, la bienveillante Mary Malone, Lyra va comprendre le lien entre l’aléthiomètre et la Poussière.

Will, lui, débute une quête initiatique qui lui promet une aventure hors du commun et un statut qu’il sera dur de protéger. Si Will n’est pas toujours des plus convaincants, sans savoir si le problème vient du personnage ou de l’acteur, son lien avec Lyra est intéressant à découvrir, d’autant plus que l’on comprend que leur aventure à deux est loin d’être terminée.

valo-97 - the 80s rule Tumblr Blog | Tumgir

Le temps de l’enchantement est terminé

Si la saison 1 de His dark materials pouvait se montrer envoûtante par ses paysages et la découverte de l’univers, malgré les événements horribles et inhumains qu’il s’y produt, on voit avec cette saison 2 que le temps de l’enfance est définitivement terminé. À côté de Lyra et de Will qui doivent s’en sortir par leurs propres moyens, nous suivons de près le conflit majeur du monde de la jeune fille.

Avec une puissance qui s’allie à un aveuglement de la population, le Magisterium peine à trouver la meilleure manière de répondre à l’ouverture du Passage d’Asriel et aux nouvelles découvertes sur la Poussière. En conflit ouvert avec les sorcières, le Magisterium, aidé par la menaçante Mme Coulter, a du soucis à se faire en se mettant à dos Serafina Pekkala et ses congénères.

Le monde fantasy de la série gagne en ampleur et en noirceur. La réalisation est toujours aussi soignée, offrant un rendu de qualité. Les paysages sont toujours aussi beaux à découvrir et les effets spéciaux ne manquent pas de crédibilité et de force, que ça soit du côté des daemons ou des spectres, nouvelles créatures de cette saison.

Pour ce qui est du rythme, la saison 2 est très différente. Si la première allait parfois un peu trop vite, quitte à passer d’un décor à un autre sans lui offrir forcément tout son potentiel, cette deuxième saison est assez molle. Loin d’être mauvaise, elle reste pourtant très contemplative. On apprend beaucoup de choses et ceux qui n’ont pas lu la trilogie de Philip Pullman seront heureux de voir que l’intrigue cache une bonne part de mystères. La série prend une tournure plus théologique passionnante qui la rend d’autant plus mature et profonde.

I Ship Lee Scoresby & John Parry on His Dark Materials | The Mary Sue

Des personnages intrigants mais certains sous-exploités

L’un des problèmes de cette saison est qu’elle met l’accent sur les révélations à propos de la Poussière et sur le chemin qu’empruntent Lyra et Will tout en nous offrant à côté quelques passages sur les autres personnages sans vraiment y prêter attention.

Oui, la guerre entre le Magisterium et les sorcières est de plus en plus proche et l’histoire de cette fameuse prophétie prend davantage d’importance. Mais il est difficile de se dire que tout va se résoudre avec une seule autre saison, la série étant apparemment prévue en trois saisons. J’ai presque l’impression qu’on est seulement aux prémisses de l’histoire du monde de Lyra et il est même encore difficile de faire le lien entre celui-ci et celui de Will.

De plus, pour les personnages au second plan, tout semble sous-exploité. Quand on n’y réfléchit bien, quelques personnages n’ont finalement pas servi à grand chose et c’est bien dommage vu la direction que semble prendre la série. Ils auraient pu être bien plus importants mais leur histoire se conclut de manière si brusque et définitive que leur intrigue perd de son attrait et de sa force. Les derniers événements promettent des changements importants pour la troisième saison, à voir s’ils seront convaincants.


Cette deuxième saison ne laisse donc plus beaucoup de place à l’émerveillement. Maintenant que la découverte de l’univers a été fait, la série fait le choix de nous montrer les desseins souvent bien personnels et vils de ceux qui détiennent le pouvoir. Plus contemplative que la première, cette saison est finalement plus molle mais elle prend le temps de nous offrir des réponses très intéressantes sur la Poussière et sur son monde en général.

Mon avis sur les autres saisons
saison 1

Retrouvez Nina Sosanya dans Killing Eve
saison 2

His Dark Materials S2E1: I Followed A Cat Through A Hole in the Air —  BookSquadGoals

14 commentaires sur « His dark materials – Saison 2 »

  1. Énorme coincidence mais j’ai récemment fini la saison 1 et ma critique est en cours d’écriture ! Je t’avoues que j’ai eu un avis assez mitigé à son propos et que je n’avais pas encore pris la peine de me renseigner sur la suite. D’après ton avis, elle m’a l’air bien différente alors peut-être que ce sera plus susceptible de me plaire malgré les défauts que tu notes :))

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne sais pas les défauts que tu as trouvé à la saison 1, j’avais été personnellement déçue de la rapidité de l’intrigue. On passait d’un décor à un autre trop rapidement à mon goût.
      Avec la saison 2, c’est l’inverse, c’est justement un peu trop mou même si les révélations sur l’univers apportent beaucoup à la série.

      J'aime

      1. De même par rapport à la rapidité ! J’ai trouvé le rythme très déroutant pour quelqu’un n’ayant pas lu les livres. J’avais l’impressions qu’ils avaient construit le tout en se basant sur le fait que ça allait sembler évident alors que pas du tout. Au final, je me suis pas mal perdue dans l’intrigue – et encore heureusement que j’avais vu le film sorti aux alentours de 2010 !

        J'aime

  2. Tu as parfaitement décrit les sentiments. J’ai aimé, j’ai trouvé ça beau, j’ai trouvé ça prometteur. Mais en même temps c’était trop lent, trop mou, parfois un peu vide et surtout j’ai eu le sentiment que c’était survolé et que tout aurait mérité d’être creusé et dynamisé.
    Je ne sais pas si ça vient de la série ou des romans mais c’est frustrant…

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai l’impression qu’il faut avoir lu les livres pour « accepter » que la série approfondisse moins les choses. Et encore, je ne sais pas si les livres développent davantage l’histoire.
      C’est pour ça que je suis d’autant plus inquiète quand j’apprends que la série se termine avec la saison 3, ça me parait un peu court pour développer l’intrigue et répondre à toutes les questions.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s