Note : 3.5 sur 5.

Alors qu’elle vient d’apprendre qu’elle est une fée du feu, Bloom intègre l’école d’Alféa dans laquelle fées et spécialistes apprennent à se servir de leurs facultés. Mais Bloom ne peut s’empêcher de se demander comment elle a pu être propulsée dans le monde des humains pendant seize ans et ce que la directrice peut bien lui cacher sur son identité.

CASTING
Abigail F. Cowen : Bloom
Hannah van der Westhuysen : Stella
Precious Mustapha : Aisha
Elisha Applebaum : Musa
Eliot Salt : Terra
Danny Griffin : Sky
Freddie Thorp : Riven
Sadie Soverall : Beatrix
Eve Best : Farah Dowling
Rob James-Collier : Silva
Jacob Dudman : Sam

6 épisodes
2021-
-> renouvelée
sur Netflix


– La magie des fées est liée aux émotions. Ça peut être de bonnes pensées, ça peut être des mauvaises. Amour. Haine. Peur. Plus l’émotion est forte, plus la magie est forte.


Résultat de recherche d'images pour "destin winx"

Se détacher de la série animée pour apprécier cette ambiance plus sombre et adolescente

Spectatrice occasionnelle de la série Winx pendant mon enfance, quelle joie à l’annonce d’une série live action par Netflix ! Bon, j’ai vite déchanté en voyant la bande-annonce et la crainte des fans et c’est vrai qu’on ne retrouve pas grand chose de l’histoire originale.

Au lieu de trois écoles distinctes, place à une unique école mixte ; pas de sorcières en vue – pour le moment ; pas de couleur flashy, on est ici dans quelque chose de bien plus sombre et « mature » ; les personnages sont en majorité présents même si les pouvoirs ou les caractères sont bien différents ici. Le plus fragrant : Musa qui n’est plus une fée de la musique mais une fille de l’esprit et surtout Stella qui est ici une vraie peste.

Vous l’aurez compris, il vaut mieux ne pas s’attendre à une série fidèle à l’histoire originale. Et pourquoi pas ? Il aurait été dommage de coller au dessin animé mais encore aurait-il fallu ne pas coller à d’autres séries du genre. Avec l’envie d’une magie plus mortelle et puissante avec des tons sombres, Destin prend des airs aux Nouvelles Aventures de Sabrina.

Malheureusement, l’univers magique est bien moins exploité. Les cours de magie sont finalement rares et quid de la nature des brûlés, de la politique du monde magique – à part la reine de Solaria, rien n’est exploité –, etc… Il aurait été intéressant d’avoir davantage d’approfondissements de ce côté-là.

Résultat de recherche d'images pour "destin winx"

Une série sans prise de tête avec une intrigue sympa mais classique

Les premiers épisodes servant d’introduction permettent de rencontrer la bande d’étudiants et les professeurs autour de Bloom. Comme elle vient de découvrir sa nature de fée, la jolie rousse a bien du mal à canaliser ses pouvoirs. Ses nouvelles colocataires ne seront pas de trop pour lui montrer la voie à suivre même si elles ne sont pas toutes d’accord sur les chemins à prendre pour utiliser au mieux son pouvoir.

Plus les jours passent et plus Bloom comprend que ne se joue pas seulement son année à Alfea. En effet, il est important pour elle de comprendre comment elle a atterri dans le monde des humains et pourquoi la directrice de l’école reste aussi énigmatique avec elle. Bloom serait-elle plus que ce qu’elle croit ? Destin ne se fatigue pas à proposer une intrigue originale qui changerait des autres séries adolescentes. Non, on reste dans le classique avec une quête à la recherche de soi et de la vérité, parsemée d’histoires sentimentales qui sont, bien évidemment, la préoccupation première dans la vie des adolescentes dans les séries.

On n’échappe donc pas au triangle amoureux, aux disputes de colocataires qui se règlent en un claquement de doigt, aux soirées arrosées qui font naître des fantasmes à l’image d’Elite, etc… Heureusement, la série montre, tardivement certes, qu’elle peut offrir davantage avec des effets spéciaux intéressants et une intrigue finale qui va au-delà des préoccupations adolescentes. Juste ce qu’il faut pour nous donner envie de voir une potentielle saison 2…

Résultat de recherche d'images pour "destin winx"

Des personnages encore peu exploités

Si Bloom a toujours une place centrale, il me semble que dans la série animée, les autres fées de la bande avaient de la place pour briller également. Ici, tout tourne autour de la fée du feu, ce qui gâche pas mal le potentiel des quatre autres copines. Elles n’ont pas assez de place pour se révéler et c’est bien dommage pour certaines.

Musa est celle qui me parait la plus intéressante par son pouvoir et sa relation amoureuse bien mignonne. Aïcha est totalement oubliable avec son sens moral trop prononcé et son attachement très bizarre pour Bloom. Terra a réussi dans le premier épisode à attirer l’attention, s’éloignant du stéréotype de la fille en surpoids trop gentille et effacée. Malheureusement, ça n’aura pas duré. Et Stella… Si je devais avoir un regret par rapport à la série animée, c’est bien pour ce personnage… Les scénaristes n’en ont pas marre de proposer des pestes complètement exagérées qui sont détestables justes parce qu’elle manquent d’amour maternel ?

Bloom, comme toute bonne héroïne adolescente, croit que le monde tourne autour d’elle mais on lui pardonne parce qu’elle est vraiment trop sympa et tellement perdue… Sky n’est pour le moment que le beau gosse sans défaut, Riven l’emmerdeur de service et Dan, le nouveau totalement influençable. Heureusement, Beatrix aura réussi à éveiller ma curiosité. Dernière chose en lien avec la série animée : je me suis plusieurs fois fait la réflexion que la série Netflix n’aura pas réussi à être aussi cosmopolite que le Winx d’origine qui offrait une mixité bien sympathique.


Pour les fans hardcore de Winx, passez votre chemin. Pour les autres, Destin se laisse facilement regarder sans être incroyable ou encore très originale. L’univers magique est peu exploité mais la fin de saison propose des pistes intéressantes pour une suite.

Retrouvez Abigail F. Cowen dans Les Nouvelles Aventures de Sabrina
saison 1

Résultat de recherche d'images pour "fate winx"

14 commentaires sur « Destin : La saga Winx – Saison 1 »

    1. Je suis contente de ne pas être la seule à ressentir ça ! C’est dommage, il y avait de quoi faire une nouvelle version vraiment originale, on voit que Netflix a les moyens niveau effets spéciaux en plus, mais non. Autant ne pas trop se prendre la tête et offrir ce qui marche ailleurs…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s