Note : 4.5 sur 5.

Grand tacticien dont l’ambition n’a d’égale que son arrogance, César pense être le mieux placé pour diriger la République romaine. Multipliant les conquêtes avec son armée et apportant des bouleversements impressionnants au sein de la République, Jules César devient l’un des hommes les plus connus de l’histoire.

CASTING
Steve West : le narrateur
Ditch Davey : Jules César
Natalie Medlock : Servilla
Tim Carlsen : Marc-Antoine
Ben Black : Brutus
Stephen Lovatt : Pompée
Wesley Dowdell : Crassus
Andrew Robertt : Caton
Jessica Green : Cléôpatre

Docu-fiction, Anthologie
5 épisodes
3 saisons de 15 épisodes
2016-
-> en attente de renouvellement

sur Netflix

Queen of the Nile (2018)

Jules César, un général qui obtient le titre de dictateur à vie

Après Commode, retour sur la vie tumultueuse de Jules César, l’un des plus grands hommes politiques de l’Histoire. On pourrait se dire que Roman empire aurait pu en profiter pour présenter un dirigeant moins connu de cette époque, Jules César ne manquant pas de documentaires et autres productions pour raconter son histoire. Mais certains, comme moi, ne connaissent finalement pas beaucoup le personnage historique.

Conquérant de la Gaulle, dirigeant de l’Empire romain, trahi par le Sénat, dont son fils adoptif Brutus : voilà les grandes lignes de son histoire. Mais pour arriver à la plus haute position de ce territoire vaste qui s’étend sur les différentes terres de la Méditerranée, César a fait du chemin. Général au côté de Crassus, homme politique puissant, Jules César fait ses preuves sur les champs de bataille et montre déjà son désir de conquête et de pouvoir. Il sait à qui se lier et qui contraindre pour que le destin soit en sa faveur.

Formant une alliance avec Crassus et Pompée, César gagne en influence à Rome. Inspirant autant de force que de crainte, il devient bientôt un homme dangereux que beaucoup voudrait voir dépossédé de ses fonctions. Sa solution pour obtenir le pouvoir qu’il envie est de repartir sur les routes avec son armée afin de conquérir le territoire que nul a encore réussi à gagner : la Gaule. Mais, même s’il sort vainqueur de ces longues années de guerre, Pompée et Crassus vont se servir de ce qu’ils peuvent pour empêcher César de revenir victorieux à Rome.

L’aide de l’Égypte semble être nécessaire à Jules César afin de diriger un jour Rome. Sa rencontre avec la reine Cléopâtre va lui apporter davantage de force pour finalement retourner chez lui sans s’inquiéter de représailles. Gagnant le titre de dictateur pour dix ans, Jules César jouit de son plein pouvoir tout en étant bénéfique pour son peuple. Les conquêtes continuent alors que la question d’un héritier est de plus en plus ancrée dans son esprit. Choisir Brutus, le fils de son ancienne amante Servilla, ou s’attendre à procréer un fils avec la belle Cléopâtre ?

Les intrigues politiques continuent dans l’ombre, le Sénat se sentant pieds et poings liés à ce dictateur conscient de sa pleine puissance, et Brutus, sénateur lui-même, doit bientôt choisir entre l’amour et le respect qu’il ressent pour ce père de substitution ou sa propre carrière.

Roman Empire | Site officiel de Netflix

Se prendre pour un dieu vivant en oubliant sa propre mortalité

L’arrogance de César n’en est que plus grande depuis son accession au pouvoir. Assumant d’être le seul à pouvoir diriger la République romaine, il ne peut croire que certains aient la puissance de le combattre. Seulement, après avoir réussi à se faire proclamer dictateur à vie, son temps est compté. Les sénateurs comprennent que Jules César ne renoncera jamais à sa place, ce qui ne leur laisse à eux plus aucune marche de manœuvre au sein de la politique romaine.

La série parvient parfaitement à montrer les qualités comme les excès de César quand il s’agit de l’estime de lui-même. Influent, conquérant, tacticien et n’ayant pas peur de se salir les mains, il est un homme qui ne renonce jamais, qui connait sa valeur et qui fera tout pour arriver à ses fins. Le chapitrage au sein des épisodes est agréable, permettant de passer de manière plus fluide d’un moment à un autre de la vie de ce personnage historique et mythique afin de comprendre ses desseins, son caractère et l’évolution de son influence sur la société romaine.

Jules César est un personnage passionnant à découvrir et Roman empire parvient à lui donner toute sa splendeur et sa force. La réalisation semble avoir eu davantage de moyens par rapport à la première saison avec une lumière appréciable et des scènes intéressantes en extérieur, notamment celles de combat dans les légions romaines. Au côté de César, nous rencontrons d’autres grandes figures de l’époque, Pompée, Brutus, Marc-Antoine, Cléopâtre, Vercingétorix, dont on pourrait également faire une histoire tellement leur vie a été riche.

À l’instar de la première, cette deuxième saison retrace la vie de Jules César de ses premiers faits d’armes à sa chute. Cette dernière est particulièrement connue pour sa part de traîtrise, surtout pour le point de vue de Brutus, et pour sa violence. Les intervenants extérieurs, majoritairement les mêmes que dans la saison précédentes permettent d’expliquer ou de spéculer sur tel ou tel acte dont est responsable toute personne influente présentée ici.

Le seul hic est parfois l’approximation historique. Si vous connaissez bien cette époque, vous pourrez être surpris de la tenue anachronique des soldats sur les champs de bataille ou de certains épisodes historiques retravaillés comme ce qui suit l’arrivée de Pompée en Égypte. On peut également s’étonner du look de nos personnages principaux. Je ne suis pas sûre – surtout en voyant les saisons 1 et 3 qui en témoignent – que les hauts personnages politiques portaient une barbe, en plus aussi « fournie », comme César, Pompée et Crassus. Le reste semble être bien plus conforme à ce que l’on connait de cette époque grâce aux écrits et autres traces connus de l’Histoire.


Cette saison de Roman empire sur Jules César est la plus réussie de la série. Malgré quelques approximations historiques, elle parvient à rendre justice à ce personnage historique important, à ses faits d’armes, à sa puissance et à sa haute estime de lui-même qui a causé sa perte. L’assassinat de Jules César a profondément bouleversé la société romaine, passant d’une Réplique à un Empire. Il est passionnant de découvrir ce qui a amené à un tel changement suite au règne conquérant de Jules César.

Mon avis sur les autres saisons
saison 1
saison 3

ROMAN EMPIRE: JULIUS CAESAR — JOHN EALER

4 commentaires sur « Roman Empire – Jules César : Le Maître de Rome – Saison 2 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s