Note : 3 sur 5.

Vivre à Seattle était un rêve pour Tessa. Mais, après une semaine loin d’Hardin, la réalité ne semble pas être à la hauteur de ses attentes. Les deux amoureux arriveront-ils enfin à faire évoluer leur relation dans le bon sens ?

J’ai toujours rêvé de vivre à Seattle. Je me rappelle les magazines remplis de photos de cette ville magique au bord de l’eau. Tout paraissait si fascinant, ici. Bien plus que dans ma petite ville natale.

Trois raisons possibles à mon ressenti face à ce quatrième tome : soit j’ai mis trop de temps entre ma lecture des tomes 3 et 4 et je ne suis plus dans l’ambiance, soit les films que j’ai trouvé très nuls m’ont désintéressée de la saga, soit ce quatrième livre est tout simplement chiant. Dans tous les cas, je me suis vraiment ennuyée avec ce tome. En fait, je sature, Tessa et Hardin avancent ensemble millimètre par millimètre, ce qui me laisse l’impression que l’on tourne continuellement en rond, malgré quelques améliorations dans leur relation.

Hardin continue d’être ultra possessif et égocentrique, Tessa continue d’être immature et à laisser passer bien trop de choses, et tous les deux continuent de se pardonner, tout en se reprenant la tête à chaque fois pour les mêmes choses. Le fait que Tessa parte pour Seattle n’y change rien. Alors qu’ils sont normalement dans une sorte de pause, ils sont plus collés que jamais. Hardin accourt vite à Seattle parce que « les messages et les appels, ça va bien deux minutes ». Et là, on voit à quel point leur relation n’avance pas, ils restent gênés par des détails insignifiants et la communication est toujours difficile même si, honnêtement, Hardin s’est quand même bien amélioré.

On a l’impression qu’ils sont encore dans les premières semaines de leur relation quand tout est encore nouveau et incertain. Et en même temps, ils se prennent la tête au sujet du mariage et des enfants à 19 et 20 ans. Évidemment, tout ça n’est pas nouveau, Anna Todd entretient cette relation toxique de la même manière depuis le début mais je crois que la pause que j’ai pris entre deux tomes m’a achevée. Tout est exagéré, que ce soit les remarques choquantes d’Hardin, la pudibonderie de Tessa, l’ami détestable de Ken et de Christian, Max, le langage beaucoup trop guindé de Smith qui a cinq ans, etc…

Bon, tout n’est pas à jeter dans ce tome ! Si vous avez aimé les trois premiers, vous trouverez de quoi vous contenter même si je trouve qu’il y a moins de choses nouvelles à se mettre sous la dent. Zed est toujours dans les parages pour faire enrager Hardin, Steph fait sa petite apparition éclair, Trevor reste le collègue hyper sympa et amoureux de Tessa, cette dernière va en cours à la fac, va travailler aux éditions Vance, etc… Ce tome est bien plus court et on peut vite ressentir que c’est un tome de transition pour la conclusion de la saga qui doit proposer bien plus de choses nouvelles.

La famille des deux partis est un des points importants de cette fin de saga. Tessa voit son père revenir dans sa vie avec des problèmes personnels qu’il a du mal à résoudre. Sa mère reste la vipère surprotectrice qui n’en manque pas une pour dire qu’Hardin est un raté. Du côté de notre bad boy littéraire, il va devoir faire face à une révélation de taille… pour lui. Honnêtement, je pensais que l’information avait déjà été comprise par Tessa depuis au moins deux tomes, il est donc difficile de voir cela comme une grosse surprise tellement c’est évident et cousu de fil blanc depuis le début d’After.

Très déçue par ce quatrième livre, j’ai tout de même pris plaisir à retrouver quelques personnages secondaires tels que Landon, Kim et Trevor même s’ils ne sont pas toujours exploités à leur juste valeur. Cette fois-ci, j’ai eu plus de mal avec Tessa et Hardin. J’aimerais bien que la première gagne en maturité et prenne ses responsabilités et que le deuxième prenne rendez-vous chez le psy, ça lui ferait sûrement du bien.

Laisse-là être la seule voix que tu écoutes.

La relation amoureuse entre les deux héros est toujours aussi problématique malgré la volonté d’Hardin de s’améliorer. Cette romance tourne en rond depuis un moment et j’en viens à me demander si cette saga se devait d’aller jusqu’à 5 tomes. Et ce n’est pas la révélation finale, qui n’en est pas une, qui m’aura fait changer d’avis sur ce tome 4.

Sortie française : avril 2015
Sortie originale : 2014
474 pages

De la même saga

tome 1 (2015)
tome 2 (2015)
tome 3 (2015)
– tome 5 (2015)

7 commentaires sur « After tome 4, Anna Todd »

  1. Je te tire mon chapeau de continuer la lecture de cette saga malgré ton manque d’intérêt et d’enthousiasme. J’espère que le dernier tome et la conclusion – que j’ai adoré – te réconcilieront avec l’auteure 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’avais pas trop accroché avec ce tome-là non plus, j’ai eu l’impression que rien n’avait changé chez Hardin et Tessa depuis le début de l’histoire… Et j’ai failli jeter le tome 5 par la fenêtre ^^ J’ai détesté ma lecture. C’est peut-être parce j’avais fait une grande pause entre les tomes 4 et 5, mais j’ai été déçue. Il y a un gros mots toutes les deux lignes, et même s’il y a moins de sexe et que les personnages font un travail sur eux-mêmes, j’ai trouvé cette fin assez superficielle malgré tout. J’ai en tout cas hâte de voir ton avis sur cette suite, en espérant qu’elle te plaise un peu plus qu’à moi !

    Aimé par 1 personne

    1. Aïe aïe aïe…. Ce que tu dis du tome 5 me fait très peur parce que je retrouve le même ressenti que j’ai eu avec le tome 4 ^^ RIEN ne bouge, c’est fou d’en être encore là au bout de 4 tomes. Le fait que l’on est fait une grosse pause entre les tomes doit jouer sur notre avis et en même temps, je mets toujours beaucoup de temps entre les tomes d’une saga et j’ai rarement cette « désillusion ».

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s