Don Quichotte, Miguel de Cervantès

5 réflexions sur “Don Quichotte, Miguel de Cervantès”

  1. Bon jour,
    Pour ma part, cette historie fait partie de ces romans drôles, burlesques assez étonnants qui dans un autre genre me fait penser à Scarron, à son « Roman comique »…
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    1. 1) “Si j’aurais su à l’avance, je me serais arrêtée à la première partie,” vous dites, c’est parce que vous n’avez pas compris l’histoire. Vous voulez juste être amusée et c’est ce que le livre est pour les masses, mais il y a aussi le niveau d’éducation. Le véritable but du DQ est le message ésotérique et alors beaucoup de gens abandonnent.

      2) “ Miguel de Cervantès n’a tellement pas voulu avoir à écrire un troisième livre,” vous dites.. mais ne savez-vous pas que Cervantes n’a pas du tout écrit le DQ ?!
      Francis Bacon était l’homme derrière les 3 livres; cet Anglais a écrit la partie du personnage principal.
      Ben Jonson a pris le rôle de Sancho Panza. John Donne a écrit les poèmes. “ les deux amis” Francis Beaumont et John Fletcher ont été chargés d’écrire les histoires individuelles. Ces auteurs ont utilisé la bibliothèque de Robert Cotton.
      L’imprimeur, William Stansby, a caché les codes demandés, les anagrammes dans la page de titre et dans le texte de telle sorte que le lecteur ne l’a pas immédiatement remarqué. Il a fallu plus de 400 ans avant que cela ne soit découvert..

      Les traductions espagnoles ont été faites par l’Irlandais Thomas Shelton (DQI + DQII) et par l’Anglais James Mabbe ( la « fausse » DQ) .
      Miguel de Cervantès n’était qu’un pauvre écrivain qui avait vendu son nom pour survivre. Il avait raconté l’histoire de sa vie à un employé de Bacon, afin qu’elle puisse être incorporée dans le DQ comme si Cervantès l’avait écrite lui-même.

      10 personnes qui avaient juré le secret sur leur participation au DQ..
      Ten people, sworn to secrecy about their collaboration in the writing of Don Quixote. Now in this book, after four hundred years, clarity is given as to the “who”, “what” and “why” of all this secrecy. J’ai maintenant écrit un livre sur le pourquoi, qui et quoi de ce grand livre..
      3) “ une fin très décevante et qui, en plus d’être mauvaise, nous donne l’impression, à nous lecteurs, d’avoir été floués” , vous dites..
      C’est précisément l’une des intentions de l’Avellaneda: a) le niveau littéraire est bien sûr aussi élevé que les parties du DQ, mais b) il y a les pseudonymes des participants susmentionnés. (p.e. Don Álvaro Tarfe..etc. )

      Cordialement,
      Jettie H. van den Boom

      J’aime

  2. Comme tu le sais, j’ai craqué pour la même édition et j’avoue que j’ai bien envie de découvrir ce classique mais sa taille et la certaine lassitude que tu évoques me font assez peur.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s