La Tresse, Laetitia Colombani

Note : 4.5 sur 5.

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté. Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

Lire la suite « La Tresse, Laetitia Colombani »

L’Écarlate de Venise, Maria Luisa Minarelli

Note : 4 sur 5.

Venise, 1752. Par une glaciale nuit de décembre, un homme est retrouvé étranglé dans une ruelle. Il est la première victime d’une série de meurtres auxquels Marco Pisani, haut magistrat de la République de Venise, se trouve mêlé. Idéaliste et passionné, Pisani est un précurseur des Lumières qui a compris depuis longtemps que ce qui est légal n’est pas toujours juste. Amoureux de sa ville, il la voit avec tristesse sombrer dans la décadence. Ses enquêtes ne font que renforcer ce sentiment en levant définitivement le voile sur la part d’ombre d’une société en proie aux conflits familiaux, aux rumeurs destructrices et au vice. Aidé de son ami avocat Zen, de Nani le gondolier sans scrupule et de la belle et indépendante Chiara, Pisani mène l’enquête sans relâche, des chantiers de l’Arsenal aux prisons du palais des Doges, en passant par les maisons de jeux et les palais de la noblesse… Jusqu’à découvrir la vérité, aussi amère que surprenante.

Lire la suite « L’Écarlate de Venise, Maria Luisa Minarelli »

Tenebra roma, Donato Carrisi

Note : 4.5 sur 5.

« Et si Rome se retrouvait plongée dans les ténèbres pour toujours… »
Cinq siècles auparavant, le pape Léon X lança cet avertissement : Rome ne devra jamais être plongée dans l’obscurité. Pourtant, lorsqu’aujourd’hui la foudre s’abat sur une centrale électrique au cours d’une terrible tempête, les autorités romaines sont forcées d’imposer un black-out total de vingt-quatre heures sur la ville le temps de réparer les dégâts. Dès le crépuscule, les ombres reviennent envahir Rome.

Lire la suite « Tenebra roma, Donato Carrisi »

Roméo et Juliette, William Shakespeare

Note : 4 sur 5.

Vérone, au XVIe siècle. Roméo n’a de yeux que pour Juliette qu’il a rencontré à l’occasion d’une fête donnée par le père de celle-ci. Dès lors, plus rien n’a d’importance, ni la rivalité séculaire de leurs familles ni le mariage prochain de la jeune fille. Les deux amoureux, dévorés par la passion, se jurent fidélité et s’unissent en secret, avant d’être séparés par un destin cruel. Quatre jours ont suffi à cet amour violent et tragique pour naître, se consommer, mourir, et se perpétuer : sous la plume de Shakespeare, il est devenu un mythe.

Lire la suite « Roméo et Juliette, William Shakespeare »

Lucrèce Borgia, Victor Hugo

Note : 4.5 sur 5.

Indifférente à la haine de l’Italie entière, Lucrèce Borgia parade au carnaval de Venise. Qui pourrait inquiéter cette femme de pouvoir qui baigne dans l’adultère, l’inceste et le crime ? Elle a peur cependant, et tremble. pour un simple capitaine qu’elle cherche parmi la foule. Il se nomme Gennaro. Il est amoureux d’elle, lui qui tient les Borgia en aversion et insulte leur blason. Or Gennaro n’est autre que son fils, né de ses amours incestueuses avec son propre frère, et le jeune homme ignore tout de son passé et de ses origines. Lucrèce est un monstre, mais aussi une femme et une mère. Comment protéger son enfant, comment le soustraire à la fureur d’un mari qui le croit son amant ? En 1833, ce mélodrame tragique surpasse tous les triomphes de Victor Hugo.

Lire la suite « Lucrèce Borgia, Victor Hugo »

Lorenzaccio, Alfred de Musset

Note : 5 sur 5.

Florence, 1537. Alexandre règne par la terreur, et la vertu a fui. Jusqu’à son cousin Lorenzo qui a changé de visage ! Lui qui était un modèle de pureté, il s’est fait entremetteur. Par mépris, on le surnomme Lorenzaccio. Lorenzaccio ne serait-il qu’un masque ? C’est que Renzo a un projet fou : à lui seul, il veut tuer le tyran. Pour l’approcher, le héros joue le débauché. Mais le rôle n’est pas sans risques. Très vite, le costume lui colle à la peau. Florence et Lorenzaccio, c’est tout comme. Trop divisés pour jamais s’entendre, ils sont tous deux condamnés à mourir.

Lire la suite « Lorenzaccio, Alfred de Musset »

Elle et lui, George Sand

Note : 4 sur 5.

« Elle » est Thérèse Jacques, « lui » est Laurent de Fauvel. Ils sont artistes, s’aiment et partent pour l’Italie… « Elle », c’est bien sûr Geroge Sand, « lui », Alfred de Musset. Vingt-cinq ans après l’aventure de Venise, George Sand revient sur la liaison la plus célèbre et la plus passionnée de la littérature française. Elle est une héroïne innocente et pure, dévouée jusqu’à la sainteté. Lui est une homme de génie diaboliquement fascinant, perdu par le vice. Entre eux, la quête d’un amour absolu. Descente intérieure vers le souvenir, récréation romanesque d’un épisode tout à la fois intime et public, Elle et Lui décrit en tentant de la comprendre une passion fatale qui manqua détruire deux êtres.

Lire la suite « Elle et lui, George Sand »