Dîner à Montréal, Philippe Besson

Quelle bonne idée de réunir lors d’un repas les amants du passés et les amours du présent ! Avec une délicatesse et une fine ironie qui accompagnent toujours sa plume, Philippe Besson nous ouvre une nouvelle fois les portes de sa vie privée. Étonnant en révélations et en sensations, ce diner est un formidable instant de vie dans lequel les langues se délient et les regards sont encore plus équivoques. Pour ceux qui auraient bien repris une part d’Un certain Paul Darrigrand, venez vous servir avec Dîner à Montréal.

Continuer la lecture « Dîner à Montréal, Philippe Besson »

Vivre vite, Philippe Besson

En trois films et un crash automobile, James Dean est devenu une icône intemporelle, toujours aussi insaisissable. Vivre vite, roman choral tout en nuances, porte un regard intime et inédit sur l’existence tumultueuse du jeune prodige, mort à l’âge de 24 ans. Aucun comédien de sa génération n’a réussi à incarner avec autant de naturel cette jeunesse rebelle prête à faire sauter les tabous de l’Amérique puritaine. Mais qui était vraiment James Dean, cet enfant terrible et surdoué du cinéma américain ? Que cachait-il en réalité derrière cette moue sensuelle et cette chevelure en bataille gravées dans toutes les mémoires ?

Continuer la lecture « Vivre vite, Philippe Besson »

La Maison Atlantique, Philippe Besson

Jusqu’à l’été de ses dix-huit ans, tout le séparait de son père, un séducteur impénitent, sûr de lui, et qui s’était surtout illustré par son absence. Alors quand père et fils se trouvent enfin réunis, dans la maison familiale, face à l’océan, l’occasion semble propice à la réconciliation. Mais, en huis clos, les rancœurs enfouies peuvent resurgir, le souvenir d’une disparue remonter à la surface. Et certaines retrouvailles, prendre des allures de vengeance en marche…

Continuer la lecture « La Maison Atlantique, Philippe Besson »

Retour parmi les hommes, Philippe Besson

En 1923, après des années d’errance, Vincent retrouve à Paris la compagnie des hommes. Dans cette ambiance « années folles », difficile de reconnaître la ville de son enfance. Sa rencontre avec Raymond Radiguet, dandy génial et noctambule extravagant, donne à sa vie une tournure inattendue. Mais le malheur guette l’enfant du siècle et ne tarde pas frapper de nouveau.

Continuer la lecture « Retour parmi les hommes, Philippe Besson »

La Trahison de Thomas Spencer, Philippe Besson

Paul Bruder et Thomas Spencer sont nés le même jour, un hasard qui les rend vite inséparables. Sur les rives du Mississipi, ces deux Américains vivent une jeunesse insouciante, à l’abri de l’agitation du monde. Jusqu’à ce que l’effervescence des années 1960 les rattrape en la personne de Claire MacMullen, une jeune femme libre et belle. Donc dangereuse. Dans une période troublée, la part obscure des individus se révèle. Et peut même les conduire à commettre l’irréparable.

Continuer la lecture « La Trahison de Thomas Spencer, Philippe Besson »

En l’absence des hommes, Philippe Besson

Au début, il est sans doute un peu dérangeant cet amour entre ce vieil écrivain et ce très jeune homme. Mais très vite on se rend compte qu’il restera sur un plan purement platonique. Alors s’installe une véritable fascination pour chacun des mots qu’ils échangent, au cours de profondes et longues conversations, puis au fil de lettres admirables, lorsque Marcel doit quitter la ville. Car l’écrivain en question, c’est Proust bien sûr, même s’il n’est jamais nommé. Exactement au moment où naît cette passion, le jeune héros connaît l’amour, charnel celui-là, avec son beau soldat de voisin. En lieu et place des mots de la passion platonique, s’échangent ici les gestes, caresses, regards, silences de l’Amour… puis les mots aussi, lorsque le soldat regagne le front.

Continuer la lecture « En l’absence des hommes, Philippe Besson »