Regarde-moi : Connaître ses ennemis et découvrir la vérité

regardemoi.jpg

Résumé

Photographe free-lance à Londres, Kris mène la vie de bohème dont elle a toujours rêvé. Mais la réception d’un étrange e-mail vient jeter une ombre sur son quotidien. Expéditeur anonyme ; pas de texte, juste une pièce jointe : une photo d’elle, prise des années plus tôt sur une scène de crime, à l’époque où elle bossait pour la police. Un cliché que Kris n’avait jamais vu et dont elle ignorait l’existence. Bientôt, d’autres messages se succèdent, énigmatiques et angoissants. Des vidéos de l’intérieur de son appartement. Harcelée par un troll qui semble parfaitement la connaître, Kris succombe peu à peu à la terreur. Comment démasquer l’expéditeur de ces menaces ? À qui se fier ? Pour Kris, le cauchemar ne fait que commencer…

Avis

 

Kristin avait rêvé de devenir une photographe accomplie, vivant de sa fibre artistique reconnue et appréciée. Au lieu de ça, depuis sa sortie de l’Université et sa rencontre avec Anton, un artiste français foulant les quatre coins du monde pour laisser sa marque, son art graphique sur les murs, Kristin a rapidement fait disparaître ses désirs artistiques pour faire face au quotidien londonien qui ne laisse pas toujours sa chance à une photographe en proie à ses illusions. Maintenant en photographe free-lance, elle accomplit des commandes plus ou moins gratifiantes à accomplir. Mais ce n’est rien à côté de ce qu’elle a pu faire dans le passé, passé qui semble refaire surface d’une bien étrange manière. Alors que Kristin navigue dans sa boite mail, elle découvre un email nommé « Exposition 1 » envoyé par une personne anonyme. Dans ce message est présente une photo de Kristin datant de plusieurs années lorsqu’elle travaillait en tant que photographe sur des scènes de crimes. La photographie la représente en train d’immortaliser le travail du Violoniste, un tueur en série auquel elle n’avait pas repensé depuis son changement de travail. Qui peut bien lui envoyer ce genre de mails ? Que cherche son interlocuteur ? Le but de ce dernier est encore plus flou lorsque Kristin reçoit de nouveaux emails compromettants qui la place parfois dans des situations critiques. Qui tente de lui faire du mal par l’intermédiaire de ses messages ?

Le doute s’insinue peu à peu dans l’esprit de Kristin surtout lorsque des événements d’autant plus alarmants surviennent dans son quotidien. La photographe commence alors à réellement avoir peur, à se poser de multiples questions et à se confier à ses amis mais également à n’importe qui. Sachant ce qui lui arrive et même en prenant en compte son état de faiblesse, il est difficile de comprendre la raison pour laquelle Kristin choisit de se livrer avec autant de facilité sur sa vie personnelle surtout lorsqu’il s’agit de nouvelles rencontres. La liste des suspects ne peut alors que s’agrandir vu la proportion de Kristin à révéler son intimité. De plus en plus seule alors que son entourage continue à vivre sa vie, elle tente de comprendre ce qui lui arrive en se comportant bientôt comme une folle. Mais n’est-ce pas ce qu’elle est en train de devenir ? N’est-ce pas le but de ce mystérieux interlocuteur ? Kristin ne comprend pas, ne sait plus vers qui se tourner pour recevoir un peu d’aide. Alors, elle continue à travailler dans son appartement tout en cherchant des indices dans les rues londoniennes.

Aga Lesiewicz réussit à créer un style détaillé rappelant l’univers de la photographie avec l’importance de la lumière, des ombres, de l’emplacement des objets, etc… Cependant, ces multiples détails ont bientôt alourdit ma lecture à mesure où le personnage principal n’en finissait plus de se lamenter sur sa vie d’artiste déchue avant même d’avoir existé. Kristin est particulièrement prompte à se laisser aller à sa mélancolie et à se voir comme une artiste ratée alors qu’elle sait qu’elle ne s’est pas donnée tous les moyens pour réussir. Ce côté-là de sa personnalité m’a rapidement dérangé vu la proportion de cette femme à se morfondre. Évidement, cela s’explique en partie à mesure où le danger plane sur sa tête mais il aurait été judicieux de consulter les bonnes personnes et de ne pas faire confiance à tout le monde en dépit même de ses amis pour débloquer la situation. Finalement, malgré le caractère de Kristin parfois lassant, cette recherche de la vérité et du coupable de ces nombreux méfaits reste intéressant à découvrir grâce au style d’Aga Lesiewicz et aux nombreuses péripéties qui amènent le lecteur à s’interroger toujours plus au fil du récit. Merci à NetGalley et à la maison d’édition Belfond pour cette lecture.

 

Conclusion

Le personnage principal m’a rapidement lassé mais tout ce qui lui arrive est très intéressant. Avec elle, on s’interroge sur l’identité du coupable, on s’inquiète de ce qui peut lui arriver à mesure où elle plonge de plus en plus loin vers l’inconnu et le danger.

Publicités

Une réflexion sur “Regarde-moi : Connaître ses ennemis et découvrir la vérité”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s