Ash & Vanille – Les Guerriers du lézard tome 1 : Une première aventure pour défaire une malédiction

ash&vanille1.jpg

Résumé

« Sauvage ! Même si tu trouves ton guerrier et que tu mets fin à la malédiction qui afflige ta tribu, il te faudra une femme ! Aide-moi à retrouver les hommes de mon clan et je serai celle-là.  » Plus aucune fille… Voici l’étrange malédiction qui frappe depuis trente ans les naissances du Clan des Chefs. Ce peuple fier et farouche est en train de disparaitre. Refusant son sort, Ash fuit sa tribu et s’enfonce dans la forêt. Mais que faire quand on a des ennemis terribles sur sa route, qu’on n’est pas encore vraiment un homme et qu’on a commis l’erreur de s’encombrer de compagnons bizarres ? Et surtout que répondre à la proposition de cette redoutable Vaaï prénommée « Vanille » ? Nul ne peut alors imaginer dans quelle effroyable bataille cette décision va tous les jeter !

 

Avis

S’inspirant des tribus en Océanie, Ash & Vanille avait tout pour se montrer agréablement dépaysant. Sosthène Desanges, que je remercie pour la lecture de ce premier tome, développe son univers fantasy à merveille, apportant de nouveaux éléments au fil de l’histoire. Néanmoins, peut-être a-t-il trop voulu en donner d’un coup. Car, en effet, le lecteur doit dès le début de sa lecture réussir à avancer dans tout ce lot d’informations à propos des différents clans. Un tri mental est nécessaire pour savoir prendre en compte tous les éléments et il est vrai qu’il est assez compliqué au premier abord d’emmagasiner parfaitement tous les renseignements. Mais, après avoir réussi ce petit tour de force, à vous le plaisir de découvrir les aventures d’Ash. Le jeune garçon est le dernier descendant des Casse-Tête du Clan des Chefs. Pour perpétuer la lignée, il se voit attribuer la dernière femme disponible du clan.

Comment est-il possible qu’il n’y ait plus aucune femme à marier ? La réponse s’avère simple : une malédiction frappe depuis une trentaine d’années le Clan des Chefs, leur offrant en majorité que des progénitures mâles. Aucun n’a encore réussi à briser ce maléfice mais Ash ne compte pas rester les bras croisés à laisser mourir son peuple. Bien décidé à contrer la malédiction, il décide de s’enfuir et commence alors son périple à la recherche du Guerrier rouge, le seul individu qui serait capable de tous les sauver. Quelque peu solitaire, Ash va néanmoins s’allier à de nouvelles rencontres toutes différentes les unes des autres, offrant alors une large palette de personnages très intéressante. Entre un crâne et un oiseau qui parlent, une sorcière et une guerrière, Ash sera bien accompagné tout au long de son voyage. Avec une plume entraînante et des personnages intrigants et à l’apparence originale, le récit s’épaissit de plus en plus au fil des pages et n’en devient que plus captivant. Oubliant les longueurs du début, le rythme reste soutenu jusqu’à la fin et nous offre de bons moments entre les protagonistes et un bon approfondissement de cet univers exotique et rarement exploité en littérature jeunesse et fantasy. Si vous êtes envieux de débuter une aventure toute en couleurs, foncez découvrir ce premier tome surprenant.

 

Conclusion

Même si le début se montre beaucoup trop copieux en détails, l’univers exotique et les personnages surprenants nous emmènent droit vers une aventure captivante et très bien menée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s