Note : 4.5 sur 5.

Arcan a perdu la mémoire, et aurait perdu la vie s’il n’avait pas été sauvé au cœur du désert par une troupe de soldats venus de Namathée. Envoyés par la prêtresse du Temps, ils appartiennent à un peuple millénaire, protégé depuis toujours par les dieux. Mais leur roi est mort, et les signes divins désignant son successeur tardent à se manifester. Autour du royaume, les armées ennemies se font menaçantes, et convoitent les richesses de ses terres. L’empire sarthe, les tribus nomades oughares, et les mercenaires lorestiens se liguent afin de s’en emparer. Arcan devra apprendre à déchiffrer ses rêves prémonitoires pour tenter d’empêcher l’anéantissement de ceux qui l’ont aidé, et enfin découvrir qui il est.

Des combats pour la survie de royaumes, des rêves prophétiques, une légende à construire, Le Cycle des Acmènes nous en met plein la vue et je suis bien contente que Florent Bainier, que je remercie, m’ait proposé de découvrir son premier tome autoédité, Namathée. Namathée est un royaume sans roi depuis un an. Suite à la mort du dernier dirigeant, les Anciens, quatre prêtres liés aux divinités des éléments, fils et filles de Vasicha, dieu du Temps, n’ont pas encore vu de signes pouvant les aider à choisir un nouveau roi. Les royaumes alentour comme celui des Sarthes à l’est ou encore les peuples oughars au sud comptent bien profiter de cet avantage pour envahir Namathée.

Seulement, la bataille sera rude, les namathéens sont prêts à combattre malgré une période difficile pour, entre autres, les récoltes. Mais, un nouvel arrivant pourrait bien bouleverser le destin du royaume. Retrouvé inconscient au bas du Lac Blanc, l’étranger amnésique devient un atout de taille dans cette guerre qui n’est pas gagnée d’avance pour les Namathéens. La prêtresse Forourgh et le capitaine Tarcyt croient en ce jeune homme qui n’a plus aucun souvenir de sa vie avant son réveil auprès de ses nouveaux compagnons. Renommé Arcan, celui-ci va tout faire pour se faire pleinement accepter et va prendre tous les risques pour faire plier leurs ennemis.

Les dieux semblent favorables à l’arrivée d’Arcan au sein du royaume qui connait une dure période de sécheresse en plus de ses tensions politiques. Chaque camp possède son propre dessein avec pour chacun d’entre eux d’importantes figures du pouvoir qui complotent pour leur propre compte. Ce premier tome du Cycle des Acmènes ne manque pas d’action sur le champ de bataille ni de rebondissements dans les périodes plus calmes.

En maniant intelligemment son intrigue, Florent Bainier nous offre une véritable aventure dans laquelle l’héroïque protagoniste principal va aussi bien donner de lui-même pour sa nouvelle patrie que tenter de se remémorer sa vie précédente. Mais la patience sera une qualité indispensable pour former ce puzzle complexe en entier. Les dieux les aideront lui et ses nouveaux alliés à comprendre les fils du destin sans jamais leur apprendre quand se réalisera tel événement. Confortés par les légendes propres à leur culture, les Namathéens croient en leur chance de survie alors que les ennemis sont bien plus nombreux.

Suivant ce récit à travers chaque camp, on n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer entre stratégies politiques, songes prophétiques et revirements conséquents pour l’avenir des Namathéens, des Sarthes, des Lorestiens et des tribus oughares. Le camp des Namathéens est logiquement celui que l’on suit le plus et qui semble être celui qui mérite le plus de gagner cette guerre avec ses habitants loyaux et justes même si quelques brebis galeuses se cachent au milieu de la foule. Cette saga promet une grande épopée pour ce peuple retrouvant la certitude de surmonter encore de lourdes épreuves avec a leurs têtes des dirigeants à la hauteur de leurs espérances.

Cinquante pas. Les hommes pouvaient maintenant se dévisager.
Trente pas. Chacun repérait celui qu’il allait engager dans quelques instants.
Vingt pas. Personne ne pensait plus à autre chose qu’à tuer.
Quinze pas. Le premier qui frapperait à mort serait celui qui vivrait.

Un premier tome passionnant dans lequel les hommes combattent pour leur liberté et leur survie, aidés par les dieux et leur magie. Entre légendes et alliances, les personnages tentent de finir chacun gagnant avec divers desseins.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s