Averti par un oracle qu’il tuerait son père et épouserait sa mère, Œdipe fuit les lieux de son enfance, espérant ainsi préserver Polype et Mérope, ses parents présumés. Que ne lui a-t-on dit, hélas, qu’il était en réalité le fils de Laïos ! Cette cruauté du sort l’amène à commettre à son insu un acte criminel. Ignorant du drame qui se joue, aveuglé par le hasard, Œdipe court à sa perte. Il tue un voyageur qui lui barre la route, libère Thèbes de l’emprise de la Sphinx et épouse, en récompense de sa bravoure, la reine de la cité : son terrible destin s’accomplit inéluctablement.

C’est pourquoi, attendant le jour suprême de chacun, ne dites jamais qu’un homme né mortel a été heureux, avant qu’il ait atteint le terme de sa vie sans avoir souffert.

Après avoir lu Antigone dans la semaine, j’ai voulu cette fois-ci en découvrir davantage sur le père de celle-ci, Œdipe. Une figure légendaire de la mythologie antique que je ne connaissais pas si bien et que j’ai apprécié découvrir à travers cette tragédie de Sophocle où l’on apprend, en même temps que lui, sa véritable identité. On plonge entièrement dans le drame, mêlé de conflits familiaux et de grandes révélations qui ont et vont coûter la vie de certaines personnes.

Œdipe est, depuis la mort de Laïos, le nouveau roi de Thèbes, avec pour femme Jocaste, ancienne épouse de son prédécesseur. Selon les versions, l’ancien roi aurait été tué par des voleurs ou, la version la plus pertinente, par un homme mystérieux du royaume. Œdipe jure alors de retrouver le coupable et de le bannir à vie de ses terres. Cependant, entre les révélations d’un oracle et d’un messager, il va apprendre rapidement l’identité du tueur de Laïos et va également comprendre que le destin divinatoire qu’il a essayé de fuir s’est depuis toujours joué de lui.

J’ai apprécié en découvrir davantage sur Œdipe et sur son mythe. Je croyais connaître les détails de son parricide et ses conséquences, mais je me suis rendue compte que ce n’était absolument pas le cas. Le déroulement de la pièce est intense, et même si, à l’époque d’aujourd’hui, on connaît pour la plupart la grande révélation finale, aucun plaisir dans cette lecture n’a été retiré.

On suit le cheminement d’Œdipe, on ressent tout à fait sa colère, son désarroi, puis sa confusion et enfin sa détresse face à cette vie faite de mystères et de mensonges et de crimes qu’il ne pourra jamais se pardonner. Cette pièce tragique m’a beaucoup plu et je l’ai davantage apprécié qu’Antigone, préférant l’histoire et le mythe autour de cette homme qui tente de fuir son destin criminel.

Ô lumière, je te vois pour la dernière fois, moi qui suis né de ceux dont il ne fallait point naître, qui me suis uni à qui je ne devais point m’unir, qui ai tué qui je ne devais point tuer !

Une pièce très intéressante pour ceux qui veulent en découvrir davantage sur Œdipe. J’ai adoré suivre tout son cheminement jusqu’à la révélation à lui-même de son identité qui va lui apporter malheur et déshonneur.

Du même auteur

  • Ajax
  • Antigone
  • Les Trachiniennes
  • Électre
  • Philoctète
  • Œdipe à Colone
  • Les Limiers

10 commentaires sur « Œdipe roi, Sophocle »

  1. J'ai lu cette pièce il n'y a pas longtemps (et je vais l'étudier l'année prochaine), et j'ai vraiment beaucoup aimé ! Surtout, c'est une pièce qui est très accessible, et c'est vraiment intéressant d'en découvrir davantage sur le mythe que tout le monde connait.
    Je peux te conseiller la réécriture d'Oedipe Roi par Cocteau : La Machine infernale. Il y a de l'humour, mais cela reste une réécriture « intelligente » que j'ai vraiment apprécié. 🙂

    J'aime

  2. J'avais vraiment bien aimé cette pièce lors de mes 2 lectures. On en apprend davantage sur Oedipe, c'est intéressant. Je suis contente de l'étudier l'année prochaine. ^^

    J'aime

  3. Comme tu dis, la pièce est très accessible, ce à quoi je ne m'attendais pas forcément.
    J'ai lu la critique de la pièce de Cocteau sur votre blog et vous m'avez donné très envie de la découvrir 🙂

    J'aime

  4. C'est intéressant d'en découvrir plus sur Œdipe comme tu le dis, c'est un personnage très intéressant dans la mythologie. Quand on étudie un texte qu'on a aimé, c’est toujours intéressant 🙂

    J'aime

  5. C'est je crois ma pièce antique préférée ! J'ai adoré l'enquête, même si nous connaissons la fin, j'ai trouvé que c'était très puissant, très fort, et cette tragédie a le mérite de dénoncer l'inceste et ses conséquences atroces.

    J'aime

  6. Si tu apprécie le mythe et l'histoire, je ne pense pas me tromper en te disant que tu vas apprécier la pièce. Tu n'apprendras pas grand chose mais la pièce est intéressante par l'intensité qui monte crescendo au vu des révélations sur Œdipe.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s