Note : 4 sur 5.

La cohabitation entre les trois générations réparatrices qui devait créer la nouvelle civilisation est un échec. Les différences semblent être trop grandes pour créer un oasis paisible. Mais si l’anarchie semble naître en ville, certains jeunes ont trouvé entre eux des points communs qu’ils veulent unir. Alors que 900 a changé, Ugo réussira-t-il à rassembler des troupes contre les adultes hors de la ville et à retrouver la fille dont il est tombé amoureux ?

Les lumières du club scintillent autour de nous. La musique s’infiltre en moi, tambourine dans tout mon corps et pourtant je reste de marbre. Je suis figé sur mon siège, mon verre de whisky scotché à ma main droite, ma clope dans l’autre.

Je profite de pouvoir lire ce deuxième tome peu de temps après le premier pour avoir encore toute l’histoire en tête. Dans Réinsertion, on quittait les personnages en très mauvaise posture. 900 avait levé le voile sur les desseins de la régente et de ses pairs. Mais sans pouvoir prévenir ses amis, comment ceux-ci vont pouvoir réussir à se protéger contre leurs ennemis communs ?

De retour en ville, Ugo, Camélia, 899 et leurs amis tentent de faire bonne figure alors que le risque de se faire tuer est de plus en plus grand, étant devenus les opposants direct de Damien, l’un des plus importants éléments de cette nouvelle société. En aidant 900 à se réacclimater à sa nouvelle vie suite à son amnésie, la bande de jeunes tente également de rallier leurs camarades à leur cause. Car il y a finalement plus important que la guerre entre la deuxième génération qui veut la ville pour elle seule et tous les autres qui souhaitent vivre pacifiquement tous ensemble.

Oui, l’anarchie vrombissante en ville ne fait que cacher la menace encore plus dangereuse que se révèle être le Conseil qui compose les dirigeants de ce nouveau monde. Prenant au sérieux son rôle d’aîné, Ugo fait tout pour protéger ses amis et convaincre d’autres jeunes de les rejoindre dans la prochaine lutte. Et même si le jeune homme de vingt-trois ans laisse parfois ses nerfs lâcher et sa colère gronder, il sait qu’il possède une grande responsabilité dans tout e cette situation. Alors que le plus important reste pour lui 900 avec qui il faut tout recommencer.

Amnésique, 900 peine à croire qu’elle ait été aussi à l’aise avec des hommes mais aussi avec des personnes aussi loin de sa propre éducation. Néanmoins, peu à peu, les sentiments et les habitudes reprennent la danse et là voilà encore plus à l’aise que dans le premier tome. Si la relation entre 900 et Ugo pouvait sembler assez classique, voire artificielle, car coulant de source sans être vraiment étoffée, elle est beaucoup plus convaincante ici. On comprend ce que chacun trouve à l’autre, les choses se font plus naturellement et les sentiments semblent être plus profonds. Avoir le point de vue de 900 et d’Ugo qui s’alternent joue fortement sur cette impression, le lecteur pouvant enfin connaître les pensées du garçon.

Les autres personnages qui gravitent autour d’eux restent encore très effacés, hormis Camélia dont on découvre dans Extermination la force de caractère et l’affection qu’elle porte à Ugo et à 899. On ressent du côté de l’intrigue comme du côté des personnages un sérieux approfondissement dans ce tome. Extermination s’éloigne un peu plus des autres dystopies que l’on a pu déjà tous lire, et les enjeux prennent une tournure encore plus intéressantes, avec entre autres, la troisième génération qui pointe le bout de son nez.

Si le roman se lit aussi rapidement que le premier tome, 900 gagne en tension et en intérêt, la fin nous donnant un sentiment presque de trop peu tellement on voudrait que ça soit plus long afin de continuer à suivre les personnages dans leur course vers la survie. Merci encore à NetGalley et à la maison HLAB pour cette lecture.

Ce deuxième tome est plus convaincant en explorant davantage son univers et ses deux personnages principaux. On ressent d’autant plus la tension face aux enjeux et aux dangers auxquels doivent faire face tous ces jeunes. Et la relation entre les deux héros parait bien plus profonde et naturelle.

Sortie : novembre 2020

De la même saga

Réinsertion tome 1 (2020)
Révolution tome 3 (2020)

2 commentaires sur « 900 – Extermination tome 2, Maelle Poe »

  1. Ayant lu aussi ces deux premiers romans, tout en attendant patiemment le troisième tome qui devrait arriver les prochains jours : je suis totalement d’accord avec ton avis. Ce second tome nous plonge davantage dans l’histoire. Ton avis donne envie de découvrir l’histoire, alors merci et félicitation ! J’aime beaucoup ton blog et tes critiques.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s